Aujourd'hui : Jeudi, 18 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Slovaquie prête à accueillir des réfugiés syriens chrétiens, mais pas de musulmans
Publié le : 21-08-2015

Les Echos | Le 20/08 à 15:55

Le gouvernement slovaque a donné son feu vert pour accepter sur son sol 200 personnes qui ont fui la guerre civile en Syrie. A la seule condition qu’elles soient chrétiennes.

Oui à l’accueil (modeste) de réfugiés chrétiens, mais non aux musulmans : c’est en substance le message envoyé par les autorités slovaques, mercredi, alors que l’Europe fait face à un afflux croissant de migrants originaires d’Afrique, du Moyen-Orient et d’Afghanistan, fuyant l’instabilité politique, la guerre et la misère. Rien qu’en juillet 2015, l’agence chargée des contrôles aux frontières de l’Union européenne a recensé 107.500 arrivées de migrants, soit trois fois plus qu’en juillet 2014. Elle en avait signalé 70.000 en juin.

Face à cette crise de grande ampleur, la Commission européenne fait pression depuis plusieurs mois sur les pays d’Europe centrale et orientale afin qu’ils participent davantage à l’effort humanitaire . Sans grand succès. La Slovaquie a néanmoins accepté de recevoir 200 syriens issus de camps de réfugiés installés en Turquie, en Italie et en Grèce dans le cadre d’un plan de l’Union européenne qui ambitionne de mettre 40 000 personnes à l’abri. Mais à une seule condition : qu'ils soient chrétiens et non musulmans, a pris soin de préciser le gouvernement slovaque. Au risque de provoquer une levée de boucliers en Europe.

Accusations de racisme

Se défendant d’accusations de racisme et de discriminations, le porte-parole du ministre de l’Intérieur, Ivan Metik a vite réagi au micro de la BBC : « Nous voulons vraiment aider l’Europe face à cette vague migratoire, mais non sommes seulement un pays de transit et les migrants ne veulent pas rester en Slovaquie. » Et d’ajouter : « Nous pourrions prendre 800 musulmans, mais nous n’avons pas de mosquées en Slovaquie. Comment les musulmans pourraient-ils se sentir intégrés s’ils ne se sentent pas bien ici ?

Cette décision fait écho aux propos du Premier ministre slovaque, le social-démocrate Robert Fico, qui avait déclaré en janvier : « La Slovaquie est un pays chrétien depuis toujours, nous ne pouvons accepter une arrivée de 300.000 ou 400.000 migrants musulmans qui construiraient des mosquées partout dans le pays et tenteraient de changer la nature, la culture et les valeur de notre Etat. »

Les musulmans, rappelle le « Washington Post » , représentent seulement 0,2 % de la population slovaque, qui compte un peu plus de cinq millions d’habitants. L’an dernier, le pays a accordé l’asile à 14 personnes.

Adrien Lelièvre





Retour à la rubrique


Source/Lien : Les Echos



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org