Aujourd'hui : Mardi, 16 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Erdogan, le nouveau « Grand Turc » ?
Publié le : 12-06-2015

LE MONDE | 04.06.2015 à 13h12 | Par Gaïdz Minassian

Tout est dit dans le sous-titre. Dans son dernier ouvrage, Ahmet Insel, économiste et politologue franco-turc, résume en une phrase treize années de pouvoir de l’AKP, ce parti islamiste dirigé par Recep Tayyip Erdogan, l’actuel président de la République turque. La vague démocratique, qui s’est ouverte en 2002 avec la chute des partis kémalistes, s’est brisée depuis 2010 avec le tournant autoritaire de l’homme fort du régime, le nouveau padishah de la Sublime Porte.

Fin connaisseur de la vie politique turque, Ahmet Insel est un intellectuel engagé en faveur des questions sensibles (kurde, arménienne, des droits de l’homme). Flegmatique et sosie de Vittorio Gassman, cet éditorialiste des quotidiens Radikal et Cumhuriyet, signe là une excellente synthèse des treize années de pouvoir des islamistes et dresse un portrait peu flatteur de l’actuel président turc.

A quelques jours d’élections législatives cruciales pour le régime d’Erdogan, Ahmet Insel revient sur les origines opaques du mouvement islamiste, les caractéristiques du logiciel AKP en Turquie, la transformation de l’économie nationale, l’islamisation de la société turque et la personnalité colérique du président, qui rêve de fonder une nouvelle Turquie bâtie sur une approche ethno-islamiste de l’identité loin des standards de la modernité et du conservatisme le plus traditionnel.

VERS LA VOIE DE L’ARBITRAIRE

Dénonçant l’intolérance de ce chef d’Etat « néoconservateur », Ahmet Insel explique que l’autoritarisme est une constante de l’histoire de l’Etat turc. Des Ottomans aux islamistes en passant par les Jeunes-Turcs et les kémalistes, tous les régimes ont commencé par des rêves d’ouverture avant de plonger dans la violence, la discrimination et la négation de l’autre. En cas de large victoire de l’AKP aux législatives du 7 juin, préalable indispensable à une réforme de la Constitution en vue d’instaurer un régime présidentiel, Ahmet Insel redoute que son pays emprunte de façon irréversible la voie de l’arbitraire, qui comporte trois pièges. Le piège économique : la Turquie, très pauvre dans l’Est, aura du mal à rejoindre les pays à revenus élevés, la stagnation de son économie risque plutôt de déboucher sur des frustrations sociales. Le piège politique : en cas de crises, le populisme islamiste pourrait surgir du fez de l’autoritarisme et annihiler tous les espoirs de démocratisation du pays, rongé par la logique d’exclusion (Kurdes, chrétiens, Alevis). Enfin, le piège international : la politique étrangère est un fiasco. Son ambition d’autonomisation par rapport à l’Occident et sa diplomatie de « zéro problème aux frontières » se sont soldées par des problèmes avec tout le monde, soulevant la question de l’usure du pouvoir des islamistes. Aux Turcs de penser à l’après-AKP, cette troisième voie ni nationaliste ni islamiste, mais démocratique, pour détruire la bête immonde de l’autoritarisme. Reste à savoir si l’Etat peut s’affranchir de sa violence structurelle et la société turque de l’histoire officielle.

La Nouvelle Turquie d’Erdogan, du rêve démocratique à la dérive autoritaire d’Ahmet Insel

La Découverte, 205 pages, 17 euros




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Monde



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org