Aujourd'hui : Samedi, 25 janvier 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie : le conseiller du Premier ministre parle de “génocide”
Publié le :

Nor Haratch

Article du : 29 mars , 2015

Pour le conseiller principal du Premier ministre Ahmed Davutoglu, Etyen Mahçupian, les massacres de 1915 constituent bien un “génocide”. Des propos qui interviennent au lendemain d’une série de déclarations négationnistes au plus haut niveau de l’Etat.

C’est lors d’une table ronde organisée à Londres et intitulée “Comprendre les changements en Turquie “, qu’Etyen Mahçupian a réitéré des propos déjà prononcés la veille en Belgique. “Comme je l’ai dit hier, j’utilise le terme «génocide arménien» pour désigner les massacres de 1915, mais cela ne fait pas de moi un nationaliste. Je crois que ce qui s’est passé est un génocide ; ce terme exprime de façon claire les événements qui se sont produits. Si vous modifiez la formulation, alors les événements ne peuvent plus être considérés comme un génocide. Beaucoup de monde pourrait ne pas me comprendre. Génocide n’est pas une qualification historique, mais un terme juridique”, a expliqué Mahçupian.

Le conseiller du Premier ministre a également commenté ses rapports avec les Arméniens depuis sa nomination. “Chaque Arménien a un point de vue différent. Il est très probable que certains Arméniens me considèrent comme un traitre, mais ce n’est pas grave”. En outre, a précisé qu’il se sentait “davantage ottoman qu’arménien”. Une précision sur sa sensibilité identitaire sensée expliquer son implication dans le gouvernement.

Nommé conseiller principal en octobre 2014 par le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu, Etyen Mahçupian est en réalité surtout en charge de l’épineuse question des minorités. Pour le quotidien turc « Sabah », la nomination de l’écrivain et journaliste arménien était un signal adressé aux minorités à propos d’une supposée volonté gouvernementale de normalisation. Au coeur de la mission d’Etyen Mahçupian : le processus de paix avec les Kurdes, la Question arménienne et certains cercles d’opposition.

Après l’assassinat du directeur du journal arménien « Agos » Hrant Dink, Mahçupian avait, pendant une courte période, pris le relais à la tête de l’hebdomadaire.

Les propos d’Etyen Mahçupian interviennent après une série de déclarations à caractère négationniste au plus haut sommet de l’état. Le 19 mars dernier, le président turc Recep Tayyip Erdogan. “La diaspora arménienne essaie d’instiller la haine contre la Turquie partout dans le monde grâce à des campagnes sur les allégations de génocide”, avait notamment déclaré ce dernier lors de l’inauguration d’une exposition sur la Première guerre mondiale”.

“Pendant les années de la grande guerre, avait alors estimé le président turc, les Arméniens n’étaient pas les seules personnes touchées. Les plus grands massacres visant les musulmans dans les Balkans et dans le Caucase se sont passés durant la même période. En Anatolie, des centaines de milliers de personnes ont été physiquement exécutés par les Arméniens, autant que les Arméniens eux-mêmes“, avait déclaré Erdogan. Un durcissement sur fond de grandes manoeuvres autour des commémorations turques de Gallipoli, programmées le 24 avril 2015, et que le Président arménien Serge Sarkissian avait fermement condamnées pour leur caractère “cynique”.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Nor Haratch



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org