Aujourd'hui : Dimanche, 21 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Dépêche de l'APA [ 01 Octobre 2015 / 11:32 ] - Agence de Presse d'Azerbaïdjan
Publié le : 01-10-2015

Le Collectif VAN vous propose un article de l'APA (Agence de presse azérie) daté du 1er octobre 2015. Les articles de ce site (écrits généralement dans un français rudimentaire) ne sont pas commentés de notre part. Ils peuvent contenir des propos négationnistes envers le génocide arménien ou d'autres informations à prendre sous toute réserve.



APA

La déclaration de Sarkissian témoigne de l'indifférence apparente de l'Arménie envers ses obligations, Elmar Mammadyarov

01 Octobre 2015 / 11:32

Bakou – APA. Le ministre azerbaïdjanais des Affaires étrangères Elmar Mammadyarov a fait une déclaration lors du débat général de la 70e session de l'Assemblée générale des Nations Unies.

Le ministre a déclaré que l'Azerbaïdjan condamne le terrorisme, l'extrémisme violent et le séparatisme sous toutes leurs formes et manifestations.

« Guidée par les buts et principes de la Charte des Nations Unies, l'Azerbaïdjan apporte des contributions concrètes aux activités de l'Organisation des Nations Unies.

Au cours du débat général hier, le président arménien a fait un discours plein de falsifications, distorsions et mensonges, dans lequel il a essayé une fois de plus de donner une conférence à d’autres sur les principes et les valeurs à lesquels en réalité, le gouvernement arménien n’attache pas d'importance et va contre eux: « La communauté internationale se souvient encore de massacres brutaux en envahissant par les troupes arméniennes contre les civils azerbaïdjanais, y compris les enfants, les femmes et les personnes âgées, ainsi que l'établissement de la dictature militaire en Arménie après avoir assassiné toute l'élite politique du pays et l’assassinat d’un certain nombre de manifestants pacifiques qui avaient protesté contre les élections présidentielles truquées.

Il est bien connu que l'Arménie a déclenché la guerre et la force utilisée contre l'Azerbaïdjan, occupe près d'un cinquième de son territoire, y compris la région du Haut-Karabakh et sept districts adjacents, a effectué le nettoyage ethnique des zones saisies par l'expulsion d'environ un million d'Azerbaïdjanais de leur maisons et les crimes de guerre commis et crimes contre l'humanité durant le conflit. La communauté internationale a toujours déploré, dans les termes les plus forts, l'utilisation de la force par l'Arménie contre l'Azerbaïdjan et l'occupation résultant de ses territoires.

En 1993, le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté les résolutions 822 (1993), 853 (1993), 874 (1993) et 884 (1993), condamnant l'occupation des territoires de l'Azerbaïdjan et réaffirmant le respect de la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan et de la inviolabilité de ses frontières internationalement reconnues.

Dans ces résolutions, le Conseil de sécurité a également confirmé que la région du Haut-Karabakh fait partie de l'Azerbaïdjan, et a exigé le retrait immédiat, complet et inconditionnel des forces d'occupation de tous les territoires occupés de l'Azerbaïdjan.

Dans son arrêt rendu dans le cas de « Chiragov et d’autres contre l'Arménie », la Cour européenne des droits de l'homme a affirmé que l’Arménie est responsable de l'occupation des territoires de l'Azerbaïdjan et de violations des droits des personnes déplacées internes azerbaïdjanais.

Le 26 septembre 2015, le Président de l'Arménie a fait une déclaration faisant référence à la région azerbaïdjanaise occupée du Haut-Karabakh comme une partie de l'Arménie. Nous rejetons catégoriquement cette affirmation fallacieuse et belliqueuse, qui témoigne de l'indifférence apparente de l'Arménie envers ses obligations en vertu de la Charte des Nations Unies et du droit international, représente une autre admission encore au plus haut niveau de l'agression perpétrée par l'Arménie contre l'Azerbaïdjan.

La région du Haut-Karabakh a toujours été et restera une partie inaliénable de l'Azerbaïdjan. Nous ne nous réconcilierons jamais avec l’occupation de nos territoires. Le conflit ne peut être résolu sur la base de la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Azerbaïdjan au sein de ses frontières internationalement reconnues » a-t-il conclu.




Retour à la rubrique


Source/Lien : APA



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org