Aujourd'hui : Jeudi, 30 mars 2017
 Veille Media Contact
 
 
 
 
 
 

 
 
 
Site officiel du Centenaire du génocide arménien de 1915
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

De Nor Zartonk à Garo Paylan, l’héritage de Hrant Dink
Lire la suite

Il y a 10 ans, le 19 janvier 2007, un colosse aux pieds d’argile tombait sur un trottoir d’Istanbul, abattu de trois balles dans la tête tirées par un jeune nationaliste turc pétri de haine raciste. L’homme qui gisait dans son sang, face contre terre, était une figure charismatique de la société civile progressiste de Turquie. Homme de gauche, journaliste arménien, fondateur de Agos, un hebdomadaire bilingue arménien-turc, Hrant Dink traçait son sillon depuis 1996 aux commandes de ce média novateur et engagé qui faisait du dialogue entre Turcs et Arméniens sa ligne directrice. Souvent décrié en diaspora pour ses positions jugées trop conciliantes, Hrant Dink a pourtant contribué à faire sauter en Turquie le tabou du génocide arménien. C’est aussi ce qui lui aura coûté la vie : au pays du négationnisme-roi, parler du génocide arménien est toujours passible de prison au titre de l’Article 301 du Code Pénal turc. Soucieux de se revendiquer comme « Arménien et citoyen turc » (et non « Turc d’origine arménienne »), désigné comme traître, condamné pour « insulte à l’identité turque », coupable aux yeux de l’opinion publique turque et des médias, Hrant Dink était dès lors mûr pour servir de cible à un jeune de 17 ans, téléguidé par les forces occultes du pouvoir que l’on désigne en Turquie sous le vocable d’« Etat profond ».
 suite

Belgique : Le journaliste franco-kurde, Maxime Azadi, enfin libre !
Lire la suite

Arbitrairement arrêté en Belgique le jeudi 15 décembre 2016 suite à un mandat Interpol lancé par la Turquie, le journaliste franco-kurde Maxime Azadi a obtenu une libération sous caution le 23 décembre. Pourtant, ce n'est que ce mercredi 28 décembre qu'il a été effectivement remis en liberté. Le Collectif VAN relaye ici le message posté par Maxime Azadi sur sa page Facebook, suivi de notre communiqué.
 suite

Liberté pour Maxime Azadi !
Lire la suite

Les comptes Facebook et Twitter de Maxime Azadi, d'ordinaire très actifs, sont silencieux depuis ce jeudi 15/12 au matin. Selon les nouvelles tournant sur Twitter, le journaliste kurde de Belgique a été arrêté sur demande des autorités turques... Le Collectif VAN publie ici son Communiqué de presse en date du 19 décembre 2016.
 suite

Le Collectif VAN au Festival de Douarnenez, espace de solidarité pour les minorités de Turquie
Lire la suite

Du 20 au 27 août 2016, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] a affiché sa présence au Festival de cinéma de Douarnenez dont la 39ème édition était dédiée aux peuples de Turquie. Outre treize films traitant de la mémoire des Arméniens, le Festival a consacré une large place aux thématiques arméniennes : c'est à ce titre que le Collectif VAN a été sollicité pour apporter son partenariat ainsi que son expertise sur la négation d'Etat qui frappe le génocide arménien. Quatre membres de l'association (sise à Issy-les-Moulineaux) ont fait le déplacement en Bretagne : parmi eux, Séta Papazian, présidente du Collectif VAN, a été invitée à prendre part le dimanche 21 août à 18h au grand débat placé sous la modération de Defne Gursoy et intitulé "Le Génocide des Arméniens : Mémoires Vives".
 suite

24 avril 2016 : Le Collectif VAN à Erevan pour deux événements historiques
Lire la suite

