Aujourd'hui : Dimanche, 23 septembre 2018
 Veille Media Contact
 
 
 
 

 
 
 
Dossier du Collectif VAN - #FreeOsmanKavala ! Liberté pour #OsmanKavala !
PHDN
Rejoignez le Collectif VAN sur Facebook
Cliquez pour accéder au site Imprescriptible : base documentaire sur le génocide arménien
Observatoire du Négationnisme
Le Collectif VAN, partenaire du Festival de Douarnenez 2016
xocali.net : La vérité sur Khojali !
Cliquez ici !

Délégation anti négationniste à Istanbul : les photos - II
Voir les photos !
Pour la première fois depuis le génocide de 1915 qui a conduit à l’extermination de 1 500 000 Arméniens de l’Empire ottoman, une délégation officielle composée de membres de la société civile de la diaspora arménienne d’Europe et d’associations antiracistes européennes, s’est rendue en Turquie pour commémorer le génocide arménien, à l’appel de deux ONG turques, l’IHD (İnsan Hakları Derneği - Human Rights Association) et DürDe ! (Say Stop to Racism and Nationalism), ainsi que de l’UGAB (Union Générale Arménienne de Bienfaisance) - représentée par Nicolas Tavitian - et de l’EGAM (European Grassroots Antiracist Movement) mené par Benjamin Abtan, ancien Président de l’UEJF. 23 responsables de divers mouvements citoyens (dont, pour la France, Hadrien Lenoir et Aline Le Bail-Kremer, représentants de SOS Racisme, Elie Petit, Vice-Président de l'UEJF (Union des Etudiants Juifs de France) ainsi que de l'European Union of Jewish Students, et Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]) ont participé à cette délégation.
 voir les photos
Génocide arménien : rassemblement organisé par DurDe!
Voir les photos !
Le 24 avril 2013 à 19:15, venus de Paris,les militants de l'EGAM, de SOS Racisme, de l'UEJF, de l'UGAB, du Collectif VAN, accompagnés d'autres membres de différents pays d'Europe, sont venus en délégation pour participer aux commémorations du génocide arménien organisées à Istanbul par les ONG turques IHD et DurDe!. Ci-dessous, l'événement de DürDe à Taksim. Copyright EGAM, Copyright [Sesonline], Copyright Collectif VAN et autres sources.
 voir les photos
Arménie: 98ème Commémoration du Génocide arménien
Voir les photos !
Le 24 avril 2013 le peuple arménien commémore le 98ème anniversaire du génocide arménien commis dans l'Empire ottoman. Des milliers d'Arméniens et d'étrangers ont visité le mémorial dédié aux victimes du génocide arménien au Dzidzernagapert à Erevan pour y déposer des fleurs en souvenir de 1,5 million de victimes du génocide commis par les Turcs ottomans.
 voir les photos
Photothèque : "Génocide arménien, un passé qui ne passe pas"
Voir les photos !
Deux cent personnes ont assisté vendredi 5 avril 2013 à la soirée spéciale organisée à l'Auditorium d'Issy-les-Moulineaux par le Collectif VAN, sous l'égide de la Ville d'Issy-les-Moulineaux, dans le cadre des Commémorations du génocide arménien. Le député-maire, Monsieur André Santini, ancien ministre, est venu en compagnie de trois maires-adjoints, Alain Levy, Nicole Essayan et Martine Vindix, et du conseiller municipal Arthur Khandjian, faire l'ouverture de la soirée. Les débats ont été menés avec maestria par Maître Vincent Armenag Nioré, secondé par Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN. Le public a suivi avec attention les explications passionnantes apportées par les journalistes Guillaume Perrier (Le Monde) et Laure Marchand (Le Figaro), invités à l'occasion de la parution de leur livre "La Turquie et le fantôme arménien" chez Actes Sud. La seconde partie de soirée a donné au public présent l'occasion de voir ou revoir l'excellent documentaire "Le fils du marchand d'olives" (2012) de Mathieu Zeitindjioglou, présenté par le réalisateur et sa femme Anna à l'occasion de la sortie du DVD. Lors de l'entracte, le public s'est pressé autour des auteurs pour les dédicaces des livres et des DVD, sur les stands tenus par la Librairie Chantelivre et Contre-Allée Distribution. De l'avis de tous, une soirée réussie et organisée de façon professionnelle.
 voir les photos
Paris : 19e commémoration génocide des Tutsi
Voir les photos !
