Aujourd'hui : Samedi, 25 janvier 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le groupement associatif turc réfute le terme de génocide
Publié le :

Le Dauphiné Libéré

Lundi 27 avril 2015

Légende photo :Les représentants d’associations de Chambéry, Modane, Moûtiers, Ugine et Albertville se sont réunis hier à Albertville pour rappeler « qu’il revient aux historiens de faire toute la lumière sur cette sombre période ».

Alors que des commémorations ont lieu à l’occasion du centenaire des événements d’Arménie, le groupement associatif turc de Savoie (rassemblant des représentants d’associations de Chambéry, Modane, Moûtiers, Ugine et Albertville) a tenu à faire part de son ressenti, hier, à Albertville. « Depuis quelques années, la propagande arménienne en faveur de la reconnaissance du prétendu “génocide” que les autorités turques-ottomanes auraient commis entre 1915-1917 à l’encontre des populations arméniennes vivant dans l’est de l’actuelle Turquie, s’est intensifiée dans les pays occidentaux, et particulièrement en France où vit une des plus importantes diasporas arméniennes », déplorent-ils.

Un « prétendu génocide » reconnu dans 22 pays

Ils rappellent que le « prétendu “génocide” » n’est reconnu que dans 22 pays sur 197 dans le monde, que l’Europe est divisée sur la question et les Nations Unies n’ont pas non plus officiellement reconnu le terme. « Les lobbies arméniens tentent d’imposer à l’opinion publique leur lecture de l’Histoire. » En tant que Français d’origine turque, ils jugent les récents propos du Pape « malheureux, incorrects et hors de toute réalité historique et légale. Nous estimons que les lieux de culte ne devraient pas être des endroits où la haine et l’animosité sont encouragées par des allégations sans fondement ».

« L’histoire de l’Humanité est aussi l’histoire des tragédies humaines. Il est erroné et injuste de faire un choix entre les différentes tragédies vécues plus ou moins à la même période et aux environs d’Anatolie. Dès l’instant où on commence à privilégier le drame d’un peuple à l’insu d’un autre, inévitablement la question des “critères” s’impose. Pourquoi les souffrances des Arméniens seraient-elles plus importantes que celles des Turcs ? Nous continuerons à défendre l’idée qu’il revient aux historiens, et non aux lobbies politiques, de faire toute la lumière sur cette sombre période, et conseillons à nos amis arméniens d’accepter que l’on puisse remettre en cause, interroger, questionner, mettre en doute, leur lecture de l’Histoire, au nom de la vérité et du devoir de mémoire, qui ne peut et ne doit être une exclusivité arménienne », conclut le groupement associatif turc de Savoie.

Les manuels d’histoire de 3e , qui se sont vus dotés d’une double page consacrée aux événements de 1915, sont aussi l’objet de leur « incompréhension et inquiétude » : « On cherche à conditionner les élèves à la pensée unique concernant un événement qui ne fait pas consensus chez les historiens. »

La communauté turque entend attirer l’attention sur le malaise que provoquent ces manuels au sein des familles qui vivent en France et qui ont des enfants scolarisés. « Cette double page risque d’attiser la haine entre les deux communautés en France et dans les écoles : elle prend place dans l’enseignement public, et ce littéralement sous la forme d’une propagande, avec des affirmations tendancieuses et douteuses que des jeunes ne peuvent réfuter faute d’arguments. Ce prétendu “génocide” n’a aucune valeur juridique, n’est un événement historique que par son nom. L’Éducation nationale n’est plus dans son rôle d’éducation mais d’imposition d’un dogme. » Et d’évoquer l’injustice qui sera faite aux élèves qui n’accepteront pas cette version des faits.

Par J.F.C. | Publié le 27/04/2015 à 06:05




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Dauphiné Libéré



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org