Aujourd'hui : Dimanche, 20 août 2017
 Veille Media Contact
 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !
4087 resultats
Communiqué du CCAF : Justice pour Hrant Dink
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – "Il y a 10 ans, le journaliste et écrivain d’origine arménienne Hrant Dink était assassiné à Istanbul devant le siège du journal dont il assurait la direction Agos. Hrant Dink était un militant engagé dans la défense des libertés publiques, qui croyait profondément au dialogue entre les peuples, apprécié par tous pour sa modération, mais aussi un mari et un père aimant. Il a était assassiné pour ses idées et notamment pour celle de dire la vérité y compris en Turquie sur la réalité du génocide des Arméniens s’opposant ainsi aux tranches les plus extrémistes de la société turque. En ce dixième anniversaire, le Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France (CCAF), s’associe à la famille de Hrant Dink, aux collaborateurs du journal Agos, à la communauté arménienne de Turquie, à tous les démocrates turcs pour rappeler le souvenir de Hrant Dink et souligner le manque que sa perte nous a, à tous, causé et nous cause encore." Le Collectif VAN vous présente le Communiqué de presse du CCAF (Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France) publié le 19 janvier 2017.
 suite

Agenda - 20 janvier/Paris : 10ème anniversaire de l’assassinat de Hrant Dink
Lire la suite

Agenda - 20 janvier/Paris : Commémoration du 10ème anniversaire de l’assassinat de Hrant Dink - Collectif VAN - www.collectif.org - A l’occasion de la commémoration du 10ème anniversaire de l’assassinat de Hrant Dink, l’Association Hamazkaine, avec le soutien de la Mairie du 9ème arrondissement de Paris, a le plaisir de vous inviter le vendredi 20 janvier à 19h30 à la lecture de la Pièce de théâtre "Bosphore" de Gorune Aprikian et de Eric de Roquefeuil. Une fiction inspirée de la vie et des écrits de Hrant Dink avec Jeremie Covillault, Karim Belkhadra et Emmanuelle Rivière. Adresse : Mairie du 9ème arrondissement de Paris, Salle Rossini, 6 rue Drouot, 75009 Paris (M° Richelieu Drouot).
 suite

Revue de presse N°2 - 20/01/17 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, le Darfour, la Shoah, le génocide des tutsi, l'Union européenne, etc...
 suite

A la Une - Le testament de Hrant Dink
Lire la suite

Le testament de Hrant Dink
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le 17 janvier 2007, deux jours avant son assassinat à Istanbul, le journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, avait signé un article qui a valeur de testament: "«...oui, je peux me voir dans l’inquiétude et l’angoisse d’une colombe, mais je sais que dans ce pays les gens ne touchent pas aux colombes. Les colombes peuvent vivre en plein cœur des villes, au plus chaud des foules humaines. Non sans crainte évidemment, mais avec quelle liberté !». Il fit parvenir son texte le 18 janvier 2007 au magazine Radikal 2 qui s’apprêtait à le publier. À l'occasion des 10 ans de la mort de Hrant, le Collectif VAN publie à nouveau ce texte poignant, traduit par François Skvor dans Hrant Dink, Être Arménien en Turquie, paru aux Éditions Fradet en 2007.
 suite

A la Une - Communiqué du CCAF : Justice pour Hrant Dink
Lire la suite

Communiqué du CCAF : Justice pour Hrant Dink
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – "Il y a 10 ans, le journaliste et écrivain d’origine arménienne Hrant Dink était assassiné à Istanbul devant le siège du journal dont il assurait la direction Agos. Hrant Dink était un militant engagé dans la défense des libertés publiques, qui croyait profondément au dialogue entre les peuples, apprécié par tous pour sa modération, mais aussi un mari et un père aimant. Il a était assassiné pour ses idées et notamment pour celle de dire la vérité y compris en Turquie sur la réalité du génocide des Arméniens s’opposant ainsi aux tranches les plus extrémistes de la société turque. En ce dixième anniversaire, le Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France (CCAF), s’associe à la famille de Hrant Dink, aux collaborateurs du journal Agos, à la communauté arménienne de Turquie, à tous les démocrates turcs pour rappeler le souvenir de Hrant Dink et souligner le manque que sa perte nous a, à tous, causé et nous cause encore." Le Collectif VAN vous présente le Communiqué de presse du CCAF (Conseil de Coordination des Organisations Arméniennes de France) publié le 19 janvier 2017.
 suite

