Aujourd'hui : Jeudi, 26 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Génocide arménien: trois députés bruxellois félicités pour avoir «empêché» la minute de silence
Publié le : 27-04-2015

Le Soir

P.Sc
Mis en ligne samedi 25 avril 2015, 2h04

Le président du parlement avait opté pour un hommage aménagé.

Trois députés PS auraient « empêché » que ne soit observée une minute de silence en hommage aux victimes du génocide arménien au parlement bruxellois ce vendredi. C’est du moins l’interprétation d’un journaliste turc, Selim Eryaman, qui les en félicite sur le site internet de son journal.

Un soutien qui a visiblement plu à Sevket Temiz, Koyuncu Hasan et Emin Özkara, puisque d’après Télé Bruxelles , le premier d’entre eux s’est fendu d’un post Facebook dans lequel il cite l’éditorialiste turc. Ce dernier se réjouit que « grâce au lobbying de ces trois députés », le président du parlement n’ait pas utilisé le terme de « génocide », faisant de la minute de silence un hommage non pas aux victimes arméniennes mais à « tous les morts de la première guerre mondiale ».

Dans les faits, la réalité politique est un brin plus compliquée. À l’origine, c’est la député Ecolo Zoé Genot qui avait demandé à ce que soit respectée une minute de silence à la mémoire des victimes du génocide, à l’occasion du centenaire. Un souhait n’aurait pas dû poser de problème, sauf pour le PS. Ses députés d’origine turque, refusant parler de génocide, auraient alors été empêchés de respecter la minute de silence et obligés de quitter l’hémicycle, une situation peu souhaitable pour le parti.

Le résultat ? Un compromis décidé par Charles Piqué, soit une minute de silence « à la carte », pendant laquelle chacun pourrait choisir s’il rendait hommage aux victimes du génocide ou aux naufragés. Une décision approuvée par le PS, les FDF et le CDH, mais dénoncée par Ecolo, qui estime que le président du parlement a cédé aux pressions.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Soir



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org