Le 7 avril 2013 un rassemblement a été organisé à Paris VII pour commémorer le 19e anniversaire du génocide des Tutsi. La cérémonie de commémoration a été organisée par Ibuka France et l’UEJF. Comme chaque année, le Collectif VAN était partenaire de cette action. Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN a pris la parole au Mur de la Paix au Champ de Mars. Merci à Caroline Madsac pour la photo qui réunit 8 amis, unis pour une même cause. De gauche à droite : Bernard Schalscha, Délégué général du Collectif Urgence Darfour, Jonathan Hayoun, Président de l'UEJF, Jacky Mamou, Président du Collectif Urgence Darfour, Audrey Moutot, Secrétaire générale du Collectif Urgence Darfour, Séta Papazian, Présidente du Collectif VAN et membre du C.A. du Collectif Urgence Darfour, Marcel Kabanda, Président d'Ibuka France, Benjamin Abtan, Président de l'EGAM et Dominique Sopo, ancien Président de SOS Racisme.
 voir les photos
Les terribles photos du pogrom de Sumgaït - III
Voir les photos !
Tandis que des politiciens, par naïveté ou par intérêt, tombent dans le piège grossier du "génocide de Khodjaly" agité par l'Azerbaïdjan à l'encontre des Arméniens, les victimes arméniennes de Sumgaït, sombrent quant à elles, peu à peu dans l'oubli. Les provocations azéries - dans l'enceinte même de l'Assemblée nationale française lors de la commémoration du 25e anniversaire des pogroms de Sumgaït ce 26 février 2013 - témoignent d'un cynisme et d'une haine peu ordinaires. Dépités, sans doute, de ne pas voir de contestataires arméniens venir troubler les quelques cérémonies parisiennes à la mémoire des victimes de Khojaly, les propagandistes de Bakou sont venus narguer ceux qui se recueillaient en mémoire de tous les Arméniens assassinés à Sumgaït (Azerbaïdjan, 27,28,29 février 1988). Une action préméditée comme en témoigne la présence sur place de l'Ambassadeur azéri et des médias de son pays. Voici, pour se recueillir en paix, les terribles photos des victimes arméniennes de Sumgaït, pourchassées pour leur appartenance à une ethnie. Âmes sensibles s'abstenir.
 voir les photos
Les terribles photos du pogrom de Sumgaït - II
Voir les photos !
Tandis que des politiciens, par naïveté ou par intérêt, tombent dans le piège grossier du "génocide de Khodjaly" agité par l'Azerbaïdjan à l'encontre des Arméniens, les victimes arméniennes de Sumgaït, sombrent quant à elles, peu à peu dans l'oubli. Les provocations azéries - dans l'enceinte même de l'Assemblée nationale française lors de la commémoration du 25e anniversaire des pogroms de Sumgaït ce 26 février 2013 - témoignent d'un cynisme et d'une haine peu ordinaires. Dépités, sans doute, de ne pas voir de contestataires arméniens venir troubler les quelques cérémonies parisiennes à la mémoire des victimes de Khojaly, les propagandistes de Bakou sont venus narguer ceux qui se recueillaient en mémoire de tous les Arméniens assassinés à Sumgaït (Azerbaïdjan, 27,28,29 février 1988). Une action préméditée comme en témoigne la présence sur place de l'Ambassadeur azéri et des médias de son pays. Voici, pour se recueillir en paix, les terribles photos des victimes arméniennes de Sumgaït, pourchassées pour leur appartenance à une ethnie. Âmes sensibles s'abstenir.
 voir les photos
Les terribles photos du pogrom de Sumgaït - I
Voir les photos !
