Aujourd'hui : Mercredi, 25 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le frère de Mahinur Özdemir, élu communal à Saint-Josse, quitte le CDH
Publié le : 15-06-2015

La Libre Belgique


Légende : Le frère Özdemir (à gauche) avec l'ancien ministre turc Egemen Bagis (AKP)


Pa. D., 13 juin 2015

Au lendemain de l’exclusion de la députée bruxelloise Mahi­nur Özdemir du CDH, nous vous annoncions que le parti ris­quait de perdre des voix à Bruxelles, mais aussi des mandataires. C’est dé­sormais officiel ! Vendredi, deux conseillers commu­naux de Saint-­Josse ont envoyé un courrier au parti pour annon­cer leur départ.

Cevdet Yildiz et Mustafa Alperen Özdemir ­ qui n’est autre que le frère de Mahinur Özdemir ­ se disent choqués par l’expulsion de la dépu­tée bruxelloise et cheffe de groupe au conseil communal de Schaerbeek. Pour rap­pel, Mahinur Özdemir a été mise à la porte de son parti le 29 mai dernier, au motif d’avoir refusé de re­connaître publique­ment le génocide ar­ménien.

Dans leur missive, les deux élus réclament que toute la lumière soit faite sur la méthode ayant mené à cette exclusion. “Celle-­ci ne semble pas respecter tant les règles de forme que de fond relatives aux statuts du CDH, ses principes, ceux de l’Etat de droit et de la Convention européenne des Droits de l’Homme. Le respect des statuts et de la charte de l’humanisme démocratique ne supporte aucune atti­ude ambiguë et réclame une totale clarté; sans quoi une telle procédure exceptionnelle apparaîtrait comme discriminatoire.”

De façon plus générale, les deux conseillers communaux dénoncent une droitisation du CDH. “Ses tenta­tions populistes et électoralistes minent l’unité du parti et de nombreux mem­bres font part de leur incompréhension de cette décision, mais ont peur de l’ex­primer publiquement, tant à Bruxelles qu’en Wallonie”, font savoir Cevdet Yildiz et Mustafa Alperen Özdemir.

Ces derniers font état d’un malaise réel au sein du CDH depuis quelques années qui serait dû notamment à l’entrée en fonction de Benoît Lutgen.

“Le pré­sident du CDH ne con­naît manifestement pas la réalité sociologique de notre capitale euro­péenne cosmopolite. D’ailleurs nous avons reçu de nombreux té­ moignages de person­nes de toute origine fai­sant part de leur mé­contentement dans cette saga. Nous voulons porter cette voix publi­quement au nom de la démocratie, de l’éthique, de la justice et du res­pect de l’autre.”

Les deux élus n’envisagent pas de remettre leur mandat au CDH qui passe donc de cinq à trois sièges dans la commune de Saint-­Josse. Selon nos informations, d’autres départs dans les communes d’Anderlecht, Schaerbeek, Molenbeek et Bruxel­les-­Ville ne sont pas à exclure.




Retour à la rubrique


Source/Lien : La Libre Belgique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org