A la Une - Turquie : « 10 ans, sans Hrant, sans justice »
Lire la suite

Turquie : « 10 ans, sans Hrant, sans justice »
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – « C’est un nom arménien, pour sûr. « De Turquie. Arménien. Anatolien jusqu’à la moelle », comme il se définissait. Hrant Dink, « le coeur inquiet d’une colombe » assassiné à Istanbul le 19 janvier 2007 par un très jeune nationaliste (piloté par qui, on attend toujours de le savoir – le procès des policiers prend son temps), a laissé une empreinte profonde, ineffacée, dans ce pays qui enchaîne les traumatismes sans se retourner. « Tant de choses se sont passées en 10 ans, a déclaré hier à la tribune sa veuve, Rakel Dink, énumérant une longue litanie de drames : les massacres de Malatya, İskenderun, Sevag Balıkçı, Roboski, les manifestations de Gezi, Suruç, Diyarbakır, Sur, Mardin, Nusaybin, Cizre, Şırnak, Tahir Elçi, Ankara, le 15 Juillet, Maçka, İzmir, Gaziantep, Ortaköy, l’attaque de l’aéroport et la guerre au Proche Orient. Des opérations militaires, du terrorisme, et quoi encore ». Presque au même endroit (entretemps le journal Agos a déménagé et ses anciens locaux sont en rénovation; le balcon est inaccessible, Rakel s’exprime depuis le toit d’un bus aménagé pour l’occasion, devant les bâches des travaux recouvertes d’un immense portrait de Hrant), il y a dix ans, de la même voix perçant le froid, criante de douleur, Rakel disait : « Peu importe l’âge du meurtrier, dix-sept ou vingt-sept ans; peu importe qui il est. Je sais qu’un jour il a été un bébé. Mes frères, si nous ne questionnons pas l’obscurité qui fait de bébés des meurtriers, nous n’en sortirons pas ».» Le Collectif VAN vous invite à lire cet article de Valérie Manteau publié sur Kedistan le 20 janvier 2017.
 suite

Turquie : « 10 ans, sans Hrant, sans justice »
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – « C’est un nom arménien, pour sûr. « De Turquie. Arménien. Anatolien jusqu’à la moelle », comme il se définissait. Hrant Dink, « le coeur inquiet d’une colombe » assassiné à Istanbul le 19 janvier 2007 par un très jeune nationaliste (piloté par qui, on attend toujours de le savoir – le procès des policiers prend son temps), a laissé une empreinte profonde, ineffacée, dans ce pays qui enchaîne les traumatismes sans se retourner. « Tant de choses se sont passées en 10 ans, a déclaré hier à la tribune sa veuve, Rakel Dink, énumérant une longue litanie de drames : les massacres de Malatya, İskenderun, Sevag Balıkçı, Roboski, les manifestations de Gezi, Suruç, Diyarbakır, Sur, Mardin, Nusaybin, Cizre, Şırnak, Tahir Elçi, Ankara, le 15 Juillet, Maçka, İzmir, Gaziantep, Ortaköy, l’attaque de l’aéroport et la guerre au Proche Orient. Des opérations militaires, du terrorisme, et quoi encore ». Presque au même endroit (entretemps le journal Agos a déménagé et ses anciens locaux sont en rénovation; le balcon est inaccessible, Rakel s’exprime depuis le toit d’un bus aménagé pour l’occasion, devant les bâches des travaux recouvertes d’un immense portrait de Hrant), il y a dix ans, de la même voix perçant le froid, criante de douleur, Rakel disait : « Peu importe l’âge du meurtrier, dix-sept ou vingt-sept ans; peu importe qui il est. Je sais qu’un jour il a été un bébé. Mes frères, si nous ne questionnons pas l’obscurité qui fait de bébés des meurtriers, nous n’en sortirons pas ».» Le Collectif VAN vous invite à lire cet article de Valérie Manteau publié sur Kedistan le 20 janvier 2017.
 suite

