Aujourd'hui : Samedi, 20 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Los Angeles : Premier revers pour le lobbying négationniste pro-turc
Publié le : 26-02-2015

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Aux Etats-Unis, le Groupe Gephardt, est l’une des entreprises notoires de lobbying pour la Turquie, alors que « paradoxalement, l’ancien chef de la majorité parlementaire à la Chambre, Dick Gephardt, avait défendu la reconnaissance du génocide arménien au cours de ses longues années passées au Congrès. Le Groupe Gephardt est payé 1,4 million de dollars par an pour faire du lobbying en faveur de la Turquie à Washington. » Plusieurs associations arméno-américaines ont écrit à 200 entreprises en contrat avec le Groupe Gephardt pour qu’elles appliquent une politique de tolérance zéro à l’égard des négationnistes du génocide arménien. « Le 23 février, l’ANCA, région ouest, a annoncé que Aéroports de Los Angeles [LAWA], une entité appartenant entièrement à la municipalité de Los Angeles, avait décidé de mettre fin à son contrat d’une valeur de plus de 845 000 dollars avec le Groupe Gephardt. » Le Collectif VAN vous propose la traduction de l’éditorial du journaliste arméno-américain Harut Sassounian, paru dans The California Courier le 26 février 2015.

Légende photo: Dick Gephardt


Los Angeles annule un contrat de 845 000 dollars avec le groupe Gephardt qui fait du lobbying pour la Turquie

Harut Sassounian
The California Courier
Éditorial du 26 février 2015
www.TheCaliforniaCourier.com

En août dernier, j’ai écrit un éditorial avertissant que la communauté arméno-américaine et tous les individus de bonne volonté allaient boycotter les produits et services d’Anheuser-Busch, Boeing, Chevron, Enterprise Rent-A-Car, General Electric, Goldman Sachs, Google, Aéroports de Los Angeles, la Ligue nationale de football, le Port d’Oakland et United Airlines, à moins que ces compagnies annulent leurs contrats passés avec le Groupe Gephardt, l’une des entreprises notoires de lobbying pour la Turquie.

Paradoxalement, l’ancien chef de la majorité parlementaire à la Chambre, Dick Gephardt, avait défendu la reconnaissance du génocide arménien au cours de ses longues années passées au Congrès. Toutefois, peu après son départ à la retraite, Gephardt est devenu un farouche opposant aux questions arméniennes, colportant les thèses négationnistes turques sur le génocide arménien. Le dernier contrat figurant dans les dossiers du Département américain de la Justice révèle que le Groupe Gephardt est payé 1,4 million de dollars par an pour faire du lobbying en faveur de la Turquie à Washington.

Les documents du Groupe Gephardt enregistrés au Département de la Justice en vertu du ‘Foreign Agent Registration Act’* indique que Gephardt et ses collègues ont contacté l’an dernier des dizaines de membres de la Chambre et du Sénat pour faire du lobbying contre : 1) les résolutions au Congrès sur le génocide arménien et la restitution des églises arméniennes par la Turquie, et 2) les révélations sur le soutien apporté par Turquie aux djihadistes islamistes lors de leur invasion de la ville de Kessab en Syrie, peuplée d’Arméniens.

Encore plus inquiétant, les dossiers du Département de la Justice montrent que juste avant le 24 avril 2014, Janice O’Connell, la collègue de Gephardt, a contacté Brian McKeon, Chef du cabinet du Conseil national de sécurité à la Maison-Blanche et Chad Kreikemeier, Secrétaire d’État adjoint aux affaires législatives, afin de modifier la déclaration annuelle d’Obama sur le génocide arménien, suite aux excuses trompeuses et fallacieuses du Premier ministre Erdogan, adressées à toutes les victimes de la Première Guerre mondiale dans la Turquie ottomane.