"En cette année particulière qui succède à celle du Centenaire du génocide arménien, et alors qu'une fois encore la sécurité et la survie du peuple arménien sont menacées par l'Azerbaïdjan et son allié turc, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] a choisi de répondre à l'invitation officielle qui lui a été adressée afin d'assister à deux événements majeurs qui se tiennent à Erevan pour les commémorations du génocide arménien. Venus du monde entier, des chercheurs, des humanitaires, des responsables associatifs, des journalistes, participent les 23 et 24 avril 2016 dans la capitale arménienne, au Second Forum Global contre le Crime de Génocide, ainsi qu'à la première cérémonie de l'Aurora Prize annoncée l'an dernier par l'organisation 100 Lives. À cette occasion, George Clooney remettra un prix de 100.000 $ à l'un des quatre finalistes qui ont été nominés - en vertu de leur action humanitaire - par le Comité de Sélection co-dirigé par lui-même et Elie Wiesel." Le Collectif VAN vous propose de prendre connaissance de son communiqué de presse en date du 22 avril 2016.
 suite

Paris frappée au coeur : La France doit renouer avec l'esprit de la Résistance
Lire la suite

Le 13 novembre 2015, Paris a été frappée en son coeur par Daech. Une jeunesse festive, talentueuse, ouverte au monde, multi-culturelle, est tombée sous les balles de la haine, dans des scènes de guerre et de chaos qui hanteront longtemps notre mémoire commune. Les cibles n'ont pas été choisies au hasard comme le stipule le communiqué de l'organisation de l'État islamique : Paris, la Ville-Lumière, la ville libre et frondeuse, devait être plongée dans le noir de la terreur. Au-delà du deuil et de l'émotion légitime, il nous faudra nous interroger sur la volonté réelle de nos États de juguler le "phénomène Daech" au niveau international, avec notamment la complaisance envers les monarchies du Golfe et la Turquie, impliquées dans le financement et le soutien logistique à l'État islamique, ou l'absence de réelles frappes de la coalition, jusqu'à samedi soir, contre Daech en Syrie. Il faudra aussi expliquer le laxisme de nos gouvernants envers un État, la Turquie, qui pourchasse et assassine actuellement les Kurdes, seules forces sur le terrain à combattre Daech...
 suite

Turquie : Au 175e jour de résistance, un orphelinat rendu à une Fondation arménienne
Lire la suite

Au 175e jour de la résistance organisée par Nor Zartonk, mouvement de jeunes Arméniens progressistes d'Istanbul, l'orphelinat de Kamp Armen, spolié dans les années 80 par l’État turc, a été rendu à la Fondation Gedikpacha de l'Eglise protestante arménienne. Le gouvernement turc a souhaité une résolution de la question à l'amiable, pour éviter qu'un procès ne crée un précédent pour les autres biens confisqués à la communauté arménienne de Turquie depuis le génocide perpétré en 1915. Les spoliations qui ont frappé les Arméniens depuis un siècle, se chiffrent en milliards d'euros. Le Collectif VAN adresse ses plus chaleureuses félicitations à ses jeunes amis de Nor Zartonk qui - malgré l'atmosphère raciste, violente et haineuse qui prédomine en Turquie à l'encontre des minorités non-turques - ont fait avec détermination et courage, le choix du combat pour les droits humains. Un combat qu'ils mènent aux côtés de leurs ami(e)s kurdes et turcs du HDP, mouvement auquel Nor Zartonk est affilié. Nor Zartonk signifie Nouveau Réveil (նոր զարթոնք en arménien) : les militants de ce mouvement de jeunesse sont les dignes fils spirituels de Hrant Dink, le journaliste arménien de Turquie assassiné le 19 janvier 2007 à Istanbul. Ce dernier a participé, adolescent, à la construction de Kamp Armen : cette victoire est aussi la sienne.
 suite

Appel urgent : Un élu kurde en danger de mort dans une prison turque
Lire la suite

Abdullah Demirbaş, maire kurde de Sur dans la province de Diyarbakir en Turquie, a été emprisonné arbitrairement début août sans que les motifs de son incarcération ne lui soient notifiés. Abdullah Demirbaş est en danger de mort en prison : il souffre en effet d’une maladie grave, une thrombose veineuse profonde (thrombophilie génétique), une pathologie incompatible avec le maintien en milieu carcéral. Les dernières nouvelles concernant sa santé sont alarmantes et les risques d’hémorragies ou d’embolies augmentent d’heure en heure. Le Collectif VAN lance un appel urgent en sa faveur. Il est nécessaire que chacun intervienne à son niveau pour plaider en faveur d'Abdullah Demirbaş auprès des responsables politiques français et européens susceptibles de demander à la Turquie sa liberté provisoire.
 suite

