Aujourd'hui : Lundi, 24 septembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Turquie autorise les frappes aériennes contre les djihadistes depuis son sol
Publié le : 24-07-2015

France Info

par Rédaction de France Info jeudi 23 juillet 2015 23:07

Alors qu'un un sérieux accrochage s'e'st produit ce jeudi entre des combattants de Daech/Etat islamique et l'armée turque, la Turquie a décidé d'autoriser les Etats-Unis à utiliser sa base d'Incirlik, près de la frontière syrienne, pour mener des frappes aériennes contre les djihadistes.

La Turquie a décidé de permettre aux Etats-Unis de mener des frappes aériennes contre les djihadistes de l'Etat islamique à partir de la base aérienne américaine d'Incirlik, située non loin de la frontière syrienne, rapporte le Wall Street Journal jeudi qui cite des responsables de la défense. Selon la presse turque, l'accord a été scellé mercredi dans la soirée. La Maison blanche a fait savoir que le président Barack Obama et son homologue turc Recep Tayyip Erdogan s'étaient entretenus mercredi, sans préciser si un accord avait eu lieu.
Drones uniquement

"L'accès aux bases turques comme la base aérienne d'Incirlik augmentera l'efficacité opérationnelle de la coalition" militaire qui combat le groupe EI, a déclaré ce responsable sous couvert d'anonymat. Washington demandait depuis plusieurs mois à Ankara le droit d'utiliser cette base. Jusqu'ici, seules des attaques de drones étaient autorisées à partir de ce terrain.

Revirement turc

Ce revirement marque le changement de politique de la Turquie, qui, tout en faisant partie de la coalition contre les djihadistes de Daech, a jusqu'ici refusé de participer aux opérations militaires. Elle a notamment refusé de soutenir les Kurdes de Syrie, de crainte de voir se constituer une région autonome qui lui serait hostile dans le nord du pays.

Mais les accrochages entre les forces turques et les djihadistes ont été croissants et ce jeudi, Ankara a bombardé des positions de Daech et a envoyé des chars, en réponse à la mort d'un soldat, tué par des tirs islamistes et trois jours après l'attentat suicide meurtrier de Suruc, attribué au groupe terroriste.




Retour à la rubrique


Source/Lien : France Info



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org