Aujourd'hui : Jeudi, 31 juillet 2014
 Veille Media Contact
 
 
 
 

 
 
 
PHDN
Adhérez au Collectif VAN
Le génocide arménien expliqué aux turcophones
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Comité international de soutien aux intellectuels de Turquie
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !
3617 resultats
Turquie : « le thermomètre de la démocratie est cassé » (FEJ)
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – 72 journalistes se trouvent actuellement derrière les barreaux de prisons turques. Leur crime ? Rien de moins que d’avoir fait leur métier. Et si la presse n’y est pas libre, le droit à l’expression ne l’est pas davantage : la censure frappe aussi les intellectuels, les universités et, régulièrement, des sites internet. Qu’est-ce qui ne va pas avec ces libertés, pourtant fondamentales, en Turquie ? "La liberté de la presse est un thermomètre de la démocratie et, en Turquie, le thermomètre est cassé", a souligné Philippe Leruth, vice-président de la Fédération européenne des journalistes (FEJ), le 19 décembre, lors d’une conférence de presse à Bruxelles, à l’occasion de la visite de l’éditeur et défenseur turc des droits de l’homme, Ragip Zarakolu. Le Collectif VAN vous soumet ici le Communiqué de la Fédération européenne des journalistes (EFJ) publié sur le site de l'Association des journalistes professionnels le 20 décembre 2012.
 suite

Pétition turque contre le négationnisme du génocide arménien
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – L’événement est majeur. En apprenant que la Bibliothèque Royale du Danemark a donné au gouvernement turc la possibilité d’organiser une « contre-exposition » pour « compenser » une exposition sur le génocide arménien qui s’était tenue récemment à Copenhague, des acteurs de la société civile et politique de Turquie ont choisi de signer une pétition dans laquelle ils s’élèvent contre « la négation éhontée » du « gouvernement turc ». Les signataires dénoncent clairement la complaisance du Danemark : « En donnant au gouvernement turc la possibilité de présenter une “contre-exposition“, vous apportez votre soutien à sa politique de dissimulation et d’intimidation. Ce soutien que vous accordez à un régime qui fait du refus de faire face à l’histoire et de la négation de la vérité un principe absolu est équivalent au soutien au régime de l’apartheid. » Une telle prise de position est une première dans l’histoire, après la pétition d’excuses aux Arméniens lancée en décembre 2008 par 4 intellectuels turcs dont certains se refusaient néanmoins à qualifier de génocide les événements de 1915. Il est d’autant plus intéressant de noter que trois d’entre eux soutiennent ce nouveau texte où, à aucun moment, le génocide arménien n’est mis en doute. Le Collectif VAN vous présente une traduction de Gilbert Béguian d'un article en anglais du journal Armenian Weekly mise en ligne sur le site de NAM (Nouvelles d'Arménie Magazine) le 20 décembre 2012.
 suite

Turquie : « Génocide arménien : une menace nationale » (Zarakolu)
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La conférence en anglais de l’éditeur turc Ragip Zarakolu s’est tenue à l’EHESS le 12 décembre 2012 à l’invitation du Groupe international de travail (GIT) « Liberté de recherche et d’enseignement », en collaboration avec le CCAF-Paris. Le Collectif VAN diffuse ici l’intervention de ce grand monsieur, courageux défenseur des droits de l’homme en Turquie. Une traduction réalisée par Gilbert Béguian pour Armenews.
 suite

A la Une - Fondation Hrant Dink : discours de haine dans les médias turcs
Lire la suite

Fondation Hrant Dink : discours de haine dans les médias turcs
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – "La Fondation Hrant Dink, basée à Istanbul, a récemment publié une étude sur les médias, qui montre que les Arméniens en Turquie et à l’étranger sont le plus ciblés dans les articles et les reportages d’actualité, empreints d’un discours de haine, parus entre mai et août 2012 en Turquie." Le Collectif VAN vous présente un article traduit le 15 décembre 2012 par Georges Festa pour le site "Armenian Trends - Mes Arménies", d'après un article en anglais publié sur le site Hetq.
 suite

Revue de presse N°1 - 19/12/12 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, le Darfour, la Shoah, le génocide des tutsi, l'Union européenne, etc...
 suite

Fondation Hrant Dink : discours de haine dans les médias turcs
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – "La Fondation Hrant Dink, basée à Istanbul, a récemment publié une étude sur les médias, qui montre que les Arméniens en Turquie et à l’étranger sont le plus ciblés dans les articles et les reportages d’actualité, empreints d’un discours de haine, parus entre mai et août 2012 en Turquie." Le Collectif VAN vous présente un article traduit le 15 décembre 2012 par Georges Festa pour le site "Armenian Trends - Mes Arménies", d'après un article en anglais publié sur le site Hetq.
 suite

