Aujourd'hui : Mercredi, 23 août 2017
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la Une - Décès d'Artur Sargsyan, le "porteur de pain" des Sasna Dzerer
Publié le : 17-03-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Nota CVAN : Merci à Seda Mavian pour cet hommage à Artur Sargsyan, décédé ce jeudi 16 mars 2017. Malade, handicapé, pauvre, ancien combattant du Karabagh, celui qu'on a nommé "le porteur de pain" a été au bout de son engagement.


----

Jeudi 17 mars 2017

Seda Mavian

HATS BEROGHE AYLEVES TCHKA

DECES d'ARTOUR SARGSIAN, LE "PORTEUR DE PAIN" DES SASNA TZRER


Artour Sargsian, "le porteur de pain" des Sasna Tzrèr, est décédé le 16 mars vers 15h heure de Yèrèvan (midi à Paris).

Mis aux arrêts dans la nuit du 31 juillet après la reddition du groupe des Sasna Tzrèr, l'homme avait été remis en liberté conditionnelle après cinq mois et demi de détention provisoire, compte-tenu des nombreux handicaps dont il souffrait, issus non seulement des blessures de la guerre du Karabagh à laquelle il avait participé dans les années 1990, mais aussi de la maladie de Bekhterev, une maladie incurable grave et très rare dont il était atteint. Par une volte-face brutale et cruelle, la justice arménienne l'avait replacé en détention provisoire le 9 février, sans justification précise, arguant qu'au terme d'une nouvelle expertise médicale dont on ignore pourquoi et par qui elle a été commandée, ses maladies n'étaient pas formellement incompatibles avec la prison (de fait malgré ce qui a pu être dit, la maladie de Bekhterev ne figure pas dans la liste des maladies incompatibles avec la prison). Dès le lendemain, Artour Sargsian entamait une grève de la faim, des médicaments et des soins, qui a duré jusqu'au 6 mars, date à laquelle il a été mis en liberté conditionnelle pour la deuxième fois. La mesure avait été adoptée suite à la mobilisation de la société civile et des représentants de l'opposition, notamment des députés Nikol Pachinian et Edmond Maroukian qui avaient organisé une pétition parmi leurs collègues de l’Assemblée nationale afin de convaincre le Procureur général de la République, Artour Davtian, d'y procéder. Cette pétition avait recueilli 27 signatures de députés de toutes les tendances politiques sauf du PR, sur un total de 131 députés. Six députés dont Pachinian et Maroukian (Yèlk) et Lèvon Zourabian (Congress) ont payé 500 000 drams chacun (1000 euros) pour réunir le montant de la caution demandée, soit 3 millions de drams (3000 euros), une somme exorbitante tant par principe que compte-tenu du contexte électoral, sachant que les députés en question manquent eux-mêmes de moyens pour leur propre campagne.

Lire la suite dans les Infos Collectif VAN en page d'accueil en cliquant sur le lien ci-dessous:

Décès d'Artur Sargsyan, le "porteur de pain" des Sasna Dzerer





Retour à la rubrique


Source/Lien : Infos Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org