Revue de presse N°1 - 20/01/17 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, le Darfour, la Shoah, le génocide des tutsi, l'Union européenne, etc...
 suite

De Nor Zartonk à Garo Paylan, l’héritage de Hrant Dink
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Il y a 10 ans, le 19 janvier 2007, un colosse aux pieds d’argile tombait sur un trottoir d’Istanbul, abattu de trois balles dans la tête tirées par un jeune nationaliste turc pétri de haine raciste. L’homme qui gisait dans son sang, face contre terre, était une figure charismatique de la société civile progressiste de Turquie. Homme de gauche, journaliste arménien, fondateur de Agos, un hebdomadaire bilingue arménien-turc, Hrant Dink traçait son sillon depuis 1996 aux commandes de ce média novateur et engagé qui faisait du dialogue entre Turcs et Arméniens sa ligne directrice. Souvent décrié en diaspora pour ses positions jugées trop conciliantes, Hrant Dink a pourtant contribué à faire sauter en Turquie le tabou du génocide arménien. C’est aussi ce qui lui aura coûté la vie : au pays du négationnisme-roi, parler du génocide arménien est toujours passible de prison au titre de l’Article 301 du Code Pénal turc. Soucieux de se revendiquer comme « Arménien et citoyen turc » (et non « Turc d’origine arménienne »), désigné comme traître, condamné pour « insulte à l’identité turque », coupable aux yeux de l’opinion publique turque et des médias, Hrant Dink était dès lors mûr pour servir de cible à un jeune de 17 ans, téléguidé par les forces occultes du pouvoir que l’on désigne en Turquie sous le vocable d’« Etat profond ».
 suite

Agenda - Paris : Conférence "Assassinat de Hrant Dink, 10 ans après"
Lire la suite

Agenda - Paris : Conférence "Assassinat de Hrant Dink, 10 ans après" - Collectif VAN - www.collectifvan.org - L'Armenian Council of Europe organise une conférence-débat : "Assassinat de Hrant Dink, 10 ans après Liberté de Presse, Parole, Pensée en Turquie" le jeudi 19 janvier 2017 à 20h30 en présence de : Ragip Zarakoglu, fondateur de la maison d'édition Belge, Ara Toranian, rédacteur en chef des NAM, Erol Ozkoray, journaliste et écrivain, Vilma Kouyoumdjian, journaliste en Cathédrale arménienne Saint-Jean Baptiste, 15 rue Jean Goujon, Paris 8ème. Entrée libre!
 suite

Revue de presse N°2 - 19/01/17 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, le Darfour, la Shoah, le génocide des tutsi, l'Union européenne, etc...
 suite

A la Une - Collectif VAN : l'éphéméride du 19 janvier
Lire la suite

Collectif VAN : l'éphéméride du 19 janvier
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "19 janvier 2007 -- Turquie : A Istanbul, Hrant Dink, journaliste arménien de Turquie, est assassiné devant les locaux de la rédaction de son journal Agos, par un jeune Turc de 17 ans issu de la mouvance nationaliste. Défenseur des Droits de l’Homme et artisan du dialogue arméno-turc, Hrant Dink, avait été poursuivi et reconnu coupable d’atteinte à l’identité turque au nom de l’article 301. Le journaliste arménien n’hésitait pas à parler de génocide arménien, même s’il estimait qu’il ne fallait pas brusquer la Turquie sur ce terrain de la reconnaissance. Menacé de mort, il n’avait pas obtenu de protection de la police. 48h après l’enterrement de Dink, l’union sacrée autour de sa mort se fissure : la vente des bonnets blancs (du type de celui porté par le jeune assassin) a explosé en Turquie. Les 200 000 manifestants (majoritairement kurdes) criant « Nous sommes tous des Arméniens », ne représentent malheureusement que 1% de la population d’Istanbul."
 suite