Turquie : De Suruç à Kamp Armen, une même mentalité génocidaire
Lire la suite

Au 100e jour de l'occupation pacifique de Kamp Armen par les jeunes progressistes de Nor Zartonk et leurs camarades du HDP (parti pro-Kurde), a eu lieu une attaque de nationalistes turcs qui s'en sont pris violemment à deux militants en charge de la sécurité des lieux. Kamp Armen est un ancien orphelinat arménien situé à Istanbul, dans le quartier de Touzla : appartenant à une fondation évangélique arménienne, il a été confisqué et spolié dans les années 80 par l’État turc. Son actuel propriétaire, Fatih Ulusoy, l'a voué à la démolition. La résistance conduite depuis début mai par les jeunes Arméniens de Nor Zartonk vise non seulement à empêcher que les bâtiments ne soient entièrement détruits (30% l'ont déjà été) mais également à obtenir - comme cela a été promis avant les élections législatives - que ce bien immobilier soit retourné à son propriétaire légitime, la Fondation arménienne Gedikpasa...
 suite

Génocide arménien : La diaspora arménienne le commémore aussi en Turquie
Lire la suite

Il y a 100 ans, le gouvernement Jeune-Turc dirigé par Talaat Pacha, donnait - dans l'actuelle Istanbul - le coup d'envoi du premier grand génocide du 20ème siècle. En mémoire de ce jour, des Arméniens de la diaspora, venus des quatre coins du monde, rejoignent les citoyens de la République d'Arménie, afin de participer aux commémorations officielles qui auront lieu demain au Mémorial de Dzidzernagaperd ("La forteresse de l'hirondelle") à Erevan. D'autres ont fait le choix, et c'est celui du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme], association créée à Issy-les-Moulineaux en 2004, d'être présents sur les lieux même du Crime, en Turquie, en mémoire du 24 avril 1915 : cette nuit-là, une première vague d'arrestation avait frappé 250 intellectuels arméniens de Constantinople. Ils ont été arrêtés, envoyés en déportation, torturés, assassinés. Leur martyre est considéré comme le prélude d'un génocide qui a effacé de la surface de la terre les deux-tiers des Arméniens de l'Empire ottoman.
 suite

Attentats, profanations et crimes : résister contre les haines
Lire la suite

Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme], qui lutte contre la négation des génocides, exprime toute sa solidarité et sa compassion au peuple danois touché par le double attentat du 14 février 2015 qui fait écho aux tragiques assassinats de Paris des 7 et 9 janvier derniers. Le Collectif VAN tient particulièrement à réaffirmer son soutien aux Juifs visés par l’attentat antisémite contre la synagogue de Copenhague, ainsi que par les honteuses profanations de centaines de tombes dans la nuit du 14 au 15 février dans l’Est de la France. Ces actes ont pour vocation de diviser nos sociétés et de semer la violence. Un seul mot s'impose : résistance !
 suite

Charlie Hebdo : Le Collectif VAN à la manifestation unitaire dimanche 11 janvier
Lire la suite

Pour dire son horreur des actes de barbarie du mercredi 7 janvier 2015 qui ont coûté la vie à douze personnes, dont huit journalistes de Charlie Hebdo et deux policiers, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] participera aux côtés des autres associations issues de la société civile, à la manifestation d'unité nationale ce dimanche 11 janvier 2015 à 15h au départ de la Place de la République (Paris 11e). Le Collectif VAN appelle tous les citoyens soucieux de défendre les valeurs de la République française, à se joindre à ce rassemblement unitaire. L'humour est la dernière arme contre les totalitarismes. Ne laissons pas les terroristes assassiner la démocratie. Nota CVAN : Ce Communiqué, écrit avant la prise d'otages à l'Hyper Casher de la porte de Vincennes, ne mentionnait pas les quatre victimes juives et nous nous en excusons infiniment. Être assassiné en France, en 2015, parce qu'on est juif, est tout simplement inacceptable. Nous nous sommes bien évidemment rassemblés le 11 janvier contre la haine antisémite, nouveau fléau qui gangrène une trop grande partie de la jeunesse française.
 suite