Les dossiers du Département de la Justice ont également révélé que Gephardt et O’Connell se sont rendus à Istanbul et Ankara avec Turkish Airlines le 3 mars 2014 pour rencontrer le Conseiller à la sécurité nationale de la Turquie. Gephardt a pris un vol de Paris à destination d’Istanbul et d’Ankara pour un coût aller-retour de 1513 dollars, tandis qu’O’Connell est parti de Washington DC pour Istanbul et Ankara, son billet aller-retour ayant coûté 6986 dollars. Les deux lobbyistes ont passé trois nuits à l’hôtel Conrad d’Istanbul, chaque nuitée s’élevant à 710 dollars. Lors de leur séjour en Turquie, ils ont dépensé 600 dollars pour un service de limousine.

Le mois dernier, le Comité national arménien d’Amérique, l’Assemblée arménienne d’Amérique et la Fédération de la jeunesse arménienne (régions est et ouest des USA) ont envoyé plus de 200 lettres à des entreprises, des universités et des ONG clientes du Groupe Gephardt et de quatre autres firmes de lobbying pour la Turquie : Dickstein Shapiro, LLC ; Greenberg Traurig ; Alpaytac ; et LB International. L’une de ces lettres demandait à United Airlines qu’elle exige que l’entreprise de lobbying mette fin à son contrat avec le gouvernement turc, faute de quoi la compagnie aérienne résilierait son contrat avec l’entreprise de lobbying. Si aucune mesure n’est prise avant le 28 février, les Arméniens américains entameront une campagne de protestation contre le groupe de lobbying et United Airlines.

Les initiatives pour contrer les entreprises de lobbying de la Turquie ont déjà porté leurs premiers fruits. Le 23 février, l’ANCA, région ouest, a annoncé que Aéroports de Los Angeles [LAWA], une entité appartenant entièrement à la municipalité de Los Angeles, avait décidé de mettre fin à son contrat d’une valeur de plus de 845 000 dollars avec le Groupe Gephardt, suite à l’appel lancé par l’ANCA en décembre dernier au maire Eric Garcetti « de mettre fin à tout lien entre la municipalité de Los Angeles et Dick Gephardt. »

La présidente de l’ANCA, région ouest, Nora Hovsepian a applaudi « les responsables de LAWA et ceux de la municipalité de Los Angeles pour leur position de principe visant à appliquer une politique de tolérance zéro à l’égard des négationnistes du génocide. Cet acte de LAWA reflète les plus hauts standards de bonne gouvernance et renforce la position fière de Los Angeles en tant que leader – au niveau national et international – sur les questions de la prévention des génocides et des droits de l’homme. Gephardt, un négationniste du génocide, ne mérite pas un seul dollar des citoyens de Los Angeles, et il ne devrait avoir aucun lien avec notre ville. »

D’après les documents gouvernementaux obtenus par l’ANCA, région ouest, le Groupe Gephardt « avait un contrat de 845 000 dollars avec LAWA, qui a été conclu en 2012 sous le mandat de l’ancien maire de Los Angeles, Antonio Villaraigosa. Depuis la signature du contrat avec LAWA, le groupe Gephardt a gagné plus de 23 000 dollars par mois pour le travail qu’il effectue à l’aéroport, tout en représentant les intérêts du gouvernement turc contre ceux de la communauté arméno-américaine. »

Après cette première grande victoire, les Arméniens américains doivent continuer à exhorter les 200 autres entreprises clientes du Groupe Gephardt, et d’autres entreprises de lobbying payées par la Turquie, à mettre fin à leur contrat, car engager des négationnistes de génocide est clairement immoral et mauvais pour les affaires !

*N.d.T: Le Foreign Agent Registration Act’ est la loi de 1938 exigeant que les agents représentant les intérêts d’une puissance étrangère exposent la nature de leur relation avec le gouvernement étranger et livrent les informations liées à leurs activités et leur financement.

©Traduction de l’anglais C.Gardon pour le Collectif VAN – 26 février 2015 – www.collectifvan.org


Lire aussi

Dossier du Collectif VAN : Lobbying pro-turc aux USA



Retour à la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org