Aujourd'hui : Samedi, 21 septembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Turquie: Procès du meurtre de Hrant Dink le 2 juillet
Publié le :

07/05/2007 17:22

ISTANBUL 07/05 (BELGA) = De lourdes peines de prison, dont deux à vie, ont été requises contre 18 Turcs accusés d'être impliqués à des degrés divers dans l'assassinat du journaliste turc arménien Hrant Dink, et leur procès doit s'ouvrir le 2 juillet, a indiqué lundi une avocate de la partie civile.

Hrant Dink, 52 ans, s'est attiré la haine de cercles ultra-nationalistes pour avoir dénoncé le génocide arménien de 1915-1917, que la Turquie nie catégoriquement, préférant parler de massacres. Il a été abattu le 19 janvier devant le siège de son journal bilingue Agos, en plein centre d'Istanbul. Les deux instigateurs présumés de l'assassinat risquent la prison à vie et celui qui a appuyé sur la gâchette une peine allant de 18 à 24 ans de prison, selon Fethiye Cetin, une des avocates de la famille de Hrant Dink.

Outre la réclusion à perpétuité, Erhan Tuncel, un étudiant, risque une peine allant de 22,5 à 48 ans de prison notamment pour avoir dirigé une organisation terroriste et Yasin Hayal, 26 ans, une peine supplémentaire de 18 à 30 ans de prison pour la même raison mais aussi pour avoir fourni l'argent et l'arme du crime. Entre 18 à 24 ans de prison sont requis contre Ogün Samast, un jeune chômeur de 17 ans vivant à Trabzon, bastion nationaliste du nord-est du pays, qui a reconnu avoir tiré contre Dink.

Il encourt une peine supplémentaire de 8,5 à 18 ans de prison pour appartenance à une organisation terroriste et port d'arme illégal. Des peines allant de 7,5 à 35 ans de prison ont été requises contre les 15 autres accusés, tous originaires de Trabzon, pour complicité de meurtre et appartenance à un groupe terroriste.

Hayal est également accusé d'avoir menacé le prix Nobel de littérature 2006 Orhan Pamuk, poursuivi en justice pour avoir déclaré à un journal suisse qu'"un million d'Arméniens et 30.000 Kurdes" avaient été tués en Turquie mais dont le procès a été interrompu pour des raisons techniques. Me Cetin a indiqué qu'Orhan Pamuk était cité à comparaître au procès en qualité de partie civile.

L'avocate n'était pas immédiatement en mesure de confirmer si le procès allait se tenir à huis clos en raison de l'âge d'Ogün Samast, mineur, comme l'a affirmé la chaîne d'information CNN-Türk. (CLA) ./.





Retour à la rubrique


Source/Lien : Le Vif



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org