Aujourd'hui : Mardi, 18 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
Belgique : le négationnisme "made in Turkey" fait son entrée au Sénat par la Sublime Porte du PS belge
Publié le :

COMMUNIQUE DE PRESSE du Collectif VAN - 1er juin 2005 – 19:15:00

Belgique : le négationnisme "made in Turkey"
fait son entrée au Sénat par la Sublime Porte du PS belge



Le PS belge vient, par la voix du Ministre de la Justice, Mme Laurette Onkelinx, d’enterrer la pénalisation de la négation du génocide arménien. Rien d’étonnant de la part d’un parti qui, tout en reconnaissant du bout des lèvres le premier génocide du XXème siècle, s’attache en premier lieu à ne pas s’aliéner son électorat d’origine turque et ce, au mépris de la vérité.

L’exemple belge est intéressant en ce sens qu’il préfigure ce qui risque de se généraliser demain en Europe. Car cette Europe, dite de la Mémoire, se prépare, le 3 octobre, à ouvrir des négociations avec un pays, la Turquie, pratiquant un négationnisme d’Etat virulent et offensif.

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, a clairement donné le tempo du chantage turc, lors du Conseil de l’Europe des 16 et 17 mai dernier. En réponse à une question concernant le débat relatif au génocide arménien au Sénat belge, Monsieur Erdogan a menacé, lors de sa conférence de presse à Varsovie: "Je ne peux pas comprendre comment un pays non concerné peut prendre une telle décision.

S'ils adoptent la résolution, la Turquie lancera une nouvelle initiative par l'adoption, par notre Assemblée nationale, de résolutions semblables contre les pays qui ont commis un génocide dans le passé. Jusqu'ici quinze pays ont adopté de telles résolutions. Nous commencerons d'abord par adopter des résolutions contre ces pays."

La propagande d’Ankara trouve ses relais naturels en Belgique, où la puissance électorale de la communauté turque (forte de 120 000 membres sur une population globale de 10 millions d’habitants), inspire bien davantage le PS belge que les idéaux des droits de l’homme qu’il serait supposé défendre.

Plus grave encore, la volonté du Parti Socialiste de nier ou de minimiser les prises de position ultra-nationalistes et ouvertement négationnistes de ses nombreux élus d’origine turque, résonne comme un présage de sinistre augure dans une Europe marquée par les stigmates de la haine nazie. A quand un Parti NazionalSozialist à Bruxelles où, en moins de 6 mois, l’Europe démocratique a déjà capitulé deux fois, le 17 décembre 2004 et le 31 mai 2005 ?

Dans tout combat pour la justice et la démocratie, il se trouve toujours des femmes et des hommes épris de vérité, qui luttent dans la dignité, et d’autres qui courbent l’échine et pactisent avec la honte. Le Collectif VAN, qui avait initié une campagne de pétitions par e-mails pour faire amender cette loi, tient à remercier au premier chef, les parlementaires et sénateurs belges qui se sont impliqués pour y inclure la pénalisation de la négation du génocide arménien, et salue le soutien des représentants de la communauté juive de Belgique, de la Ligue belge des Droits de l’Homme, du MRAX, des sites Suffrage Universel et Info-Turk, et au-delà de tous ceux qui se sont engagés pour que la mémoire arménienne, pleine de ses 1 500 000 martyrs, ne soit plus en souffrance.

Car ceux-là savent que permettre la négation d’un génocide c’est le perpétrer une seconde fois. Quant aux autres, nous ne pouvons que leur conseiller de s’entraîner à répondre un jour à leurs petits-enfants : « on ne savait pas »…

Heureusement, face à des politiques qui font mal à l’Europe de demain, les citoyens français et néerlandais (que l’on a daigné consulter) expriment avec force leur refus de cette Europe-là. Une Europe qui leur impose une Turquie haineuse et violente et qui, en tous cas, dès à présent, en adopte les contre-valeurs.



Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN
(Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)

Boîte vocale : 08 70 72 33 46
contact@collectifvan.org

Collectif VAN
BP 20083
92133 Issy-les-Moulineaux Cedex
France


   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org