Le CVAN aux côtés de ses frères et sœurs de Turquie - De Nor Zartonk à Garo Paylan, l’héritage de Hrant Dink
Lire la suite

Il y a 10 ans, le 19 janvier 2007, un colosse aux pieds d’argile tombait sur un trottoir d’Istanbul, abattu de trois balles dans la tête tirées par un jeune nationaliste turc pétri de haine raciste. L’homme qui gisait dans son sang, face contre terre, était une figure charismatique de la société civile progressiste de Turquie. Homme de gauche, journaliste arménien, fondateur de Agos, un hebdomadaire bilingue arménien-turc, Hrant Dink traçait son sillon depuis 1996 aux commandes de ce média novateur et engagé qui faisait du dialogue entre Turcs et Arméniens sa ligne directrice. Souvent décrié en diaspora pour ses positions jugées trop conciliantes, Hrant Dink a pourtant contribué à faire sauter en Turquie le tabou du génocide arménien. C’est aussi ce qui lui aura coûté la vie : au pays du négationnisme-roi, parler du génocide arménien est toujours passible de prison au titre de l’Article 301 du Code Pénal turc. Soucieux de se revendiquer comme « Arménien et citoyen turc » (et non « Turc d’origine arménienne »), désigné comme traître, condamné pour « insulte à l’identité turque », coupable aux yeux de l’opinion publique turque et des médias, Hrant Dink était dès lors mûr pour servir de cible à un jeune de 17 ans, téléguidé par les forces occultes du pouvoir que l’on désigne en Turquie sous le vocable d’« Etat profond ».
 suite

De Nor Zartonk à Garo Paylan, l’héritage de Hrant Dink
Lire la suite

Il y a 10 ans, le 19 janvier 2007, un colosse aux pieds d’argile tombait sur un trottoir d’Istanbul, abattu de trois balles dans la tête tirées par un jeune nationaliste turc pétri de haine raciste. L’homme qui gisait dans son sang, face contre terre, était une figure charismatique de la société civile progressiste de Turquie. Homme de gauche, journaliste arménien, fondateur de Agos, un hebdomadaire bilingue arménien-turc, Hrant Dink traçait son sillon depuis 1996 aux commandes de ce média novateur et engagé qui faisait du dialogue entre Turcs et Arméniens sa ligne directrice. Souvent décrié en diaspora pour ses positions jugées trop conciliantes, Hrant Dink a pourtant contribué à faire sauter en Turquie le tabou du génocide arménien. C’est aussi ce qui lui aura coûté la vie : au pays du négationnisme-roi, parler du génocide arménien est toujours passible de prison au titre de l’Article 301 du Code Pénal turc. Soucieux de se revendiquer comme « Arménien et citoyen turc » (et non « Turc d’origine arménienne »), désigné comme traître, condamné pour « insulte à l’identité turque », coupable aux yeux de l’opinion publique turque et des médias, Hrant Dink était dès lors mûr pour servir de cible à un jeune de 17 ans, téléguidé par les forces occultes du pouvoir que l’on désigne en Turquie sous le vocable d’« Etat profond ».
 suite

