Aujourd'hui : Vendredi, 3 avril 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
« Les 40 jours du Musa Dagh », le livre qui a tiré le génocide arménien de l’oubli
Publié le :

Le Monde.fr | 24.04.2015 à 10h55 • Mis à jour le 24.04.2015 à 20h23 | Par Joëlle Stolz (Vienne, correspondante)

Légende photo: Réfugiés arméniens, vers 1915. Fonds Aram

Lettre de Vienne. Au début de l’année 1930, un couple d’intellectuels viennois accomplit son second voyage au Moyen-Orient, un long périple qui le mène d’Egypte en Palestine, puis au Liban et en Syrie. Lui, s’appelle Franz Werfel, il est un écrivain connu en Europe centrale, issu d’une famille juive de Prague. Elle, est aujourd’hui beaucoup plus célèbre que lui, sous le nom d’Alma Mahler, le patronyme de son premier mari.

A Damas, ils visitent la plus grande fabrique de tapis de la ville. Le spectacle d’adolescents squelettiques frappe Werfel, qui vient de se convertir au catholicisme : ces fantômes vivants, lui explique-t-on, sont des orphelins arméniens, rescapés du grand massacre qui a eu lieu, quinze ans plus tôt, dans les provinces de l’Empire ottoman. A l’époque, l’écrivain avait entendu parler des tueries perpétrées par les Jeunes-Turcs (« Le but de la déportation est le néant », intimait l’ordre transmis à tous les walis, les préfets ottomans). Mais elles étaient restées pour lui, comme pour le reste de l’opinion occidentale, un crime aussi lointain qu’abstrait.

L’horreur devient réelle

Soudain, en voyant ces visages émaciés, l’horreur devient réelle. Le génocide arménien ne le quittera plus. Dès son retour à Vienne, il se procure, grâce à l’un de ses amis, un diplomate français, les rapports archivés au ministère de la guerre à Paris, notamment de nombreux témoignages...

Lire la suite sur Le Monde




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Monde



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org