Aujourd'hui : Vendredi, 20 juillet 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Des combattants kurdes libèrent plusieurs villages sous contrôle de l'EI dans le nord de l'Irak
Publié le : 01-10-2015

Agence de Presse Xinhua

Publié le 2015-10-01 à 05:17 | french.xinhuanet.com

KIRKOUK (Irak), 30 septembre (Xinhua) -- Des combattants kurdes ont libéré mercredi plus de sept villages qui étaient sous le contrôle du groupe Etat islamique (EI) dans la province de Kirkouk riche en pétrole, dans le nord de l'Irak, a indiqué un responsable de la sécurité kurde à Xinhua.

Soutenus par les frappes aériennes de la coalition conduite par les Etats-Unis, les forces kurdes, connues sous le nom de Peshmerga ("ceux qui bravent la mort"), ont lancé une offensive à l'aube pour reprendre aux militants de l'EI des zones situées au sud et à l'ouest la capitale de la province de Kirkouk, qui se trouve à quelque 250 kilomètres au nord de Bagdad, a ajouté le responsable sous couvert de l'anonymat.

Les Kurdes ont vaillamment affronté les militants extrémistes et ont réussi à reprendre le contrôle de 12 villages. Ils continuent de progresser en direction de la ville de Hawijah, sous contrôle de l'EI, située à environ 60 kilomètres à l'ouest de la ville de Kirkouk, selon le responsable.

Aucun des belligérants n'a pour le moment fait état du nombre de victimes. Les combats se poursuivent car les Peshmerga tentent toujours de libérer d'autres localités, aux mains des militants de l'EI.

L'offensive avait pour objet de repousser les militants de l'EI le plus loin possible de leurs positions dans les villages qu'ils utilisaient comme ''rampe de lancement'' pour attaquer les champs pétrolifères et les centrales électriques situés à proximité de Kirkouk, a ajouté le responsable de la sécurité kurde.

Kirkouk, où vivent des Kurdes, des Arabes, des Turkmènes et des représentants d'autres ethnies, est l'une des zones que se disputent les autorités de Bagdad et la région semi-autonome du Kurdistan.

Les Kurdes veulent étendre leur région au nord de l'Irak afin qu'elle inclue la province de Kirkouk riche en pétrole ainsi que d'autres zones des provinces de Ninive, Salaheddine et Diyala, une exigence à laquelle le gouvernement irakien est farouchement opposé.

En août, les militants de l'EI avaient pris le contrôle de Gwer et de la ville voisine dans le prolongement de leur offensive massive lancée le 10 juin 2014, ce qui constituait une menace imminente pour la capitale kurde d'Erbil, mais les militants ont été repoussés par les Peshmerga avec le soutien des frappes aériennes de la coalition sous commandement américain.




Retour à la rubrique


Source/Lien : Agence de Presse Xinhua



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org