Aujourd'hui : Lundi, 18 juin 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Une ex-télégraphiste d'Auschwitz de 91 ans renvoyée devant la justice des mineurs
Publié le : 23-09-2015

Métro

Mis à jour : 22-09-2015 16:26
- Créé : 22-09-2015 14:52

JUSTICE - Une ancienne télégraphiste d'Auschwitz, âgée de 91 ans, a été renvoyée devant la justice des mineurs allemande pour "complicité" dans l'extermination d'au moins 260.000 Juifs en 1944.

D'elle, on ne sait pas grand-chose. Simplement qu'elle était télégraphiste à Auschwitz et n'avait pas 21 ans à l'époque des faits, entre avril et juillet 1944. Une période synonyme d'extermination massive des Juifs hongrois, à un rythme que jamais les chambres à gaz dans ce camp n'avaient atteint auparavant. Aujourd'hui âgée de 91 ans, cette femme dont l'identité a été tue par le parquet de Kiel est renvoyée devant la justice des mineurs allemande pour "complicité" dans l'extermination d'au moins 260.000 Juifs en 1944, a annoncé le parquet cité par l'agence allemande DPA.

Nombreuses procédures abandonnées

Le tribunal de Kiel devrait ensuite décider l'année prochaine de la tenue d'un procès, en fonction du sérieux des charges et de l'état de santé de l'accusée. Un obstacle fréquent aux poursuites contre d'anciens nazis, a indiqué le procureur général Heinz Döllel. Cette ancienne télégraphiste aurait fait partie d'un corps spécifiquement féminin destiné à assister les SS des camps de concentration. L'histoire de cette ancienne nazie relève du tribunal des mineurs puisqu'elle était âgée de moins de 21 ans à l'époque.

Un autre ancien nazi attend également une décision sur son éventuel procès : Hans Lipschis, engagé volontaire dans les Waffen SS en 1942, soupçonné de "complicité" dans le gazage d'au moins 1 075 déportés dès leur arrivée dans le camp d'Auschwitz. Cet été, Oskar Gröning, l'ancien comptable d'Auschwitz, qui avait demandé "pardon" à 94 ans, avait été condamné à quatre ans de prison. La justice allemande a accru ces procédures tardives à l'égard des derniers nazis encore vivants. Selon le patron de l'office fédéral chargé d'enquêter sur les crimes du IIIe Reich , une dizaine d'enquêtes sur d'anciens gardes de camps de la mort sont toujours en cours, même si "beaucoup ont dû être abandonnées" en raison du décès ou de l'état physique des suspects. Plus d'1,1 million de personnes, dont un million de Juifs, ont péri entre 1940 et 1945 à Auschwitz-Birkenau.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Métro



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org