Aujourd'hui : Jeudi, 14 novembre 2019
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Agenda - Zehra Doğan, une leçon de résistance en Turquie
Publié le :

Agenda - Zehra Doğan, une leçon de résistance en Turquie - Collectif VAN - www.collectifvan.org - Zehra Doğan, artiste, autrice, journaliste, accusée de terrorisme comme plus de 150 journalistes emprisonnéEs en Turquie, fut incarcérée 4 mois et demi en 2016, pour des articles et dessins. La peine définitive fut de 2 ans et 9 mois. Zehra fut détenue dans la prison pour femmes de Diyarbakır, puis Tarsus. Sa libération intervient le 24 février 2019. Elle se rend en sécurité à Londres. Durant son incarcération, le dissident chinois Ai Weiwei lui a donné son soutien, tout comme Banksy qui a créé une immense fresque en son hommage à New York. Une exposition de ses œuvres se tient les 5, 6 et 7 novembre 2019, au 35 rue Jacob, 75006 Paris.


Publié le 24 octobre 2019

Exposition

Œuvres évadées

du 6 au 23 novembre

Espace des femmes - Antoinette Fouque
35 rue Jacob, 75006 Paris


Zehra Doğan, artiste, autrice, journaliste, accusée de terrorisme comme plus de 150 journalistes emprisonnéEs en Turquie, fut incarcérée 4 mois et demi en 2016, pour des articles et dessins. La peine définitive fut de 2 ans et 9 mois. Zehra fut détenue dans la prison pour femmes de Diyarbakır, puis Tarsus. Sa libération intervient le 24 février 2019. Elle se rend en sécurité à Londres. Durant son incarcération, le dissident chinois Ai Weiwei lui a donné son soutien, tout comme Banksy qui a créé une immense fresque en son hommage à New York. Une exposition de ses œuvres se tient les 5, 6 et 7 novembre 2019, au 35 rue Jacob, 75006 Paris.

L’exposition

“La période clandestine” comprend des oeuvres réalisées en 2017 à Istanbul, où Zehra s’était réfugiée en attente de la décision de la Cour d’appel. Dessins, peintures, décrivent les exactions dont Zehra fut témoin en 2015, comme journaliste, lors des couvre-feux déclarés dans les villes kurdes, dans l’Est de la Turquie.

“La période d’emprisonnement” donne à voir des oeuvres réalisées alors qu’aucun matériel artistique ne lui était autorisé. Zehra s’exprime par tous moyens. Elle obtient des pigments en utilisant des produits alimentaires, des moisissures, déjections d’oiseaux, ou encore le sang menstruel. De ses pinceaux de plumes, de cheveux de ses co-détenues, elle crée sur tous les supports disponibles: emballages, papier cigarette, dos de lettres, draps, taies, vieux vêtements. Elle poursuit son expression écrite et dessinée, pour que ses pensées, celles de ses amies, puissent “s’évader comme des branches de lierres, venir jusqu’à nous à l’extérieur, et y faire éclore de belles fleurs”.

Découvrir l’oeuvre de Zehra est une conversation, une prise de conscience. Elle nous donne en toute simplicité une leçon de résistance.
Zehra se nourrit de sa culture kurde, des luttes des femmes. De sa plume, ses pinceaux, coule un propos universel, collectif et féministe, plongeant ses racines dans l’Histoire et archivant le présent.
La femme est omniprésente dans l’oeuvre, qu’elle soit textuelle ou visuelle.

Événement Facebook




Retour � la rubrique



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org