Aujourd'hui : Jeudi, 2 octobre 2014
 Veille Media Contact
 
 
 
 

 
 
 
PHDN
Adhérez au Collectif VAN
Le génocide arménien expliqué aux turcophones
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Comité international de soutien aux intellectuels de Turquie
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !
3637 resultats
CEDH : la Turquie viole la liberté d’expression sur le génocide arménien
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – "Dans son arrêt de chambre rendu dans l’affaire Taner Akçam c. Turquie (requête no 27520/07) la Cour européenne des droits de l’homme dit, à l’unanimité, qu’il y a eu violation de l’article 10 (liberté d’expression) de la Convention européenne des droits de l’homme. Le requérant, M. Taner Akçam, alléguait que la crainte d’être poursuivi pour ses opinions sur la question arménienne le soumettait à une tension et à une angoisse telles qu’il avait arrêté d’écrire sur ce sujet. Taner Akçam, possède la double nationalité turque et allemande. Professeur d’histoire, il a pour domaine de recherche les événements historiques de 1915 concernant la population arménienne dans l’empire ottoman, sur lesquels il a publié de nombreux articles. Pour la République de Turquie, l’un des Etats successeurs de l’empire ottoman, le terme « génocide » est impropre à décrire les événements en question. Associer le terme « génocide » à la question arménienne revient pour certains (notamment les groupes extrémistes et ultranationalistes) à dénigrer « la turcité » (Türklük), délit réprimé par l’article 301 du code pénal turc et passible d’une peine de six mois à deux ou trois ans d’emprisonnement." Le Collectif VAN diffuse ici le communiqué de presse de la Cour européenne des droits de l’homme, en date du 25.10.2011 et se réjouit de voir l'historien turc Taner Akçam, soutenu par la CEDH.
 suite

Revue de presse N°2 - 25/10/11 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

A la Une - Collectif VAN : l'éphéméride du 25 octobre 2011
Lire la suite

Collectif VAN : l'éphéméride du 25 octobre 2011
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique "Ephéméride" du Collectif VAN a été lancée le 6 décembre 2010. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "25 octobre 2010 -- Turquie : La 15ème audience du procès du meurtre du journaliste arménien de Turquie Hrant Dink a eu lieu le 25 octobre à Istanbul. C’est la première session après la condamnation de la Turquie par la CEDH. La CEDH a récemment souligné que les forces de sécurité turques portent la responsabilité du meurtre. De nombreux observateurs ont assisté au procès dont les représentants du Barreau de Paris. L'avocate de la famille de Dink, Fethiye Çetin, a réitéré sa demande de fusionner les dossiers de Trabzon et d’Istanbul. Elle a rappelé que les fonctionnaires qui ont effectué l'enquête à Trabzon ont caché les preuves qui auraient fait la lumière dans ce meurtre. « Ils ont créé de fausses preuves et ont demandé aux témoins de modifier leurs déclarations en exerçant des pressions », a rappelé Çetin. Un avocat de la défense a demandé que le suspect Samast soit jugé devant un tribunal pour enfants".
 suite

Un débat fort et émouvant
Lire la suite

Dans le cadre des "Mardis du MuCEM". Michel Marian et Cengiz Aktar ont débattu, le 11 octobre des avancées et des freins concernant la reconnaissance du génocide arménien.
 suite

Carte interactive des 253 fosses communes en Turquie
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous présente cet article de Maxime Azadi publié le 18 octobre 2011 sur son blog hébergé sur Médiapart. "Une organisation de défense des droits de l'homme en Turquie a élaboré une carte interactive sur laquelle figurent les lieux de 253 fosses communes contenant environ 3250 corps humains. Cette carte, première de son genre, a été élaborée par l'association des droits de l'homme (IHD) et rendue publique en septembre. Lançant également un site Internet (www.ihddiyarbakir.org), l'association a identifié 253 fosses communes séparées contenant au moins 3248 corps dans vingt régions kurdes. "
 suite

Un festival pour célébrer les littératures arméniennes

Pour les vingt ans de l’indépendance de ce pays à la culture très ancienne et à l’histoire tourmentée, le Centre national du livre organise un festival itinérant sur les lieux de la diaspora.
 suite