Tandis que des politiciens, par naïveté ou par intérêt, tombent dans le piège grossier du "génocide de Khodjaly" agité par l'Azerbaïdjan à l'encontre des Arméniens, les victimes arméniennes de Sumgaït, sombrent quant à elles, peu à peu dans l'oubli. Les provocations azéries - dans l'enceinte même de l'Assemblée nationale française lors de la commémoration du 25e anniversaire des pogroms de Sumgaït ce 26 février 2013 - témoignent d'un cynisme et d'une haine peu ordinaires. Dépités, sans doute, de ne pas voir de contestataires arméniens venir troubler les quelques cérémonies parisiennes à la mémoire des victimes de Khojaly, les propagandistes de Bakou sont venus narguer ceux qui se recueillaient en mémoire de tous les Arméniens assassinés à Sumgaït (Azerbaïdjan, 27,28,29 février 1988). Une action préméditée comme en témoigne la présence sur place de l'Ambassadeur azéri et des médias de son pays. Voici, pour se recueillir en paix, les terribles photos des victimes arméniennes de Sumgaït, pourchassées pour leur appartenance à une ethnie. Âmes sensibles s'abstenir.
 voir les photos
L’hystérie anti-arménienne à Bakou
Voir les photos !
L'hystérie anti-arménienne continue de se développer en Azerbaïdjan suite à la publication du roman « Rêves de pierre » de l’écrivain azéri Akram Aylisli qui y raconte les massacres d'Arméniens de 1919, à Akoulis au Nakhitchevan, puis à Soumgaït et Bakou en 1988 et 1990. Jeudi, une foule de plusieurs dizaines de personnes s’est réunie autour de la maison de M. Aylisli et a brûlé son portrait. Voici les photos de la manifestation.
 voir les photos
La Collection de Dogan Özgüden à l'Institut international de l'histoire sociale à Amsterdam
Voir les photos !
Le transfert de la collection de Dogan Özgüden à l'Institut international de l'histoire sociale (IISG) a eu lieu le 24 janvier 2013, au siège de cette prestigieuse organisation à Amsterdam. Cette collection se compose, entre autres, des correspondances et d'autres documents sur la Résistance démocratique de Turquie (1971-73), de l'agence de presse Info-Türk (1974-2013), du Parti Ouvrier de Turquie (TIP) (1975 - 1982), de l'Union pour la démocratie en Turquie (DIB) (1978-1982) et d'autres mouvements et comités d'action (1971-2013). La cérémonie officielle a eu lieu en présence des camarades de Dogan Özgüden : Ragip Zarakolu, Fahri Aral, Faruk Pekin, Müfide Pekin, Bige Berker, Yücel Top et Tayfun Demir, qui ont contribué à la réussite de ce travail mené aussi bien dans son pays d'origine, la Turquie, qu'en exil. Le Collectif VAN vous présente les photos de cette cérémonie.
 voir les photos
Hrant Dink : c'était il y a six ans
Voir les photos !
Le 19 janvier 2013 des milliers de personnes sont rassemblés devant la rédaction d’« Agos » pour célébrer la mémoire de Hrant Dink, journaliste turc d’origine arménienne assassiné à Istanbul devant les bureaux de l’hebdomadaire Agos. Le Collectif VAN vous propose les photos de cette manifestation publiées sur le site d’« Agos ».
 voir les photos
Alep : l’Eglise arménienne Saint-Georges incendiée
Voir les photos !
L’église arménienne Saint-Georges se situe à Alep au milieu des combats entre l’armée syrienne et les forces d’opposition.
 voir les photos
Paris : Une Roma Pride 2012
Voir les photos !
Dimanche 7 octobre 2012 Une "Roma Pride" était organisée à Paris à l'initiative du Mouvement antiraciste européen (EGAM). Deux-cents personnes se sont réunies sur la place du Panthéon. Autour de concerts et de spectacles de danse la communauté gitane a voulu dénoncer les discriminations et attirer l'attention sur les discriminations et les souffrances des gens du voyage. Le Collectif VAN vous propose les photos de "Roma Pride" 2012.
 voir les photos
SOS Racisme : Passation de témoin en images
Voir les photos !