A la Une - De Nor Zartonk à Garo Paylan, l’héritage de Hrant Dink
Lire la suite

De Nor Zartonk à Garo Paylan, l’héritage de Hrant Dink
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – Il y a 10 ans, le 19 janvier 2007, un colosse aux pieds d’argile tombait sur un trottoir d’Istanbul, abattu de trois balles dans la tête tirées par un jeune nationaliste turc pétri de haine raciste. L’homme qui gisait dans son sang, face contre terre, était une figure charismatique de la société civile progressiste de Turquie. Homme de gauche, journaliste arménien, fondateur de Agos, un hebdomadaire bilingue arménien-turc, Hrant Dink traçait son sillon depuis 1996 aux commandes de ce média novateur et engagé qui faisait du dialogue entre Turcs et Arméniens sa ligne directrice. Souvent décrié en diaspora pour ses positions jugées trop conciliantes, Hrant Dink a pourtant contribué à faire sauter en Turquie le tabou du génocide arménien. C’est aussi ce qui lui aura coûté la vie : au pays du négationnisme-roi, parler du génocide arménien est toujours passible de prison au titre de l’Article 301 du Code Pénal turc. Soucieux de se revendiquer comme « Arménien et citoyen turc » (et non « Turc d’origine arménienne »), désigné comme traître, condamné pour « insulte à l’identité turque », coupable aux yeux de l’opinion publique turque et des médias, Hrant Dink était dès lors mûr pour servir de cible à un jeune de 17 ans, téléguidé par les forces occultes du pouvoir que l’on désigne en Turquie sous le vocable d’« Etat profond ».
 suite

Revue de presse N°1 - 19/01/17 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, le Darfour, la Shoah, le génocide des tutsi, l'Union européenne, etc...
 suite

Collectif VAN : l'éphéméride du 19 janvier
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "19 janvier 2007 -- Turquie : A Istanbul, Hrant Dink, journaliste arménien de Turquie, est assassiné devant les locaux de la rédaction de son journal Agos, par un jeune Turc de 17 ans issu de la mouvance nationaliste. Défenseur des Droits de l’Homme et artisan du dialogue arméno-turc, Hrant Dink, avait été poursuivi et reconnu coupable d’atteinte à l’identité turque au nom de l’article 301. Le journaliste arménien n’hésitait pas à parler de génocide arménien, même s’il estimait qu’il ne fallait pas brusquer la Turquie sur ce terrain de la reconnaissance. Menacé de mort, il n’avait pas obtenu de protection de la police. 48h après l’enterrement de Dink, l’union sacrée autour de sa mort se fissure : la vente des bonnets blancs (du type de celui porté par le jeune assassin) a explosé en Turquie. Les 200 000 manifestants (majoritairement kurdes) criant « Nous sommes tous des Arméniens », ne représentent malheureusement que 1% de la population d’Istanbul."
 suite

Revue de presse N°1 - 18/01/17 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, le Darfour, la Shoah, le génocide des tutsi, l'Union européenne, etc...
 suite

Collectif VAN : l'éphéméride du 18 janvier
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "18 janvier 2001 -- France/Reconnaissance du génocide arménien à l'Assemblée Nationale: la loi reconnaissant le génocide arménien de 1915, adoptée le 18 janvier par le Parlement français, a été promulguée lundi par le président de la République Jacques Chirac et publiée mardi au Journal officiel. Le texte, issu d'une proposition parlementaire, est constitué d'un article unique qui stipule que "la France reconnaît publiquement le génocide arménien de 1915", sans toutefois désigner les Turcs comme responsables des massacres survenus sous l'empire ottoman. La publication au JO constitue le dernier acte du processus parlementaire de deux ans et demi visant à la reconnaissance par la France du génocide arménien. Le Premier ministre turc Bulent Ecevit a annoncé immédiatement que son pays révisait ses relations économiques et commerciales avec la France. L'adoption de la loi, à l'unanimité, par l'Assemblée nationale, avait déjà provoqué une vive réaction de la Turquie, qui avait notamment rappelé aussitôt son ambassadeur en consultations et annulé un contrat avec la firme française Alcatel."
 suite