La Commission Européenne rend son rapport annuel d’évaluation de la candidature de la Turquie
Lire la suite

Le 12 octobre dernier, l’Union Européenne (UE) a rendu public son traditionnel Progress Report (version officielle du rapport), qui évalue annuellement l’état de la candidature de la Turquie, dont les négociations d’adhésion ont commencé en 2005. La publication de ce document intervient dans un contexte difficile.
 suite

Adhésion à l’UE : La Turquie a encore du chemin à parcourir
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN vous invite à lire la traduction des extraits d'un article en anglais du journal arménien PanArmenianNet parue sur le site de la Fédération Euro-Arménienne pour la Justice et la Démocratie le 14 octobre 2011. "La Turquie a comparé le rapport annuel de la Commission européenne sur ses perspectives d’entrée dans l’UE à une "caméra" qui se focalise sur de nombreuses régions du pays, et a exhorté Bruxelles à ‘changer de lentille.’ "Il y a des points positifs et des points négatifs. Je pense qu’il est temps pour l’Europe de changer la lentille, car certaines images sont floues, il est nécessaire de mieux se concentrer et à certains endroits le zoomé ne correspond pas au lieu. (…) Mais cela reste un rapport, juste un rapport." a déclaré le ministre turc des Affaires européennes, Egemen Bagis."
 suite

Revue de presse N°2 - 14/10/11 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

Le gang Ergenekon a projeté d’attaquer le journal Agos après l’assassinat de Hrant Dink
Lire la suite

Un suspect dans une enquête en cours à l’encontre du gang Ergenekon qui est accusé d’avoir comploté pour renverser le gouvernement a dit que le groupe avaient des plans pour attaquer les bureaux du journal arménien Agos, peu de temps après que l’ancien rédacteur en chef Hrant Dink ait été assassiné. Bedirhan Sinal a témoigné dans un contre-interrogatoire que le gang Ergenekon, auquel il appartenait, avait projeté d’attaquer les bureaux d’Agos après que le Journaliste Dink ait été assassiné en janvier 2007.
 suite

Turquie, l’âge de raison

« L’époque où un citoyen turc pouvait être opprimé à cause de sa religion ou de son origine ethnique est maintenant révolue », déclarait le 27 août dernier le premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, lors d’un dîner de rupture du jeûne organisé par le Patriarcat oecuménique. « Ce n’est pas une faveur, mais un retour de la justice », continuait il, devant un auditoire médusé : il venait d’annoncer la restitution des biens dont les minorités non musulmanes ont été spoliées depuis 1936.
 suite

Des journalistes reçoivent la récompense Hrant Dink
Lire la suite

Ahmet Altan, le rédacteur en chef du quotidien Taraf et la journaliste mexicaine Lydia Cacho ont reçu la troisième récompense internationale Hrant Dink.
 suite

Revue de presse N°1 - 11/10/11 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

Revue de presse N°1 - 10/10/11 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

Le commanditaire de l’assassinat d’Anna Politkovskaya n’a pas encore été démasqué
Lire la suite

Après cinq années, l’assassinat d’Anna Politkovskaya n’a toujours pas été élucidé. La journaliste russe, qui dans ses reportages dénonçait la corruption et les violations des droits de l’Homme en Tchétchènie, a été abattue de cinq balles dans son immeuble le 7 octobre 2006 à Moscou. La violence contre les journalistes est une forme de censure, incompatible avec une démocratie. Thomas Hammarberg insiste sur le rôle de la justice dans ces cas. “Quand il s’agit de dossiers sensibles d’assassinats de journalistes, on peut constater que les enquêtes sont plus lentes, et quand des assassins sont désignés coupables on essaie de cacher ceux qui se trouvaient derrière. C’est une forme d’impunité”. Il y a par exemple le cas du journaliste ukrainien, Georgiy Gongadze. Plus de dix ans après son assassinat les cerveaux n’ont pas encore été arrêtés. Et le soupçon d’un crime commandité plane toujours sur le meurtre de Hrant Dink, le journaliste turco-armenien, tué en 2007 et dont l’assassin est lui sous les verrous.
 suite