« Les Hommes Debout » contre les génocides
Lire la suite

Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] franchit le cap de ses dix années d’existence et organise – à l’occasion du 99e anniversaire du génocide arménien de 1915 et du 20e anniversaire du génocide des Tutsi - sa 9e Journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation. Cet événement aura lieu le dimanche 27 avril 2014, de 10h à 20h, sur le Parvis de Notre Dame de Paris, en partenariat avec 28 associations internationales des droits de l’homme et la participation de l’artiste Bruce Clarke.
 suite

Ensemble, contre la négation du génocide des Arméniens
Lire la suite

Le 20 décembre 2013, le Huffington Post a publié l'article de Séta Papazian, présidente du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme], intitulé "Ensemble, contre la négation du génocide des Arméniens" et signé par dix associations antiracistes de premier plan : SOS Racisme, la Licra, le MRAP, l'UEJF, le CUD, l'EGAM, Mémorial98, Ibuka France, le CPCR et le Collectif VAN. Cet article fait suite à l'Arrêt de la CEDH en date du 17 décembre 2013 : "Les personnalités et associations signataires expriment leur plus vive inquiétude et leur indignation suite à l’Arrêt de la Cour européenne des droits de l'homme publié le 17 décembre 2013 dans l'affaire Doğu Perinçek contre la Suisse. Cet Arrêt stipule non seulement que nier le génocide arménien n'est pas un délit, mais il va au-delà, en mettant en doute un « consensus général sur des événements tels que ceux qui sont ici en cause ».
 suite

Aristote, la bête noire de la justice turque
Lire la suite

Fin septembre, le Premier ministre turc Ragip Tayyip Erdogan a dévoilé son fameux paquet de réformes démocratiques" tant attendu. Au final, rien de plus que les effets d'annonces chers à la diplomatie "néo-ottomane". Pour les 7000 prisonniers politiques de Turquie, la déception est vive: pas de libération en vue. Tandis que les observateurs font mine de se satisfaire des vraies-fausses "avancées" de la "démocrature" turque, il n'est pas inutile de rappeler qu'un procès politique ubuesque se déroule depuis des mois à 67 km d'Istanbul. Le Collectif VAN vous propose l'intégralité de l'article publié le 7 octobre 2013 sur le Huffingtonpost.fr par Séta Papazian.
 suite

Liberté d'expression en Turquie : appel du Collectif VAN
Lire la suite

Le Collectif VAN vous invite à lire cet appel de Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN, signé par de nombreuses personnalités et associations, publié sur le site Nouvel Obs Le Plus, le 6 juin 2013, sous le titre "TURQUIE. 76 journalistes en prison : il faut soutenir la liberté d'expression".
 suite

Reconnaissance du génocide arménien : quand la Turquie s’éveillera
Lire la suite

Pour la première fois depuis le génocide de 1915 qui a conduit à l’extermination de 1 500 000 Arméniens de l’Empire ottoman, une délégation officielle composée de membres de la société civile de la diaspora arménienne d’Europe et d’associations antiracistes européennes, s’est rendue en Turquie pour commémorer le génocide arménien, à l’appel de deux ONG turques, l’IHD (İnsan Hakları Derneği - Human Rights Association) et DürDe ! (Say Stop to Racism and Nationalism), ainsi que de l’UGAB (Union Générale Arménienne de Bienfaisance) - représentée par Nicolas Tavitian - et de l’EGAM (European Grassroots Antiracist Movement) mené par Benjamin Abtan, ancien Président de l’UEJF. 23 responsables de divers mouvements citoyens (dont, pour la France, Hadrien Lenoir, représentant de SOS Racisme, Elie Petit, Vice-Président de l'UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) ainsi que de l'European Union of Jewish Students, et Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]) ont participé à cette délégation.
 suite

