Aujourd'hui : Mardi, 18 février 2020
 Veille Media Contact



 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Imprimer dans une nouvelle fenêtre !  Envoyer cette page à votre ami-e !
 
« L’Opération 2006 est un indicateur clair que la République de Turquie n’a pas abandonné l’idée de génocide »*
Publié le :

COMMUNIQUE DE PRESSE du Collectif VAN – 20 mars 2006 – 19:15
[Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]



Samedi 18 mars, à Berlin, des milliers de Turcs ont défilé pour honorer Talaat Pacha, le « Hitler » turc, responsable en 1915 dans l’Empire ottoman, de la mort de 1 500 000 Arméniens.

Dans le même temps, dans les rues de la deuxième ville de France, à Lyon, durant plusieurs heures, des milliers de manifestants, dont des ultranationalistes affiliés aux Loups Gris turcs de sinistre réputation, ont nié le génocide arménien de 1915 et contesté l’édification d’un Mémorial dédié à ses victimes.
Cette centaine d’associations franco-turques a ostensiblement défié la République, ses citoyens et ses lois. Et ce avec l’aval du Préfet du Rhône Jean-Pierre Lacroix et la protection des services de police.

La concomitance des démonstrations de Berlin et de Lyon n’est pas l’effet du hasard. Elle est le résultat d’une « Grande Opération 2006 » menée à grande échelle par Ankara, et qui vise à réfuter jusqu’au cœur de l’Europe la réalité du génocide arménien.

Face à cette situation excessivement inquiétante, le Collectif VAN tire la sonnette d’alarme et demande à ce que tous les responsables soient sanctionnés :
d’une part, le préfet qui, malgré les mises en garde, a autorisé une manifestation indigne de la République et qui en bafoue les lois. Jean-Pierre Lacroix a annoncé aujourd’hui sa décision d’interdire à l’avenir tout rassemblement de ce type. Mais le mal est fait : l’impensable a existé et ce serviteur de l’Etat a desservi la loi.

D’autre part, les dirigeants associatifs franco-turcs qui, par cette démonstration, incitent à la discrimination, à la haine raciale et à la négation du crime : ils doivent être poursuivis en justice pour cette atteinte grave aux principes républicains.

Les événements du samedi 18 mars 2006 prouvent plus que jamais, que la France et l’ensemble des Etats membres de l’Union européenne doivent aujourd’hui assurer la protection des citoyens d’origine arménienne en pénalisant fermement le négationnisme du génocide arménien.

Plus que jamais il est vital quÂ’un grand mouvement citoyen affirme clairement les valeurs de lÂ’Europe de demain.



Séta Papazian,
Présidente du Collectif VAN
(Vigilance Arménienne contre le Négationnisme)
Boîte vocale : 08 70 72 33 46 - contact@collectifvan.org
Collectif VAN - BP 20083 - 92133 Issy-les-Moulineaux Cedex – France
www.collectifvan.org


*Ali Ertem, militant turc des Droits de l’Homme et Président du SKD (Association contre les Génocides - Allemagne) : extrait de son discours de soutien au Collectif des 30 associations manifestant à Paris contre la Grande Opération 2006 et son cortège de Commémorations négationnistes – 15 mars 2006




Retour aux News





   
 
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org