Aujourd'hui : Samedi, 21 avril 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Pour la première fois, l’armée turque affronte Daech
Publié le : 24-07-2015

Le Petit journal

Un sous-officier de l’armée turque a été tué et deux autres soldats ont été blessés dans un affrontement avec des djihadistes du groupe État islamique (Daech) à la frontière syrienne hier. C’est la première fois que le groupe terroriste prend directement pour cible des militaires turcs en faction de l’autre côté de la frontière.

Mise à jour: Après avoir longtemps refusé de s’engager militairement en Syrie, la Turquie a bombardé, très tôt vendredi matin, des positions de l’État islamique à la frontière turco-syrienne. Trois avions de chasse F-16 ont décollé vers trois heures heure locale de Diyarbakır pour aller bombarder, à quatre reprises, ce que le gouvernement turc a décrit dans un communiqué comme "deux bases et un point de rassemblement" des djihadistes.

A cette opération aérienne anti-État islamique – une première pour la Turquie – l’armée a donné le nom de Yalçın Nane, un soldat turc tué jeudi après-midi à la frontière par des tirs de djihadistes. Le sous-officier a été tué “après que cinq terroristes armés ont ouvert le feu à 13h30 depuis une zone sous le contrôle de l’organisation terroriste Daech du côté syrien de la frontière”, a indiqué l’état-major dans un communiqué. Cet échange de feu, une première, s’est déroulé à hauteur d’Oğuzeli, dans la province de Gaziantep.

Quatre tanks de l’armée turque ont immédiatement riposté en bombardant les positions des djihadistes. “Le membre de Daech qui avait tiré sur notre soldat a été capturé mort avec ses armes (un lance-roquette, une Kalashnikov AK-47)”, indique l’état-major, qui ajoute que trois véhicules appartenant aux combattants de Daech ont été détruits. L’échange de feu s’est poursuivi pendant toute l’après-midi avant de cesser en début de soirée. La vie des deux soldats blessés n’est pas en danger.

Cet incident à la frontière survient quatre jours après l’attentat-suicide de Suruç, qui a tué 32 personnes et en a blessé 104 lundi. Non revendiquée, l’explosion est toutefois attribuée à l’organisation de l’État islamique. L’auteur de l’attentat a en effet été identifié comme un étudiant de 20 ans originaire de la province d’Adıyaman et lié à Daech en Syrie.

Cet échange de tir intervient également au lendemain d'un conseil des ministres exceptionnel, qui a décidé de renforcer la lutte contre les djihadistes en augmentant la sécurité à la frontière turco-syrienne.

Selon le quotidien Hürriyet, la Turquie prévoit notamment d’ériger 150 kilomètres de mur aux points “critiques” de cette frontière longue de 911 kilomètres, dont 140 km dans la province de Şanlıurfa. Des tours de guet seront construites, comprenant un système d’éclairage et de surveillance (caméras thermiques et détecteurs de mouvements). Une route de patrouille goudronnée de cinq mètres de large longera le mur du coté turc, et la clôture barbelée de l’autre coté de cette route sera renforcée. Par ailleurs, véhicules blindés, drones et dirigeables seront également utilisés pour améliorer la surveillance terrestre le long de la frontière.

Istanbul vendredi 24 juillet 2015




Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Petit journal



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org