Aujourd'hui : Vendredi, 19 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Erevan de plus en plus préoccupé par la situation des Arméniens de Syrie
Publié le : 30-07-2015

NAM

Les autorités d’Erevan ne sont pas en mesure d’assurer une évacuation en ordre des Arméniens de Syrie, où la situation va de mal en pis, a déclaré mercredi la ministre Diaspora Hranush Hakobian.

Dans une interview avec le service arménien de RFE / RL (Azatutyun.am), la responsable des relations de l’Arménie avec la diaspora a affirmé qu’aucun pays dans le monde, y compris l’Arménie, n’organise des évacuations au niveau de l’État. « Parce que cela revient à donner des indications aux ennemis sur vos intentions et ça peut leur faciliter la tâche s’ils veulent vous attaquer, » a-t-elle expliqué. « Tant politiquement et qu’en termes de sécurité il ne faut pas dire une telle chose ».

Hakobian est récemment revenue du Liban où elle a rencontré les chefs religieux arméniens locaux et discuté de la situation en Syrie, un pays qui a abrité jusqu’à 80.000 Arméniens, avant le déclenchement du conflit en 2011, la plupart d’entre eux descendants des survivants du génocide de 1915.

La communauté arménienne de Syrie aurait vu ses effectifs diminuer de plus de la moitié au cours des quatre dernières années, avec quelque 13.000 ressortissants arméniens syriens qui ont trouvé refuge en Arménie. Des milliers d’Arméniens subsistent dans la ville d’Alep ravagé par la guerre et l’on estime à 320 000 le nombre de personnes qui ont été tuées au cours des quatre années de conflit.

Selon Hakobian, « il est vain de parler de préservation d’une grande communauté dans un pays dévasté ». Elle a ajouté que les Arméniens de souche qui restent aujourd’hui en Syrie sont pour « la plupart des gens qui essaient de protéger les valeurs arméniennes historiques et culturelles ». « Il ressort de nos conversations qu’il faut envoyer des signaux à nos compatriotes pour qu’ils quittent le pays de diverses manières, parce que le danger est très élevé », a déclaré le ministre arménien.

Cependant, de nombreux Arméniens syriens trouvent apparemment qu’il est extrêmement difficile de sortir du pays. Basé à Alep, Zarmik Poghikian a déclaré par téléphone au service arménien de RFE / RL (Azatutyun.am) qu’il ne suffisait pas de connaitre les moyens de sortir de Syrie, encore fallait-il avoir suffisamment d’argent pour y parvenir. Selon lui, Alep n’avait pas eu d’eau pendant dix jours, son approvisionnement, n’ayant finalement été restauré qu’il y a deux jours, quant à l’approvisionnement en électricité, il est rationné à seulement une heure par jour. Les explosions de bombes sont un événement ordinaire dans la ville, a-t-il ajouté.

Mikael Karapetian, un autre arménien de Syrie qui a déménagé à Erevan avec sa famille il y a quatre ans, a déclaré que les citoyens arméniens de Syrie sont aujourd’hui face à un dilemme : d’une part, ils ne sont pas sûrs de pouvoir commencer une nouvelle vie en Arménie, du fait des difficultés sociales et économiques du pays, de l’autre ils se rendent compte qu’ils mettent leur vie en danger en restant en Syrie.

Cependant, Hranush Hakobian a insisté sur le fait que les Arméniens syriens ne trouveront nulle part ailleurs dans le monde les aides qu’ils trouveront en Arménie. Elle a souligné que les autorités à Erevan font tout ce qu’elles peuvent pour aider les Arméniens qui restent dans la zone de guerre ainsi que ceux qui ont émigré en Arménie.

jeudi 30 juillet 2015,
Ara ©armenews.com

P.S Reprinted with permission from RFE/RL Copyright(c)2007 Radio Free Europe / Radio Liberty, Inc.1201 Connecticut Ave, t N.W. Washington DC 200




Retour à la rubrique


Source/Lien : NAM



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org