Le Collectif VAN à Istanbul : un 24 avril historique
Lire la suite

Ce 24 avril 2013, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] commémore le génocide arménien à l’endroit même où il a débuté. Le 24 avril 1915, à la veille de la bataille de Gallipoli, avait lieu la première rafle des élites arméniennes de Constantinople, capitale de l’Empire ottoman : environ 650 notables et intellectuels (il y en aura en tout plus de 2 000) étaient arrêtés, déportés en Anatolie et massacrés. Notre association anti-négationniste a répondu à l’invitation de l’EGAM [European Grassroots Antiracist Movement], pour prendre part aux cérémonies organisées à Istanbul (Turquie) par l’IHD et DürDe!.
 suite

Les événements de Khojaly : Communiqué de presse du Collectif VAN
Lire la suite

De multiples événements se déroulent cette semaine à Paris et dans le monde, pour commémorer les événements de Khojaly, qui ont eu lieu en février 1992 en Azerbaïdjan. Les informations sont surtout relayées par le site négationniste Turquie News [1] qui ne manque pas une occasion de désigner les Arméniens à la vindicte publique. Mais une pleine page de publicité [2] a également été insérée dans le numéro du 18 février 2013 de « A Nous Paris » (magazine gratuit parisien), pour promouvoir le « Concert pour Khojaly » organisé en l’Eglise Saint Roch jeudi 21 février, avec des musiciens de renom, à l’initiative du Cercle Européen d’Azerbaïdjan (TEAS)... En tant qu’association de lutte contre le négationnisme, le Collectif VAN ne peut rester indifférents aux événements organisés en France qui promeuvent un mensonge d’Etat, au mépris de la mémoire des innocentes victimes de Khojaly, tombées pour satisfaire les desseins de leurs politiciens.
 suite

Le Collectif VAN condamne l’exécution des trois militantes kurdes
Lire la suite

Un crime politique odieux vient de se produire en plein Paris. Trois femmes, trois militantes kurdes, ont été assassinées dans les bureaux du Centre d'informations du Kurdistan, au 147 de la rue Lafayette, dans le 10e arrondissement de Paris. Il s’agit de Fidan Dogan, permanente du centre, de Sakine Cansız, l’une des fondatrices du PKK, et de Leyla Söylemez : toutes trois ont été exécutées sans doute en fin d’après-midi ce mercredi 9 janvier, dont deux d’une balle dans la nuque. Ce triple assassinat, qui vise des responsables kurdes parmi lesquelles des figures connues de la communauté, provoque l’indignation et soulève des interrogations. Le Collectif VAN réaffirme son entière solidarité avec le peuple kurde et s’associe à la manifestation qui aura lieu ce samedi 12 janvier 2013, Gare de l'Est à partir de 12h.
 suite

L'opposant turc Ragıp Zarakolu reçu à Paris
Lire la suite

Encore en libération conditionnelle, l'opposant turc Ragıp Zarakolu, qui avait été incarcéré du 28 octobre 2011 au 10 avril 2012 dans une prison de haute sécurité en Turquie et qui risque toujours de 7,5 à 15 ans d’emprisonnement, est en visite pour quelques jours à Paris. L’éditeur, journaliste et militant des droits de l'homme, encore très marqué par sa détention, a tenu à venir remercier son comité de soutien parisien qui s’était mobilisé pour que sa maison d’édition Belge puisse continuer à fonctionner à Istanbul. Il donnera une conférence organisée par le GIT ce mercredi à l’EHESS.
 suite

