Aujourd'hui : Jeudi, 6 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Quand Fanta vante «le bon vieux temps» sous le régime nazi (vidéo)
Publié le :

Le Soir

Photo: Capture d’écran YouTube

Laura Turc (st.)

Mis en ligne il y a 19 minutes

La campagne publicitaire a provoqué un tollé, avant d’être suspendue.

À l’occasion de ses 75 ans, Fanta a lancé une campagne publicitaire en Allemagne. La compagnie Coca-Cola, qui détient la boisson gazeuse orange, a choisi pour cela de revenir sur l’histoire du Fanta. Mais malheureusement, cette histoire puise ses racines en 1940 sous l’Allemagne nazie. Ce qui a immédiatement provoqué un tollé.

Dans sa publicité, repérée par The Express, Fanta vante les mérites du « bon vieux temps ». Une référence qui n’a pas été du goût des Allemands. Pour preuve, le groupe Coca-Cola a retiré la publicité et présenté ses excuses, rapporte The Express : « Cette vidéo devait évoquer des souvenirs d’enfance positifs pour les nombreux consommateurs en retraçant plus de sept décennies passées en compagnie de Fanta. Fanta a été inventé en Allemagne durant la Seconde Guerre mondiale, mais la marque n’avait aucun lien avec Hitler ou les Nazis ».

Voir la vidéo:



http://www.lesoir.be/812826/article/victoire/air-du-temps/2015-03-05/quand-fanta-vante-bon-vieux-temps-sous-regime-nazi-video

Le Fanta, le fruit de la pénurie alimentaire

La campagne publicitaire relate « l’idée géniale » qu’ont eu les employés de l’entreprise Coca-Cola en utilisant des ingrédients disponibles, à savoir des pommes, du petit-lait, de la saccharine et d’autres fruits. Fanta n’est alors au départ qu’une alternative au Coca pour faire face à la pénurie alimentaire. Le principal reproche adressé à la marque est de ne pas évoquer le contexte historique.

Le Troisième Reich avait suspendu les importations, d’où la pénurie et cette limitation des moyens de production. Sur un air léger, la campagne stipule : « Ils ont tout simplement imaginé une nouvelle boisson ». Une minimisation des faits qui n’a plu aux téléspectateurs allemands. Une période de l’histoire qui reste encore sombre et douloureuse.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Soir



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org