Aujourd'hui : Lundi, 22 octobre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la Une - 24 avril 1915 : Rafle des intellectuels arméniens de Constantinople
Publié le : 24-04-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - La rafle des intellectuels arméniens de Constantinople le 24 avril 1915 est un évènement marquant le commencement du génocide arménien. Les élites arméniennes de Constantinople (aujourd'hui Istanbul) ont été arrêtées, conduites dans des centres de rétention, puis déportées et massacrées. Ces arrestations ont été décidées par le ministre de l'Intérieur du gouvernement Jeune-Turc, Talaat Pacha, principal organisateur de l'extermination du peuple arménien dans l'Empire ottoman. La date du 24 avril a ensuite été choisie comme journée de commémoration du génocide arménien à travers le monde, en Arménie où le jour est férié, comme dans la diaspora arménienne.

Légendes photos :

Intellectuels arméniens arrêtés le 24 avril 1915 ou les jours suivants, déportés puis exécutés :

Ligne 1 : Krikor Zohrab, Daniel Varoujan, Roupen Zartarian, Ardaches Haroutounian et Siamanto (Atom Yarjanian).
Ligne 2 : Roupen Sevag, Dikran Cheukurian, Diran Kelekian, Tlgadintsi (Hovhannes Haroutounian)et Erukhan (Yervant Srmakechkhanlian).



Wikipédia

Rafle des intellectuels arméniens du 24 avril 1915 à Constantinople

La rafle des intellectuels arméniens de Constantinople le 24 avril 1915 est un évènement marquant le commencement du génocide arménien. Les élites arméniennes de Constantinople (aujourd'hui Istanbul) ont été arrêtées, conduites dans des centres de rétention, puis déportées et massacrées. Ces arrestations ont été décidées par le ministre de l'Intérieur du gouvernement Jeune-Turc, Talaat Pacha, principal organisateur de l'extermination du peuple arménien dans l'Empire ottoman. La date du 24 avril a ensuite été choisie comme journée de commémoration du génocide arménien à travers le monde, en Arménie où le jour est férié, comme dans la diaspora arménienne.

Détentions à Constantinople

Le ministre de l'intérieur Talaat Pacha du gouvernement Jeunes-Turcs donne le 24 avril 1915 l'ordre de l'arrestation d'intellectuels arméniens. L'opération débute à 20 heures[2] à Constantinople et est conduite par Bedri Bey, le chef de la police de Constantinople[3]. Dans la nuit du 24 au 25 avril 1915, 235 à 270 intellectuels arméniens sont alors arrêtés, en particulier des ecclésiastiques, des médecins, des éditeurs, des journalistes, des avocats, des enseignants et des hommes politiques[4],[5]. Les personnes arrêtées sont maintenues en détention pour identification durant une journée, soit en commissariat de police (en turc ottoman : Emniyeti Umumiye) soit à la prison centrale. Une seconde vague d'arrestation est alors lancée et conduit à l'arrestation de 500 à 600 Arméniens[4],[6]. Quelques-uns, comme par exemple l'écrivain et poète Alexandre Panossian (1859-1919), ont été libérés rapidement mais la plupart ont été ensuite déportés. Au total, on estime que 2 345 notables Arméniens ont été arrêtés en quelques jours, avant d'être déportés[7],[8]. La plupart d'entre eux n'avaient aucune activité politique ou nationaliste[7]....

Lire la suite dans les Infos Collectif VAN en page d'accueil en cliquant sur le lien ci-dessous:

24 avril 1915 : Rafle des intellectuels arméniens de Constantinople




Retour à la rubrique


Source/Lien : Infos Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org