Agenda - Paris : Hommage à Hrant Dink à la Péniche Anako
Lire la suite

Agenda - Paris : Hommage à Hrant Dink à la Péniche Anako - Collectif VAN - wwwcollectifvan.org - Le mardi 17 janvier, à 20h30 la Péniche Anako organise une soirée de lectures et de musique pour rendre hommage à Hrant Dink, 10 ans après son assassinat, avec la participation du professeur Ronald Grigor Suny (Univ. de Chicago et de Michigan) et du professeur Hamit Bozarslan (EHESS), et avec les voix et instruments de plusieurs musiciens et artistes arméniens, kurdes et turcs, tels Yeghso, Ilker Cakal, Ela Nuroglu, Rusen Ozan Filiztek, Shushan Kerovpyan, Selin Altiparmak, Rostom Hanedanian et Mahmut Demir. Péniche Anako, Bassin de la Villette, face au 61, quai de la Seine, 75019 Paris, Métro Riquet, Stalingrad ou Jaurès. Entrée libre!
 suite

Collectif VAN : l'éphéméride du 17 janvier
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). «17 janvier 1945 -- À Auschwitz, où beaucoup sont informés de l’avance des troupes soviétiques, la journée du 17 janvier est calme, mais tous sont tendus. Le commandement SS ordonne l'évacuation du camp d'extermination d'Auschwitz afin que les détenus ne se retrouvent pas entre les mains de l'armée soviétique. Sur les différents itinéraires des seules évacuations d’Auschwitz et de Birkenau, des centaines d’hommes et de femmes ont été sauvagement abattus. »
 suite

Revue de presse N°2 - 16/01/17 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, le Darfour, la Shoah, le génocide des tutsi, l'Union européenne, etc...
 suite

Revue de presse N°2 - 10/01/17 - Collectif VAN
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] vous propose une revue de presse des informations parues dans la presse francophone, sur les thèmes concernant : la Turquie, le génocide arménien, le négationnisme, le Darfour, la Shoah, le génocide des tutsi, l'Union européenne, etc...
 suite

Collectif VAN : l'éphéméride du 10 janvier
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "10 janvier 1916 -- Allemagne/Empire ottoman : Le gouvernement impérial [allemand] était constamment informé de la manière cruelle dont son allié [la Turquie] anéantissait les chrétiens. Le 10 janvier 1916, l’ambassadeur Paul Wolff Metternich télégraphia ‒ entre autres ‒ au chancelier Bethmann Hollweg : « Le comité [Jeune-Turc] exige la destruction des derniers Arméniens. Turquiser signifie : chasser, tuer, anéantir tout ce qui n’est pas turc. ». Pour sa politique, supposée profitable, il [le gouvernement allemand] était prêt à sacrifier des millions de chrétiens. Il voulait à tout prix avoir les Turcs de son côté. Les grands massacreurs, tels Enver et Talaat, étaient fêtés en Allemagne comme de grands héros."
 suite

Observatoire du Négationnisme du Collectif VAN - 2017
Lire la suite

Le Collectif VAN alimente un Observatoire du Négationnisme, accessible en ligne. Il vous propose ici un récapitulatif des principaux faits et articles négationnistes relevés depuis 2006. Ce listing répertorie également quelques faits positifs.

 suite

Collectif VAN : l'éphéméride du 9 janvier
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "9 janvier 1945 -- Hongrie : les patients juifs de la polyclinique de la Charité à Budapest sont jetés brutalement hors de leur lit par les membres de la brigade Fasciste hongroise des Croix fléchées. On les conduit sur les bords du Danube pour les fusiller".
 suite

Pétition : Nous sommes tous Dogan Özgüden
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org - "Dogan Özgüden, journaliste et défenseur des droits de l'Homme et des peuples, exilé depuis plus de 40 ans en Belgique, est menacé par milieux d'extrême-droite au service du régime répressif turc. Les organisations appartenant aux diasporas en provenance de Turquie condamnent, par leur communiqué ci-après, les menaces contre lui et invitent les politiques et les autorités compétentes belges à prendre position." Le Collectif VAN vous incite à signer cette pétition de soutien à Dogan Özgüden sur Change.org.
 suite

