Aujourd'hui : Samedi, 21 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
"La reconnaissance du génocide arménien: un problème turc en Belgique ?"
Publié le :

RTBF

vendredi 5 juin 2015 à 17h59

L'éviction du cdH de Mahinur Ozdemir a fait couler beaucoup d'encre cette semaine. On reparle de la problématique de la reconnaissance du génocide arménien dans "Mise au Point". La projet de taxe au kilomètre sera aussi abordé. Retrouvez-nous dès 11h25 pour un Revu et Corrigé où humour et info font bon ménage !

11:25 REVU ET CORRIGE

Alain Gerlache et Florence Hainaut passeront l’actualité de la semaine à la moulinette. Ce dimanche, on les retrouve en compagnie des prolifiques Pierre Kroll, Béatrice Delvaux (Le Soir) et Robin Cornet (RTBF). L’émission sera pimentée par les images sélectionnées par Kevin Dero, qui a vu ce que vous n’avez peut-être pas vu, ou alors pas comme ça. Alex Vizorek sera également présent avec son Sigmund, tous les deux bien agités du bocal.

11:55 MISE AU POINT : PREMIER DEBAT : "La taxe au kilomètre pour lutter contre les bouchons à Bruxelles ?"

La taxe au kilomètre sur les camions a pris la route … Les transporteurs routiers sont fâchés et lors un vote au parlement wallon, l’opposition MR a quitté la séance ! C’est dire l’ambiance qui règne sur cette taxe kilométrique.

Et voilà que le PS bruxellois revient avec l’idée d’une taxe au kilomètre pour les véhicules privés afin de désengorger Bruxelles. Le cdH – partenaire de majorité - n’est pas pour (le ministre wallon de la mobilité Carlo Di Antonio s’était même fendu d’un communiqué pour le dire haut et fort).

Le PS wallon n’est pas très favorable non plus, puisque le chef de groupe PS Christophe Collignon a parlé de bruxello-centrisme.

Alors la taxe au kilomètre ? Une Belgique à plusieurs vitesses ? Plusieurs tarifs ? Faisable ou infaisable ?

12:15 MISE AU POINT : DEUXIEME DEBAT : "La reconnaissance du génocide arménien : un problème turc en Belgique ?"

Mahinur Ozdemir, députée régionale bruxelloise est exclue du CDH ( mais reste parlementaire) car elle a refusé d’associer les mots "génocide" et "arménien", bref de reconnaître ce génocide . Selon le cdH , les valeurs du partis humanistes sont transgressées et la charte signée par son ex-représentante n’est pas respectée.

Emir Kir (PS) – bourgmestre de Saint-Josse – a lui aussi fait parler de lui. Absent lors d’une minute de silence lors d’une commémoration à la Chambre, il est convoqué par le président du PS. Conclusion ? Emir Kir suivra la ligne du parti. A savoir qu’il reconnaîtra le génocide arménien lors d’un vote. En attendant il refuse de s’exprimer sur cette question.

Si le Sénat de Belgique a reconnu le génocide en 1998 dans une résolution au Sénat, le gouvernement ou la Chambre ne l’avait pas fait. Ce sera bientôt le cas via le vote d’une résolution à la Chambre. Le Parlement européen, reconnait le génocide, mais pas la Commission. Des États aux USA le reconnaissent, mais le président Obama n’a rien dit. Bref, s’agit-il d’ambigüité ?

Plusieurs partis politiques (PS, cdH, MR et FDF entre autres) comptent des élus d’origine turque dans leurs rangs qui ont un jour participé à des réunions ou manifestation niant le génocide arménien. Les partis politiques parlent-ils un double langage ? Les quelque 220 000 Turcs ou Belges d’origine turque de Belgique, c’est un réservoir électoral qu’il ne faut pas se mettre à dos ? Peut-on parler d’électoralisme ? Et est-ce tenable ?

Pourquoi cette réserve côté turc et cette condamnation en tant que génocide de l’autre ?

Quel est le problème posé par cette reconnaissance – oui ou non – du génocide arménien ? Quel enjeu politique se cache derrière toute cette polémique ? Pourquoi refuser l’évidence historique ? Le nationalisme turc est-il en cause ?

Y a-t-il instrumentalisation de lÂ’histoire ? A des fins politiques en Belgique ? Et en Turquie ?

Les Turcs ont-ils peur de leur communauté ? Les citoyens et élus belgo-turcs sont-ils sous influence ? Le parti AKP du président turc Erdogan tire-t-il quelques ficelles ?

Le risque de communautarisation est-il réel ? Et l’instrumentalisation du génocide est-elle une réalité?

A-t-on fait de Mahinur Ozdemir un symbole ? Ou un exemple ?

Et c’est alors que l’on peut lire dans un communiqué "aux relents négationnistes" d’une association européenne de cohésion sociale musulmane "EMISCO" que Madame Ozdemir est "la cible des forces anti-immigrées et anti musulmanes au sein de la politique belge". Fin de citation.

Cette interprétation des faits serait également propagée dans la communauté turque, et depuis la Turquie. Danger ?

Pour débattre de cette sensible question autour de Baudouin Remy:

Denis Ducarme – chef de groupe MR à la Chambre

Georges Dallemagne - cdH- député fédéral

Simone Susskind - PS - députée bruxelloise

Bernard Coulie – UCL professeur d’histoire orientale

Michel Mahmourian – avocat – ex président du comité des Arméniens de Belgique

Veyzel Filiz – Porte-parole ambassade de Turquie

A confirmer : Mahinur Ozdemir – députée bruxelloise




Retour à la rubrique


Source/Lien : RTBF



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org