Aujourd'hui : Mercredi, 17 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Dépêche de l'AA [ 14 Août 2015 20:33 ] - Anadolu Agency
Publié le : 17-08-2015

Le Collectif VAN vous propose un article de l'AA (Anadolu Agency) daté du 14 Août 2015. Les articles de ce site ne sont pas commentés de notre part. Ils peuvent contenir des propos négationnistes envers le génocide arménien ou d'autres informations à prendre sous toute réserve.


Anadolu Agency

Erdogan à l’Allemagne: Tout le monde doit respecter le Droit international

14 Août 2015 20:33 (Dernière mise a jour 14 Août 2015 20:35)

"Si l'Allemagne ne répond pas à la notice rouge, elle ne pourra plus nous demander d'extrader un criminel"

AA / Rize (Turquie) / Kadir Karakuş

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé, vendredi, qu’il est fort probable d’une notice rouge soit émise à l’encontre des procureurs turcs actuellement en fuite en Allemagne.

Une notice rouge est un message d’alerte international émis par un Etat et diffusé par Interpol, demandant la localisation et l’arrestation d'individus recherchés afin qu'ils soient extradés

« Nous verrons alors ce que fera l’Allemagne », a lancé le président turc lors d'une rencontre, à Rize (nord) avec la société civile locale, ajoutant que « si elle ne répond pas à la notice rouge, l’Allemagne ne pourra plus nous demander d’extrader un criminel ».

« Tout le monde doit respecter les dispositions du Droit international, et s’ils ne le font pas, nous répondrons par la pareille […] la Turquie n’est pas une République bananière », a-t-il prévenu.

Erdogan a, en outre, fait remarquer que « la presse de l'organisation parallèle disait qu’il n’était pas convenable de libérer sous contrôle judiciaire des magistrats et des procureurs objets d’une enquête parce que des personnes occupant des postes similaires ne fuiront pas le pays, et en fin de compte, ils l’ont fait, et ils ont révélé leur vraie personnalité !».

S’agissant des prérogatives du président de la République en Turquie, Erdogan a déclaré : « Bien entendu, le président de la République assumera ses fonctions dans le cadre des prérogatives qui lui sont attribuées par la Constitution, mais également sur la base de sa responsabilité directe vis-à-vis du peuple ».

« Toute personne ayant occupé le poste de président de la République en Turquie aurait agi ainsi », a-t-il insisté.

Et de poursuivre : « Que cela soit accepté ou pas, le régime turc a changé dans ce sens, et ce qu’il faut faire, maintenant, c’est confirmer ce fait dans un cadre juridique à travers une nouvelle Constitution ».

La justice turque a émis, lundi dernier, un mandat d’arrêt contre les ex-procureurs Zekeriya Oz, Celal Kara et Mehmet Yüzgeç, objets d’une enquête pour « formation d’une organisation illégale », mais il a été découvert que les trois procureurs avaient déjà quitté le pays.

Des rapports médiatiques indiquent que Oz a quitté la Turquie, lundi à l’aube, en direction de la Géorgie, puis l’Arménie et ensuite l’Allemagne.

Les trois procureurs ont été suspendus de leurs fonctions en décembre 2014 en attendant le résultat de l'enquête sur leur éventuelle implication dans la vague d'arrestations et d'interrogatoires menés le 17 décembre 2013 sous prétexte de lutte contre la corruption.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Anadolu Agency



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org