Aujourd'hui : Mardi, 18 juin 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Le procès des assassins présumés de Hrant Dink s’ouvrira le 2 juillet à Istanbul
Publié le :

10.05.2007

Le 2 juillet 2007, le procès des dix-huit personnes accusées d’avoir participé à l’assassinat du journaliste d’origine arménienne Hrant Dink s’ouvrira à Istanbul.

“Reporters sans frontières se réjouit de cette annonce et souhaite que toutes les questions que cette affaire a soulevées puissent être élucidées, notamment l’éventuelle implication de responsables publics. Il est également indispensable que le procès se déroule dans des conditions de sécurité et de transparence permettant à la justice de travailler sereinement et de rendre un verdict impartial”, a déclaré l’organisation de défense de la liberté de la presse.

En raison de l’âge du présumé tireur, Ogün Samast, 17 ans, les audiences se tiendront à huis-clos. Selon l’acte d’accusation, il devra répondre de nombreuses charges portés contre lui, dont “homicide avec préméditation” et “appartenance à une organisation terroriste”. Les procureurs requièrent contre lui une peine sévère : entre 18 et 24 ans de prison. “Il est indispensable que les commanditaires de cet assassinat, quels qu’ils soient, soient identifiés et également sanctionnés”, a rappelé Reporters sans frontières.

Le 19 janvier 2007, Hrant Dink, directeur de publication de l’hebdomadaire turco-arménien bilingue Agos, avait été tué de trois balles dans la tête alors qu’il quittait son bureau à Istanbul. Cet assassinat avait suscité la consternation et une vague de condamnations en Turquie, au sein de la communauté arménienne, et dans le monde. Hrant Dink défendait les valeurs de démocratie et de liberté d’expression, qu’il s’efforçait de mettre en pratique dans un contexte difficile. Ses prises de position courageuses s’étaient heurtées à l’hostilité de l’Etat turc.






Retour à la rubrique


Source/Lien : Reporters sans frontières



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org