Pınar Selek: exilée à perpétuité ?
Lire la suite

La sociologue turque Pınar Selek est jugée in absentia ce jeudi 22 novembre 2012 à Istanbul pour « actes de terrorisme ». Une accusation avancée de manière récurrente depuis 2009 contre des centaines d’intellectuels et d’opposants turcs et kurdes. L’universitaire est connue pour son militantisme féministe et antimilitariste, et son engagement auprès des minorités de Turquie, essentiellement la minorité ethnique kurde et les minorités sexuelles. Sa liberté de ton et ses prises de position lui valent un procès kafkaïen qui s’éternise depuis 14 ans. Sous la menace d'une arrestation arbitraire et d’une mise en détention possible à tout moment, et après s’être réfugiée pendant deux années en Allemagne, elle est désormais en exil à Strasbourg où elle prépare une thèse de doctorat.
 suite

Le Collectif VAN dénonce les propos antisémites sur Twitter
Lire la suite

Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] s'associe à l'UEJF et SOS Racisme, ses associations partenaires, ainsi qu'à l'ensemble de la communauté juive, pour dénoncer avec force l'absence de modération sur Twitter qui a permis la diffusion de propos antisémites générés par le hashtag « #unbonjuif ». Arrivé parmi les trois hashtag les plus diffusés, et donc mis en une par Twitter le 10 Octobre 2012, « #unbonjuif » a donné lieu à un nombre record de tweets à caractère antisémite, symboles d'une atmosphère délétère au sein de notre société.
 suite

Turquie : un futur Prix Nobel en prison ?
Lire la suite

Le 2 juillet se tiendra à Silivri le procès de l'éditeur turc Ragıp Zarakolu, défenseur de la liberté d'expression, pressenti pour le Prix Nobel de la Paix 2012. Ragıp Zarakolu, qui dirige les Editions Belge, sera peut-être en prison lorsqu’il recevra ce prix, à l’instar d’Aung San Suu Kyi, l'opposante birmane célébrée aujourd'hui à Paris. Arrêté à Istanbul le vendredi 28 octobre 2011 avec la sociologue Busra Ersanli, inculpé comme elle le mardi 1er novembre 2011 d'« appartenance à un groupe terroriste armé » et incarcéré en prison de haute sécurité, Ragıp Zarakolu a bénéficié depuis le mardi 10 avril 2012 d'une libération conditionnelle dans l’attente de son jugement.
 suite

8ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation
Lire la suite

Le dimanche 22 avril 2012, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] mènera sa 8ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation, sur le Parvis de Notre Dame de Paris, de 10h à 20h, avec le soutien de 24 associations de défense des droits de l’homme. Cette exposition en plein air se tient en même temps que le premier tour des élections présidentielles, dans le contexte particulier des débats houleux récemment consacrés à la loi de la pénalisation du négationnisme. Une urne sera disposée sur le Parvis pour inciter le public à voter symboliquement en faveur de cette loi. L’action 2012 du Collectif VAN veut par ailleurs se faire l’écho des graves atteintes aux libertés fondamentales en Turquie : 7000 opposants politiques, essentiellement kurdes, attendent le printemps turc en prison. Que fait l’Europe pour protéger la démocratie en Turquie ?
 suite

Le 22 avril 2012, votez contre les génocides et leur négation
Lire la suite

Le dimanche 22 avril 2012, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] mènera sa 8ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation, sur le Parvis de Notre Dame de Paris, de 10h à 20h. Cette action organisée dans le cadre de la commémoration du 97ème anniversaire du génocide arménien de 1915, se tient en même temps que le premier tour des élections présidentielles, dans le contexte particulier des débats houleux récemment consacrés à la loi de pénalisation de la négation du génocide arménien. Plus que jamais, il paraît crucial d’expliquer sa nécessité. Une urne sera disposée sur le Parvis pour inciter le public à voter symboliquement sur ce sujet sensible.
 suite

