Aujourd'hui : Mercredi, 21 novembre 2018
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la Une - Législatives 2017 : Les partis doivent signer une Charte contre la négation des génocides
Publié le : 06-06-2017

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - "Il y a urgence à exprimer des convictions fortes sur des valeurs humanistes non négociables, car le négationnisme ne connaît pas la crise. Le Collectif VAN invite le parti de La République En Marche et les partis républicains, à faire signer à tous leurs candidats, avant le premier tour des législatives 2017, une charte contre la négation des génocides, en mentionnant explicitement le génocide arménien qui fait l’objet d’un double négationnisme d’Etat, exporté en France par Ankara et Bakou. Laisser à l'extrême-droite française – qui se gargarise des informations impliquant Latifa Chay et le PEJ - l’opportunité de se placer en pole position dans la dénonciation de la nébuleuse religieuse, négationniste et ultra-nationaliste qui entoure certains candidats, serait une grave erreur qui ne pourrait que favoriser le Front National. Au premier comme au second tour des législatives, aucun accommodement avec le négationnisme n’est admissible sur le territoire de la République française." Le Collectif VAN vous invite à lire une tribune de Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, publiée sur le site de La Règle du Jeu le 6 juin 2017.


Légende photo : Le samedi 29 octobre 2016 à Romans, Latifa Chay, alors au Parti socialiste, invite la députée régionale de Bruxelles et conseillère communale de Schaerbeek, Mahinur Özdemir, qui se refuse à reconnaître le génocide arménien. Photos disponibles sur la Page Facebook Association Franco-Turque de Romans.


La Règle du Jeu

Législatives 2017 : Les partis doivent signer une Charte contre la négation des génocides

le 6 juin 2017

Tribune de Séta Papazian, présidente du Collectif VAN

Latifa Chay, ex-adjointe PS du maire de Romans-sur-Isère et qui siégeait depuis 2014 dans l'opposition au sein du conseil municipal de sa ville, a été investie par La République En Marche pour les législatives dans la 4e Circonscription de la Drôme. Dès son annonce, cette nomination a suscité un grand émoi au niveau local mais aussi au-delà : nul n’a oublié qu’il y a six mois, Latifa Chay avait invité à un débat public la députée régionale de Bruxelles et conseillère communale de Schaerbeek, Mahinur Özdemir, alors que cette dernière avait défrayé la chronique du plat pays en 2015, année ô combien symbolique du Centenaire du génocide arménien, en refusant de reconnaître le génocide arménien comme l’y incitait son parti, le cdH (Centre, démocrate, humaniste).

(...)

Inviter Mahinur Özdemir n'était pas anodin et Latifa Chay n'est pas une novice en politique : elle sait ce qu'est le travail de mémoire, elle a participé à la commémoration du génocide arménien en 2017 dans sa municipalité, comme elle le faisait avant 2014 en tant qu’adjointe au maire PS, Henri Bertholet, et elle n'hésite pas à employer les mots justes comme le prouve son tweet du 24 avril dernier. Latifa Chay connaît bien l’Arménie puisqu’elle s’y est rendue à deux reprises au moins, et notamment pour participer aux Assises Franco-Arméniennes de la Coopération Décentralisée des 7 et 8 octobre 2010 à Erevan.

(...)

Le 15 mai dernier, pour couper court à toute polémique et après avoir rappelé sur Twitter que Latifa Chay ne niait pas le génocide arménien, l’association Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] a saisi la candidate et son mouvement : « Par souci de clarté, @Chay_Latifa de @enmarchefr devrait condamner publiquement le négationnisme du génocide arménien. #ÉlecteursProErdogan ».

Las ! Madame Chay n’a toujours pas jugé bon de s’exprimer sur cette question dont elle ne semble pas avoir mesuré la gravité. Or, il ne suffit pas de reconnaître le génocide arménien, encore faut-il lutter contre la négation dont il fait l’objet sur nos territoires, et ce, quelles qu’en soient les retombées électorales.

(...)

Le Collectif VAN invite le parti de La République En Marche et les partis républicains, à faire signer à tous leurs candidats, avant le premier tour des législatives 2017, une charte contre la négation des génocides, en mentionnant explicitement le génocide arménien qui fait l’objet d’un double négationnisme d’Etat, exporté en France par Ankara et Bakou.

Lire la suite sur le site de La Règle du Jeu.






Retour à la rubrique


Source/Lien : La Règle du Jeu



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org