Le Conseil National de SOS Racisme a fait salle comble ce samedi 7 juillet 2012 dans les locaux du Porte Voix Numérique, rue des écluses Saint Martin à Paris. Invité à la cérémonie de départ de Dominique Sopo et à l'élection de Cindy Leoni, nouvelle présidente de SOS Racisme, le Collectif VAN a assisté, en compagnie de ses amis de l'UEJF [Union des Etudiants Juifs de France], à une fin de journée forte en émotions. Dominique Sopo quitte donc la tête de l'association au terme d'un mandat de 9 années : il aura témoigné de l'engagement de SOS Racisme à lutter avec force contre l'antisémitisme et le négationnisme, notamment celui du génocide des Tutsi au Rwanda et du génocide arménien. A ce titre, soulignons la connaissance pointue que Dominique Sopo a du négationnisme virulent que l'Etat turc exporte sur nos territoires. En tant que Président de SOS Racisme, il a été de tous les combats et ses nombreuses prises de parole sur les sujets que le Collectif VAN suit au quotidien ont toujours été concises, factuelles et très argumentées. C'est également sous sa présidence que s'est mis en place le partenariat de SOS Racisme avec le Collectif VAN. Rappelons que SOS Racisme apporte son soutien depuis 2009, aux Journées annuelles de sensibilisation aux génocides et à leur négation, organisées par notre association chaque année au mois d'avril sur le Parvis de Notre-Dame de Paris. Le Collectif VAN tient ici à lui exprimer, une fois encore, toute sa reconnaissance pour cette précieuse solidarité.
 voir les photos
Arménie: 97ème Commémoration du Génocide arménien
Voir les photos !
Le 24 avril 2012 les Arméniens du monde entier commémorent le 97ème anniversaire du génocide arménien. Des milliers d'Arméniens et d'étrangers ont visité le mémorial dédié aux victimes du génocide arménien au Dzidzernagapert à Erevan pour y déposer des fleurs en souvenir de 1,5 million de victimes du génocide commis par l'Empire ottoman.
 voir les photos
Nicolas Sarkozy et François Hollande commémorent le génocide arménien – II
Voir les photos !
Les deux candidats à l’élection présidentielle, François Hollande et Nicolas Sarkozy ont commémoré le 24 avril 1915, date symbolique du génocide des Arméniens perpétré dans l’Empire ottoman. Le président de la République ainsi que François Hollande, candidat PS à la présidentielle ont délivré leurs messages le mardi 24 avril 2012 devant le mémorial dédié au souvenir des 1 500 000 victimes arméniennes de l’Etat turc (Statue de Komitas, Pont des Invalides – Rive droite).
 voir les photos
Nicolas Sarkozy et François Hollande commémorent le génocide arménien – I
Voir les photos !
Les deux candidats à l’élection présidentielle, François Hollande et Nicolas Sarkozy ont commémoré le 24 avril 1915, date symbolique du génocide des Arméniens perpétré dans l’Empire ottoman. Le président de la République ainsi que François Hollande, candidat PS à la présidentielle ont délivré leurs messages le mardi 24 avril 2012 devant le mémorial dédié au souvenir des 1 500 000 victimes arméniennes de l’Etat turc (Statue de Komitas, Pont des Invalides – Rive droite).
 voir les photos
Photothèque 2012 : le Collectif VAN sur le Parvis de Notre-Dame – I
Voir les photos !
