Aujourd'hui : Mercredi, 13 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
La Turquie sous le choc d'une tuerie dans une maison d'édition chrétienne
Publié le :

La Turquie était sous le choc jeudi d'un triple meurtre macabre la veille dans une maison d'édition chrétienne de Malatya (est), tandis que la police interrogeait dix suspects, qui auraient des motivations politiques.

Les meurtres de deux Turcs et un Allemand ont ravivé, dans un pays officiellement à 99% musulman, l'angoisse suscitée par de précédents meurtres visant les minorités religieuses.
Le massacre s'est produit à Malatya, ville conservatrice située à 660 km à l'est d'Ankara, dans la maison d'édition Zirve, qui imprimait des livres sur le protestantisme et distribuait des bibles.

Les cadavres, ligotés et bâillonnés de deux hommes, la gorge tranchée, ont été retrouvés mercredi par la police dans les locaux de la maison.

Une troisième victime souffrant des mêmes blessures est décédée à l'hôpital.

Sur les lieux du crime, quatre jeunes suspects ont été arrêtés avec des couteaux. Un cinquième, qui serait le "cerveau" de l'attaque, a tenté de se sauver en se jetant par la fenêtre, se blessant grièvement.

Cinq autres suspects ont été interpellés par la suite, a déclaré jeudi le gouverneur de Malatya, Halil Ibrahim Dasöz.
"Nous l'avons fait pour la patrie" ou "notre pays et notre religion étaient menacés", auraient dit les suspects, âgés de 19 et 20 ans, aux policiers.

Les chaînes de télévision ont par ailleurs montré des images d'un petit groupe manifestant devant la maison d'édition en 2005, scandant "Allah akbar (Allah est grand)".

La victime allemande, Tilman Geske, 46 ans, vivait à Malatya depuis 2003 avec son épouse Susanne et leurs trois enfants.
Les chefs de la communauté protestante de Turquie ont dénoncé jeudi une "chasse aux missionnaires" rappelant les "chasses aux sorcières" du Moyen-Age.

Il s'agit des premiers meurtres visant la communauté protestante, estimée à 3.200 fidèles en Turquie, dont une trentaine à Malatya.

Bedri Peker, un leader protestant, a estimé que les musulmans convertis au protestantisme étaient considérés comme des "traîtres" aux yeux de la population, et que "certains hommes d'Etat attisent l'hostilité" envers eux.

"Vivre et répandre notre foi sont nos droits les plus naturels", a-t-il affirmé.
Le prosélytisme n'est pas interdit par la loi mais il est vu d'un mauvais oeil.

Le ministre des Affaires étrangères, Abdullah Gül, a promis davantage de protection pour les chrétiens et a estimé que l'attaque détériorait l'image à l'étranger de la Turquie, qui compte plusieurs petites communautés chrétiennes et aspire à devenir membre de l'Union européenne.

L'euro-député Joost Lagendijk (Pays-Bas, groupe des Verts), actuellement en Turquie, a estimé que ce triple meurtre "enverra un message négatif à l'Europe".

"Une paranoïa existe en Turquie sur les missionnaires (...) Le prosélytisme d'une autre croyance ne constitue pas une menace pour les musulmans", a-t-il dit.

Pour la presse turque jeudi, le fait qu'il s'agisse d'un crime politico-religieux ne fait pas de doute.

Les médias estiment que cette tuerie s'inscrit dans la lignée du meurtre l'an dernier à Trabzon (nord) du prêtre catholique italien Andrea Santoro et, en janvier, du journaliste d'origine arménienne Hrant Dink à Istanbul.

"Le cauchemar se poursuit", titrait jeudi le journal Milliyet, tandis que le journal à gros tirage Hürriyet lançait: "Encore la même erreur".

En Allemagne, des responsables musulmans ont condamné ces "meurtres atroces", estimant qu'il "n'exist(ait) pas de justification religieuse pour de telles attaques".

© 2007 AFP
20Minutes.fr avec AFP, éditions du 19/04/2007 - 11h18
dernière mise à jour : 19/04/2007 - 21h33




Retour à la rubrique


Source/Lien : 20 minutes



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org