Aujourd'hui : Dimanche, 9 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Diffusion exceptionnelle du documentaire «Shoah» sur France 3 le 2 avril
Publié le :

Libération

10 MARS 2015 À 17:55

France 3 diffusera le documentaire Shoah de Claude Lanzmann en intégralité le jeudi 2 avril nous apprend Ozap. Une gageure sachant que le film, sorti en 1985, dure 9 heures. La diffusion se déroulera donc de 20h50 à 5h50. Rappelons que le docu, somme de témoignages recueillis de 1976 à 1981 sur l’entreprise d’extermination des Juifs d’Europe, a imposé en France le terme de Shoah («catastrophe» en hébreu).

Âgé désormais de 89 ans, Lanzmann avait été interviewé par Libé en 2013 à l'occasion de la sortie de son dernier film, Le Dernier des injustes.



https://www.youtube.com/watch?v=wV6mJ6T1oU0


*******

Synopsis

Un ancien gardien SS fredonne paisiblement un chant terrible que devaient apprendre les déportés juifs en arrivant à Treblinka. Le même s'émerveille encore que ses chefs aient pu «traiter» dix-huit mille personnes par jour. Un paysan polonais raconte, sans émotion, la routine des convois qui arrivaient quotidiennement à Treblinka et déversaient sur le quai leur chargement de survivants, affamés, transis et épouvantés, que, tout au long du chemin, d'autres paysans avaient regardés passer en faisant le signe de se trancher la gorge. Revenu aux commandes d'une locomotive, un conducteur de train parcourt à nouveau le chemin jusqu'à Treblinka. Il raconte et, spontanément, refait à son tour le geste terrible de se couper le cou. Des nazis expliquent sans ciller qu'à leurs yeux l'extermination des juifs était devenue la seule solution. N'étaient-ils pas trop nombreux, vivants qu'ils ne voulaient pas nourrir, morts dont les cadavres pourrissaient sur place ? Des survivants ne parlent pas d'autre chose, donnant à l'horreur son cortège de douleurs, de visages à jamais disparus, de corps envolés en fumée...




Retour à la rubrique


Source/Lien : Libération



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org