Le dimanche 22 avril 2012, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] a mené sa 8ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation, sur le Parvis de Notre Dame de Paris avec le soutien de 24 associations de défense des droits de l’homme dont certaines ont tenu un stand aux côtés du Collectif VAN. Cette exposition en plein air s’est tenue en même temps que le premier tour des élections présidentielles, dans le contexte particulier des débats houleux récemment consacrés à la loi de la pénalisation du négationnisme. L’action 2012 du Collectif VAN a voulu par ailleurs se faire l’écho des graves atteintes aux libertés fondamentales en Turquie : 7000 opposants politiques, essentiellement kurdes, attendent le printemps turc en prison. Que fait l’Europe pour protéger la démocratie en Turquie ? L'exposition en plein air du Collectif VAN a mis en scène les minorités et les victimes de la Turquie : l’une des stèles a été consacrée à la figure emblématique de l’éditeur turc Ragıp Zarakolu qui risque de 7,5 à 15 ans de prison, officiellement pour « terrorisme ». En réalité, pour ses publications sur le génocide arménien et les Kurdes. Une stèle a été dressée sur le Parvis de Notre-Dame en hommage au journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, pour le 5e anniversaire de son assassinat à Istanbul, le 19 janvier 2007. Les artistes plasticiens SOON et Vatché, qui mettent régulièrement leur talent graphique au service des actions du Collectif VAN, ont exploré en direct (sous la pluie) les territoires inconnus d’une création collective sur le thème de la mémoire des génocides et de leur négation. Ils ont été rejoints par Hratch Arbach, dont l’installation artistique intitulée "Arménie, le silence des pierres", a interpellé le public. Le Collectif VAN vous propose les photos de l’exposition, aimablement transmises par le photographe Jean Manoug Yérémian.
 voir les photos
Photothèque 2012 : le Collectif VAN sur le Parvis de Notre-Dame - II
Voir les photos !
Le dimanche 22 avril 2012, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] a mené sa 8ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation, sur le Parvis de Notre Dame de Paris avec le soutien de 24 associations de défense des droits de l’homme dont certaines ont tenu un stand aux côtés du Collectif VAN. Cette exposition en plein air s’est tenue en même temps que le premier tour des élections présidentielles, dans le contexte particulier des débats houleux récemment consacrés à la loi de la pénalisation du négationnisme. L’action 2012 du Collectif VAN a voulu par ailleurs se faire l’écho des graves atteintes aux libertés fondamentales en Turquie : 7000 opposants politiques, essentiellement kurdes, attendent le printemps turc en prison. Que fait l’Europe pour protéger la démocratie en Turquie ? L'exposition en plein air du Collectif VAN a mis en scène les minorités et les victimes de la Turquie : l’une des stèles a été consacrée à la figure emblématique de l’éditeur turc Ragıp Zarakolu qui risque de 7,5 à 15 ans de prison, officiellement pour « terrorisme ». En réalité, pour ses publications sur le génocide arménien et les Kurdes. Une stèle a été dressée sur le Parvis de Notre-Dame en hommage au journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, pour le 5e anniversaire de son assassinat à Istanbul, le 19 janvier 2007. Les artistes plasticiens SOON et Vatché, qui mettent régulièrement leur talent graphique au service des actions du Collectif VAN, ont exploré en direct (sous la pluie) les territoires inconnus d’une création collective sur le thème de la mémoire des génocides et de leur négation. Ils ont été rejoints par Hratch Arbach, dont l’installation artistique intitulée "Arménie, le silence des pierres", a interpellé le public. Le Collectif VAN vous propose les photos de l’exposition.
 voir les photos
Photothèque 2012 : le Collectif VAN sur le Parvis de Notre-Dame - III
Voir les photos !
Le dimanche 22 avril 2012, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] a mené sa 8ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation, sur le Parvis de Notre Dame de Paris avec le soutien de 24 associations de défense des droits de l’homme dont certaines ont tenu un stand aux côtés du Collectif VAN. Cette exposition en plein air s’est tenue en même temps que le premier tour des élections présidentielles, dans le contexte particulier des débats houleux récemment consacrés à la loi de la pénalisation du négationnisme. L’action 2012 du Collectif VAN a voulu par ailleurs se faire l’écho des graves atteintes aux libertés fondamentales en Turquie : 7000 opposants politiques, essentiellement kurdes, attendent le printemps turc en prison. Que fait l’Europe pour protéger la démocratie en Turquie ? L'exposition en plein air du Collectif VAN a mis en scène les minorités et les victimes de la Turquie : l’une des stèles a été consacrée à la figure emblématique de l’éditeur turc Ragıp Zarakolu qui risque de 7,5 à 15 ans de prison, officiellement pour « terrorisme ». En réalité, pour ses publications sur le génocide arménien et les Kurdes. Une stèle a été dressée sur le Parvis de Notre-Dame en hommage au journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, pour le 5e anniversaire de son assassinat à Istanbul, le 19 janvier 2007. Les artistes plasticiens SOON et Vatché, qui mettent régulièrement leur talent graphique au service des actions du Collectif VAN, ont exploré en direct (sous la pluie) les territoires inconnus d’une création collective sur le thème de la mémoire des génocides et de leur négation. Ils ont été rejoints par Hratch Arbach, dont l’installation artistique intitulée "Arménie, le silence des pierres", a interpellé le public. Le Collectif VAN vous propose les photos de l’exposition.