Ce sont nos enfants qu’on a tués aujourd’hui
Lire la suite

Le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] exprime son émotion face à la fusillade qui a visé un établissement scolaire confessionnel juif de Toulouse, le Collège et Lycée Ozar Hatorah dans le quartier de la Roseraie. Un homme arrivé à scooter a ouvert le feu vers 8h ce matin et a tué un enseignant et ses deux enfants de 3 et 6 ans, ainsi qu’un troisième enfant; un blessé grave est également à déplorer. Ce crime particulièrement odieux a frappé des enfants, des enseignants et des parents, sans doute au seul motif qu’ils étaient juifs. Certes, l’enquête établira les circonstances de l’agression, mais il est à redouter que l’antisémitisme soit bien le mobile de ce dramatique passage à l’acte. Le tueur a agi de sang-froid et a visé spécifiquement une école juive, à l’heure de la rentrée des classes. Le Collectif VAN ne peut ressentir que de la compassion et de la solidarité face à cette tragédie qui, au-delà de la communauté juive, frappe la République tout entière. Le Collectif VAN combat le négationnisme de tous les génocides : la haine, l’antisémitisme et le racisme sont malheureusement indissociables du négationnisme.
 suite

Lettre au Président de la République
Lire la suite

Le Collectif VAN a préparé une Lettre au Président de la République afin que le gouvernement de Nicolas Sarkozy défende, devant le Conseil Constitutionnel, la loi pénalisant la négation des génocides et que le Président puisse la promulguer au plus vite. Chacun peut utiliser cette lettre en ajoutant ses coordonnées personnelles, complétant ainsi celles du Collectif VAN. Ce courrier est à adresser de toute urgence par voie électronique, via le formulaire de contact de l'Elysée, et par voie postale (dispense de timbrage).
 suite

Sénat : Votez la loi contre le négationnisme
Lire la suite

La proposition de loi portant transcription de la Décision-Cadre européenne contre le racisme, la xénophobie et le négationnisme des génocides, portée par la députée Valérie Boyer et adoptée par une majorité de parlementaires, tous partis confondus, le 22 décembre 2011 à l’Assemblée nationale, sera présentée pour ratification au Sénat le 23 janvier 2012 à 15h. Pour réagir à la désinformation grossière et insultante qui s’est déversée dans tous les médias, il importe de convaincre le maximum de sénateurs, de la nécessité de cette loi destinée à protéger, sur le territoire de la République, les citoyens agressés par un négationnisme d’Etat virulent, celui d’Ankara : car ce mensonge étatique, téléguidé par la Turquie, s’infiltre dans toutes les sphères civiles, politiques, culturelles, pédagogiques et économiques de notre société et menace la paix civile en distillant la haine et le racisme contre « les Arméniens ». Le Collectif VAN met ci-dessous, à disposition de chacun, la lettre à envoyer à tous les représentants de la République française suivie du listing de faits et sites niant le génocide arménien. Les consultations ayant déjà commencé au Sénat, il est urgent que chacun, en rajoutant sa signature, fasse l’effort de l’envoyer par mail, au moins, à ses propres sénateurs. En vous remerciant de votre coopération. Pour un meilleur suivi de cette action commune, veuillez mettre l'adresse "contact@collectifvan.org", en copie de votre mail aux élus.
 suite

Turquie : quel modèle pour le monde arabe ?
Lire la suite

A l’heure où la Turquie s’insurge contre les violations des droits de l’homme en Syrie, alors qu’elle est donnée en modèle au monde arabe, il n’est pas admissible qu’elle « embastille » ses opposants non violents « pour terrorisme ». Il y a quinze jours, Ragip Zarakolu, éminent éditeur turc de 63 ans, était arrêté à Istanbul, avant d’être - au terme de sa garde à vue - inculpé pour « terörizm » et écroué dans une prison de haute sécurité. Son crime ? Editer des publications brisant le tabou du génocide arménien et traitant du problème kurde. Le Collectif VAN en appelle à Nicolas Sarkozy, Président de la République, à Alain Juppé, ministre des Affaires étrangères en visite ces 17 et 18 novembre en Turquie, au maire de Paris, aux principaux responsables politiques, syndicalistes et associatifs, aux intellectuels, aux instances de l’Union européenne. Ragip Zarakolu, Busra Ersanli et tous les dissidents qui sont l’honneur de la Turquie, doivent être libérés. Souhaitons qu’Alain Juppé fasse entendre à Istanbul et à Ankara la voix de la France des droits de l’homme, garante d’un idéal démocratique.
 suite

Pages : 1 2 3 4
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org