Aujourd'hui : Samedi, 20 janvier 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Indignation après la noyade d'un petit réfugié syrien en Turquie
Publié le : 03-09-2015

Radio Canada avec Reuters

Mise à jour le mercredi 2 septembre 2015 à 16 h 06 HAE

L'image montrant le corps d'un petit garçon échoué sur une plage de Turquie a fait le tour des réseaux sociaux, mercredi, après un double naufrage qui a coûté la vie à 12 réfugiés syriens.

L'enfant, vêtu d'un t-shirt rouge et d'un short bleu, gît le visage contre le sable de Bodrum, l'une des plages les plus fréquentées de Turquie.

Selon les médias turcs, il s'agit d'Aylan Kurdi, un garçon de trois ans, dont le frère aîné a également trouvé la mort dans le naufrage, qui venait de Kobani. Cette ville de Syrie adossée à la frontière turque a été le théâtre de très violents combats entre djihadistes de l'État islamique et miliciens kurdes, il y a quelques mois.

Le mot-clic #KiyiyaVuranInsanlik, qui signifie « l'humanité naufragée », était en tête des « tendances » de Twitter mercredi. Dans l'heure qui a suivi sa diffusion, la photo du jeune garçon a été retweetée plusieurs milliers de fois.

Les deux embarcations qui ont fait naufrage transportaient 23 personnes. Elles avaient quitté séparément la région d'Akyarlar, sur la péninsule de Bodrum, pour rejoindre l'île de Kos, en Grèce.

Parmi les victimes dont la mort est confirmée figurent cinq enfants et une femme. Sept personnes ont été sauvées et deux autres munies de gilets de sauvetage ont pu atteindre la rive.

Au total, une centaine de migrants ont été sauvés dans la nuit alors qu'ils tentaient de rejoindre l'île de Kos, selon la marine turque.

« L'approche inquiétante des pays européens face à l'afflux de migrants est source de tristesse, et la crise devrait être abordée sous l'angle des droits de l'homme », dit le Conseil turc de sécurité nationale dans un communiqué publié dans la soirée.

Des dizaines de milliers de Syriens fuyant la guerre ont gagné la côte égéenne de la Turquie cet été pour rejoindre la Grèce, point d'entrée de l'Union européenne.

Les agences humanitaires estiment qu'au cours du mois écoulé, environ 2000 personnes ont effectué quotidiennement la courte traversée entre les côtes turques et les îles orientales grecques sur des bateaux pneumatiques.

Le Tera Jet, un navire grec transportant près de 1800 migrants et réfugiés qui étaient bloqués sur l'île de Lesbos, est arrivé mardi soir dans le port du Pirée, près d'Athènes, ont annoncé les autorités maritimes grecques.

L'Agence des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a déclaré que quatre migrants s'étaient noyés mardi en Méditerranée centrale et que 781 autres, originaires pour l'essentiel du Nigeria, de Côte d'Ivoire et du Sénégal, avaient été secourus.

Selon le HCR, plus de 2500 personnes ont trouvé la mort en tentant de franchir la Méditerranée pour gagner l'Europe depuis le début de l'année.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Radio Canada



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org