 voir les photos
Photothèque 2012 : le Collectif VAN sur le Parvis de Notre-Dame – IV
Voir les photos !
Le dimanche 22 avril 2012, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] a mené sa 8ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation, sur le Parvis de Notre Dame de Paris avec le soutien de 24 associations de défense des droits de l’homme dont certaines ont tenu un stand aux côtés du Collectif VAN. Cette exposition en plein air s’est tenue en même temps que le premier tour des élections présidentielles, dans le contexte particulier des débats houleux récemment consacrés à la loi de la pénalisation du négationnisme. L’action 2012 du Collectif VAN a voulu par ailleurs se faire l’écho des graves atteintes aux libertés fondamentales en Turquie : 7000 opposants politiques, essentiellement kurdes, attendent le printemps turc en prison. Que fait l’Europe pour protéger la démocratie en Turquie ? L'exposition en plein air du Collectif VAN a mis en scène les minorités et les victimes de la Turquie : l’une des stèles a été consacrée à la figure emblématique de l’éditeur turc Ragıp Zarakolu qui risque de 7,5 à 15 ans de prison, officiellement pour « terrorisme ». En réalité, pour ses publications sur le génocide arménien et les Kurdes. Une stèle a été dressée sur le Parvis de Notre-Dame en hommage au journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, pour le 5e anniversaire de son assassinat à Istanbul, le 19 janvier 2007. Les artistes plasticiens SOON et Vatché, qui mettent régulièrement leur talent graphique au service des actions du Collectif VAN, ont exploré en direct (sous la pluie) les territoires inconnus d’une création collective sur le thème de la mémoire des génocides et de leur négation. Ils ont été rejoints par Hratch Arbach, dont l’installation artistique intitulée "Arménie, le silence des pierres", a interpellé le public. Le Collectif VAN vous propose les photos de l’exposition.
 voir les photos
Photothèque 2012 : le Collectif VAN sur le Parvis de Notre-Dame – V
Voir les photos !
Le dimanche 22 avril 2012, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] a mené sa 8ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation, sur le Parvis de Notre Dame de Paris avec le soutien de 24 associations de défense des droits de l’homme dont certaines ont tenu un stand aux côtés du Collectif VAN. Cette exposition en plein air s’est tenue en même temps que le premier tour des élections présidentielles, dans le contexte particulier des débats houleux récemment consacrés à la loi de la pénalisation du négationnisme. L’action 2012 du Collectif VAN a voulu par ailleurs se faire l’écho des graves atteintes aux libertés fondamentales en Turquie : 7000 opposants politiques, essentiellement kurdes, attendent le printemps turc en prison. Que fait l’Europe pour protéger la démocratie en Turquie ? L'exposition en plein air du Collectif VAN a mis en scène les minorités et les victimes de la Turquie : l’une des stèles a été consacrée à la figure emblématique de l’éditeur turc Ragıp Zarakolu qui risque de 7,5 à 15 ans de prison, officiellement pour « terrorisme ». En réalité, pour ses publications sur le génocide arménien et les Kurdes. Une stèle a été dressée sur le Parvis de Notre-Dame en hommage au journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, pour le 5e anniversaire de son assassinat à Istanbul, le 19 janvier 2007. Les artistes plasticiens SOON et Vatché, qui mettent régulièrement leur talent graphique au service des actions du Collectif VAN, ont exploré en direct (sous la pluie) les territoires inconnus d’une création collective sur le thème de la mémoire des génocides et de leur négation. Ils ont été rejoints par Hratch Arbach, dont l’installation artistique intitulée "Arménie, le silence des pierres", a interpellé le public. Le Collectif VAN vous propose les photos de l’exposition.
 voir les photos
Photothèque 2012 : le Collectif VAN sur le Parvis de Notre-Dame – VI
Voir les photos !