A la Une - Collectif VAN : l'éphéméride du 25 octobre
Lire la suite

Collectif VAN : l'éphéméride du 25 octobre
Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "25 octobre 2010 -- Turquie : La 15ème audience du procès du meurtre du journaliste arménien de Turquie Hrant Dink a eu lieu le 25 octobre à Istanbul. C’est la première session après la condamnation de la Turquie par la CEDH. La CEDH a récemment souligné que les forces de sécurité turques portent la responsabilité du meurtre. De nombreux observateurs ont assisté au procès dont les représentants du Barreau de Paris. L'avocate de la famille de Dink, Fethiye Çetin, a réitéré sa demande de fusionner les dossiers de Trabzon et d’Istanbul. Elle a rappelé que les fonctionnaires qui ont effectué l'enquête à Trabzon ont caché les preuves qui auraient fait la lumière dans ce meurtre. « Ils ont créé de fausses preuves et ont demandé aux témoins de modifier leurs déclarations en exerçant des pressions », a rappelé Çetin. Un avocat de la défense a demandé que le suspect Samast soit jugé devant un tribunal pour enfants".
 suite

Collectif VAN : l'éphéméride du 25 octobre
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique Ephéméride est à retrouver quotidiennement sur le site du Collectif VAN. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "25 octobre 2010 -- Turquie : La 15ème audience du procès du meurtre du journaliste arménien de Turquie Hrant Dink a eu lieu le 25 octobre à Istanbul. C’est la première session après la condamnation de la Turquie par la CEDH. La CEDH a récemment souligné que les forces de sécurité turques portent la responsabilité du meurtre. De nombreux observateurs ont assisté au procès dont les représentants du Barreau de Paris. L'avocate de la famille de Dink, Fethiye Çetin, a réitéré sa demande de fusionner les dossiers de Trabzon et d’Istanbul. Elle a rappelé que les fonctionnaires qui ont effectué l'enquête à Trabzon ont caché les preuves qui auraient fait la lumière dans ce meurtre. « Ils ont créé de fausses preuves et ont demandé aux témoins de modifier leurs déclarations en exerçant des pressions », a rappelé Çetin. Un avocat de la défense a demandé que le suspect Samast soit jugé devant un tribunal pour enfants".
 suite

Collectif VAN : l'éphéméride du 21 octobre
Lire la suite

Info Collectif VAN - www.collectifvan.org – La rubrique "Ephéméride" du Collectif VAN a été lancée le 6 décembre 2010. Elle recense la liste d’événements survenus à une date donnée, à différentes époques de l’Histoire, sur les thématiques que l’association suit au quotidien. L’éphéméride du Collectif VAN repose sur des informations en ligne sur de nombreux sites (les sources sont spécifiées sous chaque entrée). "21 octobre 1923 -- Le quotidien marseillais Le Petit Provençal publiait la lettre que le maire de la ville, le « bon docteur Flaissières », venait d’adresser au préfet des Bouches-du-Rhône : « Depuis quelques temps se produit vers la France, par Marseille, un redoutable courant d’immigration des peuples d’Orient, notamment des Arméniens. Ces malheureux assurent qu’ils ont tout à redouter des Turcs. Au bénéfice de cette affirmation, hommes, femmes, enfants, au nombre de plus de 3000, se sont déjà abattus sur les quais de notre grand port. Après l’Albano et le Caucase, d’autres navires vont suivre et l’on annonce que 40 000 de ces hôtes sont en route pour la France, ce qui revient à dire que la variole, le typhus et la peste se dirigent vers nous, s’ils n’y sont pas déjà en germes pullulants depuis l’arrivée des premiers de ces immigrants, dénués de tout, réfractaires aux mœurs occidentales, rebelles à toute mesure d’hygiène, immobilisés dans leur indolence résignée, passive, ancestrale»".
 suite

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 71 72 73 74 75 76 77 78 79 80 81 82 83 84 85 86 87 88 89 90 91 92 93 94 95 96 97 98 99 100 101 102 103 104 105 106 107 108 109 110 111 112 113 114 115 116 117 118 119 120 121 122 123 124 125 126 127 128 129 130 131 132 133 134 135 136 137
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org