Tziganes, chrétiens ou musulmans, les crypto-Arméniens de Turquie
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – « En Turquie se trouve une minorité mystérieuse connue sous le nom d’“Arméniens cachés“. Ils se sont cachés du grand jour pendant près d’un siècle. Vus de l’extérieur, ce sont des Turcs ou des Kurdes, mais les crypto-Arméniens sont en réalité des descendants de survivants du génocide de 1915, qui sont restés en Anatolie de l’est après avoir été convertis de force à l’islam. Certains sont à présent des musulmans dévots, d’autres sont Alévis — considérés généralement comme les adeptes d’une ramification de l’islam chiite, même si ce n’est pas exact d’un certain point de vue - et quelques-uns sont restés chrétiens, en particulier dans la région de Sassoun, où se trouvent encore des villages de montagne peuplés d’Arméniens cachés. Même si on ne peut pas qualifier les Arméniens tziganes d’Arméniens cachés, ils partagent certaines particularités avec ces derniers, rétifs ou effrayés de révéler leur identité, même à leurs amis Arméniens. » Le Collectif VAN vous présente une traduction de Gilbert Béguian d'un article en anglais du journal Ianyan Magazine mise en ligne sur le site de NAM (Nouvelles d'Arménie Magazine) le 14 décembre 2012.
 suite

Pinar Selek Une femme à briser “pour l’exemple”

Accusée d’avoir organisé un attentat, cette sociologue turque a été emprisonnée, torturée… puis acquittée, avant que la justice ne se ravise. Son vrai crime ? S’être intéressée aux Kurdes et au PKK. Cela fait quatorze ans que Pinar Selek subit une procédure judiciaire. Il s’agit sans doute, à travers le cas de cette sociologue, de “donner une leçon” à tous ceux qui veulent une solution démocratique à la question kurde.
 suite

L’éditeur Ragip Zarakolu à Paris Mercredi 12 décembre
Lire la suite

De nombreuses fois poursuivi, inquiété et incarcéré pour ses opinions relatives au génocide des arméniens, combattant pour les droits de l’homme, le courageux éditeur des éditions Belge, Ragip Zarakolu donnera une Conférence à l’ École des hautes études en sciences sociales, le mercredi 12 décembre 2012, de 13h à 15h, à l’amphithéâtre François-Furet, 105 boulevard Raspail, 75006 Paris (métro Notre-Dame-des-Champs).
 suite

A la Une - Turquie : Rapport sur les biens pillés des Arméniens
Lire la suite

Turquie : Rapport sur les biens pillés des Arméniens
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – « Après deux années de recherches détaillées et laborieuses dans des milliers de documents, la fondation Hrant Dink à Istanbul a produit un travail monumental sur le statut passé et présent des propriétés qui ont un jour appartenues à des fondations caritatives arméniennes à Istanbul - propriétés qui ont toutes été confisquées par le gouvernement turc au cours de ces dernières décennies. L’étude, comprenant quelque 400 pages, fournit une liste des propriétés saisies, illustrant la vue d’ensemble et l’énormité des pillages subis par les écoles, les orphelinats, les églises et les hôpitaux arméniens d’Istanbul, qui dépendaient des revenus générés par les propriétés pour survivre. » Raffi Bedrosyan, l’auteur de l’article ci-dessous, conclut : « l’énormité de ce transfert de richesse devient très difficile à évaluer. Peu surprenant donc, que l’on résiste à affronter l’histoire ou à reconnaître les faits. » Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais paru sur le site Armenian Weekly le 6 décembre 2012.
 suite

Turquie : Rapport sur les biens pillés des Arméniens
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – « Après deux années de recherches détaillées et laborieuses dans des milliers de documents, la fondation Hrant Dink à Istanbul a produit un travail monumental sur le statut passé et présent des propriétés qui ont un jour appartenues à des fondations caritatives arméniennes à Istanbul - propriétés qui ont toutes été confisquées par le gouvernement turc au cours de ces dernières décennies. L’étude, comprenant quelque 400 pages, fournit une liste des propriétés saisies, illustrant la vue d’ensemble et l’énormité des pillages subis par les écoles, les orphelinats, les églises et les hôpitaux arméniens d’Istanbul, qui dépendaient des revenus générés par les propriétés pour survivre. » Raffi Bedrosyan, l’auteur de l’article ci-dessous, conclut : « l’énormité de ce transfert de richesse devient très difficile à évaluer. Peu surprenant donc, que l’on résiste à affronter l’histoire ou à reconnaître les faits. » Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais paru sur le site Armenian Weekly le 6 décembre 2012.
 suite

