Aujourd'hui : Dimanche, 9 août 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Des Suisses ont aidé les victimes du génocide arménien
Publié le :

Tribune de Genève

Légende photo : l'Appenzellois Jakob Künzler (à gauche sur la photo), était surnommé comme le père des orphelins arméniens. Ce missionnaire protestant travaillait avec son épouse Elisabeth dans un hôpital à Urfa, dans le sud-est de la Turquie actuelle.

Le génocide arménien de 1915-1916 a eu des répercussions jusqu'en Suisse. Plusieurs structures d'accueil ont été mises sur pied pour venir en aide aux victimes des massacres.

De nombreux Arméniens se sont réfugiés sur le territoire helvétique, en particulier en Suisse romande, et divers projets ont été mis sur pied pour venir en aide aux victimes des massacres.

Le Vaudois Antony Krafft-Bonnard (1869-1945) s'est notamment engagé pour l'accueil en Suisse d'orphelins arméniens. Ce pasteur, qui a commencé son œuvre après les pogroms de 1895-1896, a fondé en 1921 les «Foyers arméniens» de Begnins (VD) et de Genève.

Plus de 150 orphelins y reçurent une éducation dans la tradition arménienne (langue et religion) en même temps qu«une formation dans des écoles suisses. Ces institutions ont servi de modèle pour les futurs Villages d'enfants Pestalozzi.

Au total, environ 2000 orphelins arméniens ont été accueillis dans des orphelinats de Suisse entre 1898 et 1922, selon le site internet du Musée- Institut du génocide arménien, à Erevan.

«Au pays du sang et des larmes»

Un autre Suisse s'est engagé sur place lors du génocide, l'Appenzellois Jakob Künzler (1871-1949), connu comme le père des orphelins arméniens. Ce missionnaire protestant travaillait avec son épouse Elisabeth dans un hôpital à Urfa, dans le sud-est de la Turquie actuelle.

Lors de la Première Guerre mondiale, le couple a sauvé de nombreux Arméniens des massacres et de la déportation. En 1922, ils ont organisé le départ d'environ 8000 orphelins vers la Syrie sous mandat français, un territoire dont dépendait également le Liban.

Jakob Künzler a été un important témoin oculaire des crimes commis à cette époque. Il a lui-même écrit en 1921 «Au pays du sang et des larmes, la Mésopotamie durant la Grande Guerre (14-18)», considéré par les Arméniens comme un témoignage de première importance sur le génocide.

Le «catholicos» de Cilicie (Liban), Aram Ier, se rendra en Suisse en septembre pour remercier le peuple suisse et ses autorités au nom des Arméniens. Il s'exprimera à Berne, mais aussi à Begnins et à Wazenhausen (AR), en l'honneur de Jakob Künzler.

Aujourd'hui, quelque 5000 Arméniens vivent en Suisse. Une messe doit être célébrée vendredi dans l'église apostolique arménienne de Troinex (GE). (ats/Newsnet)

(Créé: 21.04.2015, 10h19)




Retour à la rubrique


Source/Lien : Tribune de Genève



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org