Aujourd'hui : Jeudi, 6 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Des archéologues découvrent de probables anciennes cachettes nazies en Argentine
Publié le :

Quotidien du Peuple

( Source: le Quotidien du Peuple en ligne )

24.03.2015 08h50

Des scientifiques pourraient avoir découvert un refuge destiné à des nazis en fuite, en Argentine. L'ensemble de trois structures, situé près de la frontière nord de ce pays avec le Paraguay, pourrait avoir été conçu comme un refuge pour des responsables nazis dans les derniers jours du Troisième Reich. Alors que les forces alliées avançaient sur Berlin, certains responsables nazis ont pu s'échapper et à se réfugier en Argentine, dont le gouvernement leur était à ce moment-là plutôt favorable.

Selon le journal argentin Clarin et le Washington Post, les chercheurs ont trouvé des croix gammées gravées dans les bâtiments, de la porcelaine fabriquée en Allemagne et des pièces de monnaie allemandes avec les dates 1938-1944. Les enquêteurs de l'université de Buenos Aires pensent cependant que les nazis n'ont jamais utilisé cet abri, car à leur arrivée en Argentine, ils se sont rendu compte qu'ils pouvaient y vivre sans se cacher. Des milliers de nazis, mais aussi des oustachis croates et des fascistes italiens se sont installés en Argentine dans les années 1940 et 1950, avec la bénédiction du président de l'époque, le général Juan Perón, au pouvoir en Argentine de 1946 à 1955.

L'équipe archéologique dirigée par Daniel Schavelzon, directeur du centre d'archéologie urbaine de l'Université de Buenos Aires estime l'une des structures avait été destinée à servir de logement, avec un autre pour le stockage et la dernière comme une tour de garde. Ils ont décrit la région comme reculée, mais facile à défendre et avec plusieurs voies d'évacuation. Selon Daniel Schavelzon, « à la moitié de la Seconde Guerre mondiale, (...) l'industrie aéronautique nazie a élaboré un projet secret de construction de refuges pour permettre aux plus hauts dirigeants nazis de se cacher après une défaite, dans des endroits inaccessibles, au milieu du désert, dans une montagne, près d'une falaise ou au milieu de la forêt comme ici ».




Retour à la rubrique


Source/Lien : Quotidien du Peuple



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org