Revue de presse N°1 - 11/12/12 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

Agenda - 8 décembre : pièce "Vous n'êtes pas un poisson après tout"
Lire la suite

Agenda - 8 décembre : pièce "Vous n'êtes pas un poisson après tout" - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - Dans le cadre du 3eme festival Sounds of Istanbul : La compagnie Ciplak Ayaklar (qui signifie la compagnie des pieds nus) de Mihran Tomasyan nous présente “You are not a fish after all” (Vous n'êtes pas un poisson après tout), pièce consacrée à ceux qui sont tués en raison de leurs opinions et engagements, tel que Hrant Dink, un journaliste arménien en Turquie. 8 décembre à 20h à la Maison des Cultures et de la Cohésion Sociale de Molenbeek-Saint-Jean.
 suite

Revue de presse N°2 - 06/12/12 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

La famille Dink inquiète par la nomination de l’ombudsman
Lire la suite

Hosrof Dink, frère du journaliste turc d’origine arménienne Hrant Dink, qui a été tué en 2007, a exprimé son objection à l’élection de Mehmet Nihat Omeroglu, membre retraité de la Cour de cassation, comme premier ombudsman de Turquie en raison d’une décision controversée contre Hrant Dink.
 suite

Turquie : campagne de tweets racistes
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – « Un groupe d'extrême-droite, actif principalement sur les réseaux sociaux, a pris pour cible en Turquie les organismes arméniens, les écoles, les églises, les fondations et les particuliers, dans le cadre d'une campagne de haine anti-arménienne. Les commentaires des utilisateurs de réseaux sociaux ont dégénéré en tweets provocateurs émanant du président d'un groupe qui se présente comme étant l’Association internationale de lutte contre les allégations arméniennes non fondées (ASIM-DER). Il a récemment ciblé activement sur Twitter, des Arméniens et des institutions arméniennes de Turquie, affirmant que ces groupes font partie d'un complot soutenu par la diaspora arménienne contre la Turquie. Plusieurs groupes de défense se préparent cette semaine à déposer une plainte pénale contre ASIM-DER auprès du procureur. » Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais paru sur le site du journal turc Today’s Zaman le 28 novembre 2012.
 suite

La montée de la Montagne de la Vérité et de la Justice
Lire la suite

L’auteur, activiste des droits de l’homme et avocate Fethiye Çetin et l’actrice arménienne Arsinée Khanjian ont parlé de ce que cela signifie être un Arménien à la fois en Turquie et en Diaspora dans une série de programmes appelée « la montée de la Montagne » lancée par la Fondation Civilitas et le centre Culturel Anatolien (Anadolu Kültür.)
 suite

Agenda - Conférence-débats : Le mouvement citoyen en Arménie

Agenda - Conférence-débats : Le mouvement citoyen en Arménie - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - L’Association de soutien aux mouvements civiques en Arménie organise deux conférence-débats ayant comme thème Le mouvement citoyen en Arménie : Etat actuel et perspective avant les élections présidentielles.
 suite

Turquie : vérités cachées ou mensonges vrais
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – "En 1915, tout un peuple fut physiquement effacé en l’espace de deux ans de sa terre ancestrale millénaire, mais comment effacer les vestiges de ce peuple, ses créations, ses biens, ses traces, son existence même de la mémoire collective du reste des citoyens au sein du pays ou, d’ailleurs, de la mémoire collective du reste du monde ? Tout cela représenta un défi de taille pour les gouvernements successifs de la Turquie, une mission essentiellement aboutie pour quasiment quatre générations, et pourtant, ici et là, les mensonges vrais ou les vérités cachées ressortent avec une fréquence croissante, en particulier ces dernières années." Le Collectif VAN vous présente un article traduit le 18 novembre 2012 par Georges Festa pour le site "Armenian Trends - Mes Arménies", d'après un article en anglais publié sur le site The Armenian Mirror-Spectator.
 suite

Sevil Sevimli, Pinar Selek, deux femmes face à la justice turque

L'une est étudiante, l'autre sociologue. Toutes deux sont jugées cette semaine en Turquie dans le cadre de la législation contre le terrorisme. Elles sont toutes deux brunes, et déterminées. La première, Sevil Sevimli, n’a pas 20 ans; la seconde, Pinar Selek, à peine le double.
 suite