Où est la vérité ?
Lire la suite

Hier, lors de sa visite officielle en Arménie, le président Nicolas Sarkozy, après avoir déposé quelques oeillets blancs au Mémorial du génocide des Arméniens, a dit en substance : « la France va prendre des mesures sérieuses, notamment sur la criminalisation de la négation du génocide.“ « un négationnisme qui n’est pas acceptable », selon lui.
 suite

A la Une - Marseille : "Arménie/Turquie, les chemins de la reconnaissance ?"
Lire la suite

Marseille : "Arménie/Turquie, les chemins de la reconnaissance ?"
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – "Arménie/Turquie, les chemins de la reconnaissance ?" Une rencontre avec Michel Marian et Cengiz Aktar se tiendra le mardi 11 octobre 2011, à 18h30, à la Bibliothèque de l'Alcazar à Marseille dans le cadre du nouveau cycle des mardis du MuCEM autour des Questions de mémoires, questions de frontières (octobre/décembre). Nota CVAN : Cengiz Aktar est l'un des quatre intellectuels turcs initiateurs, à la fin 2008, de la campagne «Je demande pardon». Directeur du Centre pour l'Union européenne à l'Université de Bahcesehir après avoir été professeur d’études européennes à l’Université de Galatasaray d’Istanbul, il est présenté en France comme étant « l’une des voix turques les plus écoutées, dans son pays comme à l’international. Il intervient fréquemment dans les médias français. » En Turquie même, Cengiz Aktar s’avère, en fait, plutôt absent du champ de réflexion des démocrates, consacrant plutôt ses efforts à convaincre les Arméniens, les Français et l'Union européenne (en ligne de mire pour l'adhésion de la Turquie), d’abandonner la qualification de génocide, au profit de celle de « Grande Catastrophe », terminologie sentimentale ‘lancée’ avec la pétition d’excuses. S'il est indéniable que le travail de mémoire mené en direction de la société civile turque a bénéficié de l’accélérateur donné par la campagne «Je demande pardon» de Cengiz Aktar et de ses amis, le véritable combat est mené essentiellement par d’autres intellectuels turcs et kurdes (hélas non-francophones), moins courtisés par les médias européens et véritables opposants au pouvoir en place à Ankara. Souhaitons une évolution positive : le jour viendra (du moins, nous ne pouvons que le souhaiter) où Cengiz Aktar prêchera en Turquie pour l'engagement autour de valeurs universelles, et où il aura à coeur de ne pas masquer le génocide arménien derrière des concepts dénués de valeur juridique. Jusqu'à présent, la ligne suivie par cet intellectuel turc ressemble plutôt à l'art de brouiller les cartes : Cengiz Aktar utilise le terme de génocide tout en suggérant que les Arméniens qui réclament la reconnaissance - par l'Etat turc et au niveau international - du génocide perpétré dans l'Empire ottoman en 1915, sont, eux, des "nationalistes" et des "extrémistes". De l'art et de la manière de jeter l'opprobre sur un combat pour la justice et la vérité. Pirouette cacahuète... Lire aussi l'analyse que le Collectif VAN avait faite de la deuxième initiative de Cengiz Aktar et de ses amis « Cette peine est la NOTRE ».
 suite

