Aujourd'hui : Lundi, 17 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la Une - Génocide arménien : les communiqués de Trump, Macron et Erdogan
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - "Les présidents des États-Unis, de la France et de la Turquie ont fait des déclarations le 24 avril 2018, pour le 103e anniversaire du génocide arménien. Des trois chefs d’État, seul Emmanuel Macron a eu l’honnêteté et le courage de qualifier les événements tragiques par le mot approprié – génocide. Le président Trump a évité d’utiliser le terme génocide, tandis que le président Erdogan, sans surprise, a fait une déclaration négationniste !" Nota CVAN : pour tempérer l'enthousiasme de Harut Sassounian au sujet de la déclaration du président de la République française, notons qu'Emmanuel Macron s'est bien gardé de mettre en ligne sur le site de l'Élysée la lettre qu'il a adressée au président de la République d'Arménie, Armen Sarkissian, à l'occasion du 24 avril, date annuelle de commémoration du génocide arménien. Cette lettre a uniquement été diffusée via Twitter par l'ambassadeur de France en Arménie, Jonathan Lacôte, et sur le site des Nouvelles d'Arménie Magazine (armenews.com), qui n'est pas à proprement parler le média officiel de la présidence de la République... Elle avait par ailleurs été reprise sur le site du Collectif VAN et publiée en anglais sur le site de la présidence arménienne. Lire notre analyse de ce courrier d'Emmanuel Macron en cliquant sur la note 2 située à la fin de la traduction. Le Collectif VAN vous propose la traduction de l’éditorial du journaliste arméno-américain Harut Sassounian, paru dans The California Courier le 3 mai 2018.


Déclarations sur le génocide arménien des présidents des États-Unis, de la France et de la Turquie

De Harut Sassounian

The California Courier
www.TheCaliforniaCourier.com
Éditorial du 3 mai 2018

Les présidents des États-Unis, de la France et de la Turquie ont fait des déclarations le 24 avril 2018, pour le 103e anniversaire du génocide arménien. Des trois chefs d’État, seul Emmanuel Macron a eu l’honnêteté et le courage de qualifier les événements tragiques par le mot approprié – génocide. Le président Trump a évité d’utiliser le terme génocide, tandis que le président Erdogan, sans surprise, a fait une déclaration négationniste !

Dans sa lettre adressée au président de l’Arménie, Armen Sarkissian, le président Macron a déclaré : « À vos côtés, nous nous souvenons du 24 avril 1915 à Constantinople et de l’assassinat de 600 intellectuels arméniens, qui marque le début du premier génocide du 20e siècle. Nous n’oublierons jamais ces hommes, ces femmes, ces enfants assassinés, morts de faim, de froid ou d’épuisement sur les routes de la déportation… Avec le Royaume-Uni et la Russie, la France avait dès le 25 mai 1915 qualifié ces massacres de crime contre l’humanité et la civilisation. En septembre 1915, la Marine française, parvenait, sous le feu, à sauver plus de 4 000 réfugiés sur le Musa Dagh. » Dans sa lettre compatissante, le président français a plusieurs fois défini avec précision les massacres de masse des Arméniens comme étant un génocide.

D’un autre côté, le président Donald Trump a répété la déclaration de l’an dernier, en évitant le terme génocide et en utilisant les mots arméniens ‘Medz Yeghern’ qui ne signifient rien pour la plupart des Américains. ‘Medz Yeghern’ (le Grand Crime), a été utilisé entre autres termes par les Arméniens avant que le mot génocide ne soit inventé par le juriste juif-polonais Raphael Lemkin dans les années 1940. Si ‘Medz Yeghern’ est simplement la description des atrocités commises par les Turcs envers les Arméniens, le mot génocide appartient à la terminologie du droit international, selon la Convention pour la prévention et la répression du crime de génocide, adoptée par les Nations Unies le 9 décembre 1948. Le président Trump a utilisé les mots ‘Medz Yeghern’ pour éviter le terme génocide, afin de calmer le gouvernement turc. Il est honteux que le président Trump, un dirigeant non-traditionnel, qui se targue d’adopter des positions non-orthodoxes sur de nombreuses questions nationales et internationales, suive la tradition évasive de ses prédécesseurs et aille dans le sens des négationnistes à Ankara !

Le 24 avril, l’attachée de presse de la Maison-Blanche, Sarah Sanders, qui répondait à la question d’un journaliste, a confirmé que le président Trump avait simplement copié le langage de ses prédécesseurs. Sanders a déclaré : « La résolution que le président a signée était conforme aux administrations antérieures aussi.... »

Lire la suite dans les Infos Collectif VAN en page d'accueil en cliquant sur le lien ci-dessous:

Génocide arménien : les communiqués de Trump, Macron et Erdogan




Retour à la rubrique


Source/Lien : Infos Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org