Revue de presse N°2 - 13/11/12 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

Revue de presse N°2 - 12/11/12 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

Un ancien suspect de l’assassinat de Hrant Dink prétend que sa tante est arménienne
Lire la suite

Erhan Tuncel, informateur des services secrets de la Gendarmerie Turque qui a été accusé mais acquitté d’avoir incité au meurtre de Hrant Dink a été transféré dans le district de Bakirkoy à Istanbul, là où les membres de la famille Dink résident.
 suite

Taner Akçam publie un livre sur les biens arméniens spoliés lors du génocide
Lire la suite

L’historien et sociologue turc Taner Akçam vient de publier avec Ümit Kurt aux éditions Iletishim un ouvrage en turc « Kanunlarin Ruhu Emval-i Metruke Kanunlarinda Soykirimin Izini Sürmek » (L’âme des lois, suivre les traces du génocide par les lois sur « Biens spoliés »). L’ouvrage présente les biens spoliés lors du génocide arménien et leurs destinations après le génocide.
 suite

A la Une - Turquie : fouilles à Ani, capitale du royaume arménien
Lire la suite

Turquie : fouilles à Ani, capitale du royaume arménien
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – « Les archéologues prévoient de reprendre les fouilles l’année prochaine à Ani, une ancienne ville arménienne située dans la province orientale de Kars, et qui est depuis longtemps considérée comme l’un des sites touristiques les plus impressionnants de Turquie. ». Alors que la Turquie moderne laisse à l’abandon, depuis des décennies, le fabuleux patrimoine architectural des Arméniens, une nouvelle orientation se confirme depuis la rénovation de l’Eglise d’Aghtamar en 2007 : est-ce par souci de policer l’image d’une Turquie qui a sciemment détruit ou laissé se dégrader les églises, monastères et cimetières arméniens, ou bien pour récupérer la manne touristique que l’afflux de visiteurs engendrerait, toujours est-il qu’après la restauration de l’Eglise d’Aghtamar, sur le lac de Van, après le lancement en 2011 de la rénovation des églises d’Ani, des fouilles vont désormais débuter à Ani, capitale du Royaume d’Arménie vers l’an mille. Mais ce qui est le plus intéressant à noter dans la dépêche de l’Agence de presse Anatolie, reprise sur le site d’un journal connu pour ses penchants nationalistes, c’est le nombre de mentions de l’identité arménienne de Ani, présentée (à juste raison) comme étant la « capitale d’un Royaume médiéval d’Arménie, qui s’étendait sur la majeure partie de l’Arménie d’aujourd’hui et de la Turquie orientale ». Ce discours étonnant va à l’encontre de la propagande officielle qui gomme, depuis l’avènement de la République de Turquie, l’existence des royaumes d’Arménie précédant les invasions turques... Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais paru sur le site turc Hurriyet Daily News le 26 octobre 2012.
 suite

Turquie : fouilles à Ani, capitale du royaume arménien
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – « Les archéologues prévoient de reprendre les fouilles l’année prochaine à Ani, une ancienne ville arménienne située dans la province orientale de Kars, et qui est depuis longtemps considérée comme l’un des sites touristiques les plus impressionnants de Turquie. ». Alors que la Turquie moderne laisse à l’abandon, depuis des décennies, le fabuleux patrimoine architectural des Arméniens, une nouvelle orientation se confirme depuis la rénovation de l’Eglise d’Aghtamar en 2007 : est-ce par souci de policer l’image d’une Turquie qui a sciemment détruit ou laissé se dégrader les églises, monastères et cimetières arméniens, ou bien pour récupérer la manne touristique que l’afflux de visiteurs engendrerait, toujours est-il qu’après la restauration de l’Eglise d’Aghtamar, sur le lac de Van, après le lancement en 2011 de la rénovation des églises d’Ani, des fouilles vont désormais débuter à Ani, capitale du Royaume d’Arménie vers l’an mille. Mais ce qui est le plus intéressant à noter dans la dépêche de l’Agence de presse Anatolie, reprise sur le site d’un journal connu pour ses penchants nationalistes, c’est le nombre de mentions de l’identité arménienne de Ani, présentée (à juste raison) comme étant la « capitale d’un Royaume médiéval d’Arménie, qui s’étendait sur la majeure partie de l’Arménie d’aujourd’hui et de la Turquie orientale ». Ce discours étonnant va à l’encontre de la propagande officielle qui gomme, depuis l’avènement de la République de Turquie, l’existence des royaumes d’Arménie précédant les invasions turques... Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais paru sur le site turc Hurriyet Daily News le 26 octobre 2012.
 suite