Le dimanche 22 avril 2012, le Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme] a mené sa 8ème journée annuelle de sensibilisation aux génocides et à leur négation, sur le Parvis de Notre Dame de Paris avec le soutien de 24 associations de défense des droits de l’homme dont certaines ont tenu un stand aux côtés du Collectif VAN. Cette exposition en plein air s’est tenue en même temps que le premier tour des élections présidentielles, dans le contexte particulier des débats houleux récemment consacrés à la loi de la pénalisation du négationnisme. L’action 2012 du Collectif VAN a voulu par ailleurs se faire l’écho des graves atteintes aux libertés fondamentales en Turquie : 7000 opposants politiques, essentiellement kurdes, attendent le printemps turc en prison. Que fait l’Europe pour protéger la démocratie en Turquie ? L'exposition en plein air du Collectif VAN a mis en scène les minorités et les victimes de la Turquie : l’une des stèles a été consacrée à la figure emblématique de l’éditeur turc Ragıp Zarakolu qui risque de 7,5 à 15 ans de prison, officiellement pour « terrorisme ». En réalité, pour ses publications sur le génocide arménien et les Kurdes. Une stèle a été dressée sur le Parvis de Notre-Dame en hommage au journaliste arménien de Turquie, Hrant Dink, pour le 5e anniversaire de son assassinat à Istanbul, le 19 janvier 2007. Les artistes plasticiens SOON et Vatché, qui mettent régulièrement leur talent graphique au service des actions du Collectif VAN, ont exploré en direct (sous la pluie) les territoires inconnus d’une création collective sur le thème de la mémoire des génocides et de leur négation. Ils ont été rejoints par Hratch Arbach, dont l’installation artistique intitulée "Arménie, le silence des pierres", a interpellé le public. Le Collectif VAN vous propose les photos de l’exposition.
 voir les photos
Protestation devant le stand de la Turquie du salon du livre de Paris
Voir les photos !
A l'occasion du salon du livre de Paris, porte de Versailles du 16 au 19 mars 2012, la FRA Nor Seround a orgénisé une action de protestation devant le stand officiel de la Turquie. Les jeunes militants protestaient contre la promotion d'ouvrages, faite en France par Ankara, à la gloire des génocidaires du peuple arménien, et contre le traitement réservé aux écrivains et aux éditeurs en Turquie. Voici les photos de cette protestation pacifique.
 voir les photos
George Clooney proteste contre le génocide commis au Darfour
Voir les photos !
L'acteur George Clooney a été arrêté par les forces de police devant l'ambassade du Soudan à Washington (USA) pour avoir protesté contre le génocide commis au Darfour lors d'une manifestation organisée par "United to End Genocide" ("Unis pour mettre fin aux génocides") et co-organisée par l'ANCA. Les manifestants accusaient le président soudanais, Omar al-Bashir, de provoquer une crise humanitaire et d’empêcher l’aide alimentaire de pénétrer dans les monts Nouba. Le Collectif VAN vous propose les photos de cette manifestation publiées sur la page de Facebook de l'ANCA.
 voir les photos
Turquie : « Les braises de 1915 brûlent toujours » (Photos)
Voir les photos !
