Aujourd'hui : Jeudi, 19 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Y'a bon Awards : des bananes pour lutter contre le racisme !
Publié le : 15-06-2015

Le Point

Publié le 13/06/2015 à 17:45

Une cérémonie organisée par l'association les Indivisibles remet chaque année avec humour des trophées aux personnalités qui ont tenu des propos racistes.

Par SIHEM SOUID

Que ceux qui pensent pouvoir tenir tranquillement des propos racistes le sachent, ils seront moqués et caricaturés ! Le ton est donné dès l'ouverture de la 6e cérémonie des Y'a bon Awards qui décernent des trophées représentant une peau de banane dorée aux personnalités ayant tenu les propos les plus racistes de l'année, tout cela avec humour. La cérémonie, organisée par l'association les Indivisibles, s'est déroulée à Paris, au Cabaret sauvage, et était présentée par le comédien Matthieu Longatte qui a fait rire une salle comble toute la soirée.

Le jury était composé de membres d'univers très différents comme Christine and the Queens, Bruno Gaccio, Ovidie, Marwan Mohammed, Blanche Gardin, Yassine Belattar, Steve Tran ou Sophie-Marie Larrouy. Bruno Gaccio n'en démord pas : "Les Français sont racistes, même s'ils ont des amis noirs et arabes, ils sont racistes. L'islamophobie d'aujourd'hui, c'est ce qu'on appelait autrefois sale bougnoule".

Florilège des récompenses

Les businessmen de l'intolérance, champions hors catégories et qui n'ont plus rien à démontrer sont Soral, Dieudonné et Jean-Marie Le Pen.

Dans la catégorie "Ils ont bien le droit de fantasmer" sont nommés Claude Goasguen, Nadine Morano, Caroline Fourest, Christian Estrosi, Alain Finkielkraut et Roland Dumas - pour ses propos sur Manuel Valls. Caroline Fourest et Alain Finkielkraut sont arrivés ex aequo. Le public les a départagés en donnant une large victoire à la première, qui glisse pour la seconde fois sur la peau de banane !

Dans la catégorie "La faute à (la promo) Voltaire", le trophée a été décerné à Michel Sapin pour sa remarque sur un prénom arabe qui pour lui rimait avec le mot racaille.

Le trophée de la catégorie "Le bon pedigree" a été décerné à Philippe Val pour ses propos concernant la colonisation dans son livre Malaise dans l'inculture.

Rokhaya Diallo, militante antiraciste et fondatrice de l'association les Indivisibles, a clôturé la cérémonie par cette phrase : "On ne verra jamais sur un plateau de télévision en France ce que l'on voit ce soir sur cette scène, ceux qui nous taxent de communautaristes sont en fait, eux, les communautaristes."

La seule communauté à combattre est celle tout simplement des abrutis ! Lors de cette soirée, je n'ai vu que des citoyens fiers d'être français, souriants et solidaires !




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Point



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org