Aujourd'hui : Lundi, 17 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
A la Une - Presse arménienne : Revue du 19 juin 2018
Publié le :

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous propose de lire cette Revue de Presse parue sur le site de l'Ambassade de France en Arménie le 20 juin 2018.



Ambassade de France en Arménie

Revue de la presse arménienne du 19 juin 2018

Les découvertes choquantes des abus du député de la fraction Républicain Manvel Grigorian font la une de tous les journaux du jour.

La société encore sous le choc des découvertes des abus de Manvel Grigorian/ Tous les journaux reviennent sur les découvertes choquantes des abus du député de la fraction Républicain Manvel Grigorian. Rappelons que le service de la sécurité nationale avait découvert lors de la perquisition des propriétés de Grigorian un arsenal et une collection de dizaines de véhicules anciens et modernes y compris des véhicules de l’armée et un véhicule d'ambulance destinés à être utilisés dans l'armée pendant la guerre de quatre jours. Des stocks des conserves militaires, des médicaments et des uniformes militaires et d’autres aides destinés aux soldats envoyés en première ligne au Haut Karabakh pendant les jours de guerre d’avril 2016 avaient été également trouvés chez le député. (cf la revue du 16 au 18 juin 2018). Les quotidiens en citant le site aysor.am indiquent que le député arrêté aurait adressé une lettre au président de l’Assemblée nationale Ara Babloyan dans laquelle il aurait appelé ses collègues législateurs à voter en faveur de la levée de son immunité parlementaire, car « il n'a aucun désir d'entraver le processus de l'enquête ». Dans sa lettre Grigorian aurait assuré qu’il présenterait toutes les preuves nécessaires, y compris les justificatifs administratifs qui expliquerait pourquoi et comment les articles sont apparus dans l'entrepôt de l’Union des volontaires « Yerkrapah », et comment ils ont été utilisés pour résoudre les problèmes statutaires de l’Union. « N'oublions pas que l’Union des volontaires « Yerkrapah » était, est et continuera d'être l'un des piliers soutenant la sécurité de l'Arménie et du Haut Karabakh » aurait écrit le député. Le quotidien Jamanak doute qu’il puisse jamais restaurer sa réputation ou que la société puisse jamais lui pardonner. Jamanak n’exclut pas que comme pour l’affaire des supermarchés Grigorian ait agi en accord avec les anciennes autorités ce qui lui aurait permis de commettre ces actes sans en craindre les conséquences. Selon les sources du quotidien Joghovourd la fraction Républicain dont Manvel Grigorian est député votera en faveur de la levée de son immunité parlementaire. Le quotidien Joghovourd en contactant les établissements scolaires dont les aides avaient été retrouvés dans les entrepôts de Manvel Grigorian a découvert que ces établissements avaient donné leurs aides aux représentants de l’Union des volontaires « Yerkrapah » ou seraient passés par le ministère de la Défense qui lui aussi aurait confié la mission de livrer les aides à la frontière a l’Union des volontaires « Yerkrapah ». Selon les quotidiens, des manifestations se sont tenues au Haut Karabakh en demandant de priver Manvel Grigorian de son statut de « héros du Haut Karabakh ». Haykakan Jamanak présente les témoignages des familles des soldats morts durant la guerre de quatre jours en avril 2016. Les familles bouleversées des découvertes demandent que Grigorian soit privé de toutes ses décorations. Les familles qualifient les actes de Manvel Grigorian d’inhumains : « Il gardait chez lui un arsenal alors que nos enfants sont morts car ils étaient à court de balles » ont elles déclaré. Selon les sources du quotidien Hraparak l’Union des volontaires « Yerkrapah » subit déjà les conséquences de l’arrestation de son président. Selon Hraparak environ une trentaine de personnes aurait déjà quitté l’Union y compris le porteparole....

Lire la suite dans les Infos Collectif VAN en page d'accueil en cliquant sur le lien ci-dessous:

Presse arménienne : Revue du 19 juin 2018





Retour à la rubrique


Source/Lien : Infos Collectif VAN



   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org