Plus de 10 000 nationalistes turcs se sont réunis dimanche à Istanbul pour commémorer le 20e anniversaire des événements de Khojalu survenus durant le conflit opposant le Haut-Karabakh, peuplé d’Arméniens, à l’Azerbaïdjan. Khojalu est devenu le symbole d’un génocide fabriqué de toutes pièces par le pouvoir en place à Bakou. Il est aussi bien instrumentalisé par l’Azerbaïdjan que par la Turquie, afin de décrédibiliser l’Arménie et les revendications de la diaspora arménienne au sujet du génocide de 1915. Ces manipulations grossières ont surtout pour conséquence de distiller la haine et la violence dans le cœur de la jeunesse turque et azérie. Pour preuve, les slogans entendus ce 26 février 2012 à Taksim (Istanbul) : « Vous êtes tous des Arméniens, vous êtes tous des bâtards ». « La violence des slogans et la ferveur nationaliste sont terrifiants. C’est une horrible image de la Turquie », a déclaré sur Twitter, Guillaume Perrier, correspondant du quotidien Le Monde. Voici les photos de la manifestation.
 voir les photos
68ème anniversaire de l’exécution du Groupe Manouchian
Voir les photos !
Le 21 février 2012 une cérémonie en hommage aux 23 membres du groupe Manouchian exécutés par les nazis le 21 février 1944 au Mont Valérien s’est déroulée à la Cathédrale arménienne Saint Jeant-Baptiste. La cérémonie de la commémoration de l’exécution du Groupe Manouchian a été organisée par ’Aumônerie israélite des armées et l’Association Nationale des Anciens Combattants et Résistants Arméniens. Voici les photos de cette cérémonie. Avec nos remerciements au photographe Jean Manouk Yeremian pour ses clichés.
 voir les photos
Loi Contre la Négation du Génocide arménien : manifestation turque à Paris
Voir les photos !
Samedi, le 21 janvier les forces négationnistes turques ont défilé à Paris pour dénoncer le projet de loi criminalisant la négation du génocide arménien commis en 1915 par les Turcs ottomans. Des milliers de Turcs ont marché en direction du Sénat qui examine le 23 janvier la proposition de loi visant à réprimer la contestation des génocides. Les manifestants brandissaient des banderoles négationnistes indiquant «Non à la loi de la honte de Sarkozy», «L'Histoire pour les historiens, la politique pour les politiciens», etc. Le Collectif VAN vous propose les photos de cette manifestation.
 voir les photos
Turquie: 5ème anniversaire de l’assassinat de Hrant Dink
Voir les photos !
Pour la cinquième année consécutive une foule considérable s’est rassemblée devant les bureaux de l’hebdomadaire Agos pour rendre hommage à Hrant Dink, journaliste arménien de Turquie, assassiné devant les locaux de la rédaction de son journal Agos, par un jeune Turc de 17 ans issu de la mouvance nationaliste. Défenseur des Droits de l’Homme et artisan du dialogue arméno-turc, Hrant Dink, avait été poursuivi et reconnu coupable d’atteinte à l’identité turque au nom de l’article 301. Le journaliste arménien n’hésitait pas à parler de génocide arménien, même s’il estimait qu’il ne fallait pas brusquer la Turquie sur ce terrain de la reconnaissance. Menacé de mort, il n’avait pas obtenu de protection de la police. Condamné à 6 mois de prison pour insulte à l’identité turque au titre de l’Article 301 du Code pénal turc, le journaliste arménien de Turquie, désigné comme traître à la Une des quotidiens turcs, a payé de sa vie sa liberté de parole concernant le sujet tabou du génocide arménien. La parodie de procès des meurtriers présumés n’a, à ce jour, pas permis de poursuivre les véritables commanditaires de son assassinat, protégés par l’Armée, la Police et l’Etat.
 voir les photos
Pénalisation du négationnisme : les photos du vote (I)
Voir les photos !
Le 22 décembre 2011 l'Assemblée nationale a adoptée en 1ère lecture la proposition de loi visant à réprimer la contestation de l'existence des génocides reconnus par la loi, déposée par Mme Valérie Boyer, députée UMP. Voici les photos de la séance de l'Assemblée nationale du jeudi 22 décembre 2011. Avec nos remerciements au photographe Jean Manouk Yeremian pour ses clichés.
 voir les photos
Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15
   
 
  Collectif VAN [Vigilance Arménienne contre le Négationnisme]
BP 20083, 92133 Issy-les-Moulineaux - France
Boîte vocale : +33 1 77 62 70 77 - Email: contact@collectifvan.org
http://www.collectifvan.org