Génocide arménien : pas de reconnaissance, mais des réparations
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le livre « 1915 : Le génocide arménien » publié en septembre 2012 par le journaliste turc Hasan Cemal , continue de susciter des remous. Difficile pour ses confrères de Turquie de rester sur le bord du chemin : Hasan Cemal, petit-fils de Djemal Pacha qui était le ministre de la Marine du gouvernement Jeune-Turc responsable du génocide arménien de 1915, tourne le dos avec courage à la version étatique de l’histoire et reconnaît le génocide arménien. Pour sa part, le journaliste Sahin Alpay emboîte le pas à certains intellectuels turcs qui sont désireux de gommer l’appellation de « génocide », parce que - selon eux - cette définition « constitue un sérieux obstacle à l’admission par la société turque de l’une des pages les plus sombres de son histoire ». Mais il formule trois exigences : « que la République de Turquie fasse des excuses pour la Grande Tragédie subie par les Arméniens ottomans à cause des décisions prises par le gouvernement [ottoman], qu’elle paie des indemnités pour les propriétés confisquées et qu’elle offre la citoyenneté aux membres des familles qui ont survécu ». Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais de Sahin Alpay, publié le dimanche 28 octobre 2012 dans Today’s Zaman.
 suite

A la Une - Génocide arménien : pas de reconnaissance, mais des réparations
Lire la suite

Génocide arménien : pas de reconnaissance, mais des réparations
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le livre « 1915 : Le génocide arménien » publié en septembre 2012 par le journaliste turc Hasan Cemal , continue de susciter des remous. Difficile pour ses confrères de Turquie de rester sur le bord du chemin : Hasan Cemal, petit-fils de Djemal Pacha qui était le ministre de la Marine du gouvernement Jeune-Turc responsable du génocide arménien de 1915, tourne le dos avec courage à la version étatique de l’histoire et reconnaît le génocide arménien. Pour sa part, le journaliste Sahin Alpay emboîte le pas à certains intellectuels turcs qui sont désireux de gommer l’appellation de « génocide », parce que - selon eux - cette définition « constitue un sérieux obstacle à l’admission par la société turque de l’une des pages les plus sombres de son histoire ». Mais il formule trois exigences : « que la République de Turquie fasse des excuses pour la Grande Tragédie subie par les Arméniens ottomans à cause des décisions prises par le gouvernement [ottoman], qu’elle paie des indemnités pour les propriétés confisquées et qu’elle offre la citoyenneté aux membres des familles qui ont survécu ». Le Collectif VAN vous propose la traduction d’un article en anglais de Sahin Alpay, publié le dimanche 28 octobre 2012 dans Today’s Zaman.
 suite

Apprendre l’arménien en Turquie

Près d’un siècle après le génocide (1915-1916), soixante mille Arméniens vivent en Turquie. A Istanbul, cette communauté dispose d’un réseau d’écoles : seize établissements qui scolarisent environ trois mille élèves. Ils ont la difficile mission de faire vivre une langue et une culture, alors que la connaissance de l’arménien décline, victime de l’hégémonie du turc.
 suite

"Pas de justice pour Hrant Dink"
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La journaliste suisse Nicole Pope a participé au Rapport Spécial 2012 publié par le CPJ [Committee to Protect Journalists], intitulé « Crise de la Liberté de la presse en Turquie ». Le rapport examine l'emprisonnement de masse des journalistes en Turquie et dans le chapitre "Pas de justice pour Hrant Dink", Nicole Pope indique que la campagne menée contre Dink et d’autres non-musulmans prend peut-être ses racines dans un document politique adopté en 2001 par le Conseil de la sécurité nationale de Turquie : il plaçait les « minorités » et les « activités des missionnaires » dans la liste des menaces à la sécurité nationale. Dans le cadre du procès des assassins de Hrant Dink, si cinq des inculpés ont été condamnés, 19 autres suspects ont tous été innocentés d’appartenance à une organisation criminelle. « La Turquie a une tradition de meurtres politiques, qui remonte à l’époque ottomane. Le pouvoir judiciaire a toujours le réflexe automatique de protéger l’État et les fonctionnaires », a déclaré Fethiye Çetin, l’avocate de la famille Dink. « Ils ne peuvent pas révéler la vérité sur l’affaire de Dink, parce qu’elle faisait partie de la politique d’État. » Le Collectif VAN vous propose la traduction de cet article en anglais paru sur le site cpj.org le 22 octobre 2012.
 suite

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org