Marseille : "Arménie/Turquie, les chemins de la reconnaissance ?"
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – "Arménie/Turquie, les chemins de la reconnaissance ?" Une rencontre avec Michel Marian et Cengiz Aktar se tiendra le mardi 11 octobre 2011, à 18h30, à la Bibliothèque de l'Alcazar à Marseille dans le cadre du nouveau cycle des mardis du MuCEM autour des Questions de mémoires, questions de frontières (octobre/décembre). Nota CVAN : Cengiz Aktar est l'un des quatre intellectuels turcs initiateurs, à la fin 2008, de la campagne «Je demande pardon». Directeur du Centre pour l'Union européenne à l'Université de Bahcesehir après avoir été professeur d’études européennes à l’Université de Galatasaray d’Istanbul, il est présenté en France comme étant « l’une des voix turques les plus écoutées, dans son pays comme à l’international. Il intervient fréquemment dans les médias français. » En Turquie même, Cengiz Aktar s’avère, en fait, plutôt absent du champ de réflexion des démocrates, consacrant plutôt ses efforts à convaincre les Arméniens, les Français et l'Union européenne (en ligne de mire pour l'adhésion de la Turquie), d’abandonner la qualification de génocide, au profit de celle de « Grande Catastrophe », terminologie sentimentale ‘lancée’ avec la pétition d’excuses. S'il est indéniable que le travail de mémoire mené en direction de la société civile turque a bénéficié de l’accélérateur donné par la campagne «Je demande pardon» de Cengiz Aktar et de ses amis, le véritable combat est mené essentiellement par d’autres intellectuels turcs et kurdes (hélas non-francophones), moins courtisés par les médias européens et véritables opposants au pouvoir en place à Ankara. Souhaitons une évolution positive : le jour viendra (du moins, nous ne pouvons que le souhaiter) où Cengiz Aktar prêchera en Turquie pour l'engagement autour de valeurs universelles, et où il aura à coeur de ne pas masquer le génocide arménien derrière des concepts dénués de valeur juridique. Jusqu'à présent, la ligne suivie par cet intellectuel turc ressemble plutôt à l'art de brouiller les cartes : Cengiz Aktar utilise le terme de génocide tout en suggérant que les Arméniens qui réclament la reconnaissance - par l'Etat turc et au niveau international - du génocide perpétré dans l'Empire ottoman en 1915, sont, eux, des "nationalistes" et des "extrémistes". De l'art et de la manière de jeter l'opprobre sur un combat pour la justice et la vérité. Pirouette cacahuète... Lire aussi l'analyse que le Collectif VAN avait faite de la deuxième initiative de Cengiz Aktar et de ses amis « Cette peine est la NOTRE ».
 suite

Agenda - CNL : « Arménie-Arménies » – 16 au 23 octobre 2011
Lire la suite

Agenda - CNL : « Arménie-Arménies » – 16 au 23 octobre 2011 - Agenda Collectif VAN - www.collectifvan.org - Marseille, Avignon, Valence, Lyon, Paris : rencontre avec 20 auteurs d'Arménie et de diaspora à bord de l’Orient-Express. Le Centre National du Livre (CNL) propose une manifestation exceptionnelle « Arménie-Arménies », du 16 au 23 octobre 2011. Lectures | conférences | débats | expositions | concerts | projections. Toutes les manifestations sont d’accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles (sauf pour les séances au Mk2 Hautefeuille aux tarifs habituels).
 suite

Revue de presse N°2 - 04/10/11 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

Article du journal franco-turc Zaman - 30/09/2011 - 1

Le Collectif VAN relaye ici les articles du journal franco-turc Zaman (équivalent du Today's Zaman en langue anglaise, diffusé en Turquie). Attention : ces articles ne sont pas commentés de notre part. Il s'agit pour l'essentiel de traductions des versions turque et anglaise du Zaman, journal proche du parti au pouvoir (AKP). "Le procureur Hikmet Usta, chargé de l’enquête sur le meurtre du journaliste turco-arménien Hrant Dink, a officiellement reconnu le lien entre cette affaire et le réseau Ergenekon".
 suite

Liaison entre le gang Ergenekon et le meurtre de Hrant Dink
Lire la suite

L’assassinat du journaliste Hrant Dink peut être connecté au procès en cours du gang Ergenekon accusé d’avoir essayé de réaliser un coup d’Etat selon le procureur en chef du procès qui a demandé la prison à vie pour les conspirateurs soupçonnés Yasin Hayal et Erhan Tuncel. « L’assassinat d’Hrant Dink est le dernier assassinat ordonné par [l’état.] profond. Les suspects ont agi avec des motivations idéologiques.
 suite

Revue de presse N°1 - 04/10/11 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

Le musée de la Honte s’ouvre à Ankara
Lire la suite

« Le Musée de la Honte » installé par la Fédération Révolutionnaire 78 a ouvert ses portes (le 6 septembre) à Ankara pour marquer le 31e anniversaire du coup militaire du 12 septembre 1980.
 suite

