Aujourd'hui : Mardi, 17 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Luxembourg : La Chambre reconnaîtra le génocide arménien
Publié le :

L'essentiel

Légende photo: Entre 300 000 et 1,5 million d'Arméniens ont péri en 1915 et 1916 dans les massacres perpétrés par l'Empire ottoman.

30 avril 2015 16:25; Act: 30.04.2015 17:38

Luxembourg – Les députés voteront mercredi une résolution claire sur la question du génocide arménien.

Des centaines de milliers d’Arméniens ont été tués en 1915 et 1916 en Turquie par les autorités de l’ancien Empire ottoman, devenu la Turquie moderne. Une question se pose toujours: quel est le terme exact pour qualifier ce crime? En Turquie, on parle des «événements de 1915». À ce jour, 21 pays ont reconnu que les crimes perpétrés contre les Arméniens relevaient bien du génocide.

21 États ont reconnu le génocide

À ce jour, 21 pays ont reconnu le génocide arménien, y compris l’Uruguay, le Canada et la Russie. L’assemblée nationale française l’a fait dès 2001. Le Bundestag allemand n’a pas encore pris une telle décision. Le président allemand, Joachim Gauck, a toutefois évoqué une coresponsabilité des Allemands dans le génocide. Le sénat belge a demandé en 1998 à la Turquie de reconnaître le génocide, alors que le parlement néerlandais a insisté en 2004 pour que les négociations concernant l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne soient conditionnées à la reconnaissance du crime par l’État turc. De son côté, le Parlement européen a adopté le 15 avril une résolution appelant le gouvernement turc à travailler sur la question du génocide arménien.

«Le terme "génocide" n'est pas adapté»

L'association culturelle turque a exprimé ses regrets concernant la demande de reconnaissance du génocide arménien. «La Turquie ne nie pas que les événements de 1915 ont entraîné de grandes souffrances pour les peuples sous l'Empire ottoman» peut-on lire dans un communiqué. «Le terme "génocide" n'est en revanche pas du tout adapté pour décrire ces événements. Ce n'est pas une résolution à la Chambre qui permettra de résoudre le problème».

Le Grand-Duché s’apprête à leur emboîter le pas. Mercredi, la Chambre votera une résolution claire en la matière. «Le mot "génocide" sera introduit», explique Laurent Mosar (CSV), à l’initiative de cette résolution avec la commission des Affaires étrangères.

Un vote massif attendu

La démarche des députés luxembourgeois va au-delà de la simple résolution. «Nous appelons également la Turquie à travailler sur son Histoire», indique Marc Angel (LSAP), président de la commission des Affaires étrangères. Le pays serait en outre appelé à poursuivre le dialogue et la réconciliation avec les Arméniens. Les excuses du président turc Erdogan pour les «atrocités» seraient vivement appréciées des députés luxembourgeois.

Laurent Mosar attend un vote massif en faveur de la résolution, mercredi. «J’espère que les 60 députés se rejoindront sur ce sujet». En revanche, la position du gouvernement semble nettement moins claire. Le Premier ministre Xavier Bettel n’a pas souhaité s’exprimer sur la question. Son ministre des Affaires étrangères est pourtant parfaitement au courant de cette résolution: Jean Asselborn a en effet participé aux échanges de la commission parlementaire, mercredi dernier.

(Tobias Senzig/L'essentiel)





Retour à la rubrique


Source/Lien : L'essentiel



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org