Aujourd'hui : Vendredi, 19 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La presse suisse divisée sur la liberté d’expression
Publié le : 16-10-2015

Tribune de Genève

Image: PHILIPPE MAEDER -A

Par Arthur Grosjean
@arthurflash
Mis à jour à 12h55

Le jugement de la Cour européenne des droits de l’homme qui désavoue la justice suisse sur le génocide arménien fait débat.

Qui a dit que la presse était uniforme ? Les éditorialistes suisses n’ont pas du tout la même lecture du jugement que la Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a rendu hier. Elle a, rappelons-le , désavoué la justice suisse qui avait condamné un citoyen turc niant publiquement à Lausanne le génocide arménien.

«La Cour européenne porte préjudice à elle-même», estime l’éditorialiste du Tages-Anzeiger. Ce n’est pas tant le fait qu’un négationniste du génocide arménien ressorte libre de toute charge qui irrite Felix Schindler. «Plus problématique est le fait que la CEDH fasse une pesée d’intérêts entre les génocides». Celui qui nie l’Holocauste appelle automatiquement à la haine contrairement à celui qui nie le génocide arménien. «C’est différenciation n’est pas cohérente». Il y voit même une arme supplémentaire dans les mains de ceux qui luttent contre les juges étrangers.

Cela va ravir Blocher

24 Heures estime aussi que «la Cour de Strasboug pratique le deux poids , deux mesures» suivant les génocides. «Ce verdict va ravir tous ceux qui , en Suisse, ne rêvent que d’une chose : vider de sa substance la norme pénale antiraciste» écrit Thierry Meyer. Et parmi eux l’ex conseiller fédéral Christoph Blocher. L’éditorialiste rappelle le voyage de l’ancien ministre de la justice suisse «qui, à Ankara, en octobre 2006, disait aux Turcs tout contents que la norme antiraciste lui donnait mal au ventre». Il estime encore que la Turquie n’a toujours pas fait preuve «d’une quête sincère de la vérité ou d’une lecture moins nationaliste d’un passé si rigidifié qu’il en devient un boulet diplomatique».

Le Temps affiche un avis diamétralement opposé. Denis Masméjean salue le verdict de la Cour «car il se situe dans une ligne suivie avec constance depuis des décennies par les juges de Strasbourg, tendant à enfermer les restrictions à la liberté d’expression dans de très étroites limites». Il rappelle que la liberté d’expression ne vaut pas seulement pour les idées inoffensives mais aussi pour celle qui heurtent, choquent ou inquiètent la société. Quid de la Shoah alors ? L’éditorialiste se range derrière Pierre Vidal-Naquet, enfant de déportés, qui plaide contre une chasse judiciaire aux révisionnistes. «Une attitude qui a le mérite d’être cohérente en plus d’être courageuse», conclut-il.

Défaite du «politiquement correct»

«Un soutien à la liberté d’expression», tel est le titre du commentaire de la NZZ. Katharina Fontana relève «la défaite amère» de la Suisse devant la Cour européenne. Elle la trouve cependant justifiée car «la Suisse a tranché en faveur d’une ligne dure (sur la liberté d’expression) qui ne correspond pas à son attitude plutôt libérale et qui apparaît très rigide en comparaison européenne». Elle estime que cette attitude vient du «politiquement correct» qui a régné pendant les années 1990. Elle remarque cependant que le Tribunal fédéral a déjà mis de l’eau dans son vin que ce soit pour la condamnation du salut nazi ou sur les expressions jugées racistes. (TDG)

(Créé: 16.10.2015, 12h57)




Retour à la rubrique


Source/Lien : Tribune de Genève



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org