« Bolis » au Festival ARPA
Lire la suite

La première du nouveau film du cinéaste Eric Nazarian, “Bolis“, a eu lieu au Festival du Film International Arpa . Le film a été projeté hier samedi 24 septembre au Théatre Egyptien à Los Angeles.
 suite

A la Une - Turquie : 20e audience du procès Dink
Lire la suite

Turquie : 20e audience du procès Dink
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous soumet cette information publiée sur le site des Reporters Sans Frontières le 22 septembre 2011. « « Nous avons toujours souligné que la lenteur avec laquelle avançait le procès des assassins présumés de Hrant Dink était insupportable. Mais refermer le dossier en toute hâte ne fera pas plus progresser la manifestation de la vérité. De nombreux éléments demandent encore à être éclaircis, et la justice doit impérativement terminer son travail avant de prononcer sa décision », a déclaré Reporters sans frontières.»
 suite

Turquie : 20e audience du procès Dink
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le Collectif VAN vous soumet cette information publiée sur le site des Reporters Sans Frontières le 22 septembre 2011. « « Nous avons toujours souligné que la lenteur avec laquelle avançait le procès des assassins présumés de Hrant Dink était insupportable. Mais refermer le dossier en toute hâte ne fera pas plus progresser la manifestation de la vérité. De nombreux éléments demandent encore à être éclaircis, et la justice doit impérativement terminer son travail avant de prononcer sa décision », a déclaré Reporters sans frontières.»
 suite

Revue de presse N°1 - 23/09/11 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, la Shoah, le génocide des Tutsi, le Darfour, l'Union européenne, Chypre, etc...
 suite

Turquie : 18 ans après le massacre des Alévis à Sivas
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le 2 juillet 1993, 37 personnes, dont 33 intellectuels alévis, périssaient dans l’incendie criminel de l’hôtel Madimak à Sivas qui accueillait un festival culturel alévi. Rappelons que Sivas est un fief nationaliste ; des agitateurs avaient remonté les habitants contre les Alévis et une foule enragée avait encerclé l’hôtel avant d’y mettre le feu. La police n’était pas intervenue. La foule avait empêché l’intervention des pompiers et de l’armée. Le massacre de Sivas est le plus grave crime à motivation religieuse commis en Turquie dans l'époque récente. En juin 2011, lors de la campagne électorale en Turquie, les discours de haine à l'égard des Alévis ont été de nouveau applaudis. Une réelle et sincère expansion de la démocratie est évidemment impossible en Turquie si l’on y poursuit cette politique d'agitation populaire et d'hostilité. Le Collectif VAN vous livre la traduction du communiqué d’Ali Ertem de l’Association allemande contre les Génocides, basée à Francfort, en date du 1er juillet 2011.
 suite

A la Une - Turquie : 18 ans après le massacre des Alévis à Sivas
Lire la suite

Turquie : 18 ans après le massacre des Alévis à Sivas
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Le 2 juillet 1993, 37 personnes, dont 33 intellectuels alévis, périssaient dans l’incendie criminel de l’hôtel Madimak à Sivas qui accueillait un festival culturel alévi. Rappelons que Sivas est un fief nationaliste ; des agitateurs avaient remonté les habitants contre les Alévis et une foule enragée avait encerclé l’hôtel avant d’y mettre le feu. La police n’était pas intervenue. La foule avait empêché l’intervention des pompiers et de l’armée. Le massacre de Sivas est le plus grave crime à motivation religieuse commis en Turquie dans l'époque récente. En juin 2011, lors de la campagne électorale en Turquie, les discours de haine à l'égard des Alévis ont été de nouveau applaudis. Une réelle et sincère expansion de la démocratie est évidemment impossible en Turquie si l’on y poursuit cette politique d'agitation populaire et d'hostilité. Le Collectif VAN vous livre la traduction du communiqué d’Ali Ertem de l’Association allemande contre les Génocides, basée à Francfort, en date du 1er juillet 2011.
 suite

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org